UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Italie : Unis par les mêmes couleurs

La Fédération italienne de football (FIGC), en collaboration avec les parties prenantes du football national, a lancé la campagne contre la discrimination #unitidaglistessicolori (Unis par les mêmes couleurs).

FIGC

Les caractéristiques ethniques telles que la couleur de la peau proviennent d’une origine commune, à savoir les trois couleurs primaires, cyan, magenta et jaune, et le noir qui résulte de leur combinaison. En partant d’un concept vraiment original, la Fédération italienne de football (FIGC), en collaboration avec les parties prenantes du football national, a lancé le 24 mars la campagne contre la discrimination #unitidaglistessicolori (Unis par les mêmes couleurs). Les ambassadeurs de la campagne sont des représentants des différentes catégories de la famille du football : joueurs, entraîneurs, managers sportifs, etc.

« Unis par les mêmes couleurs » est le produit du premier groupe de travail de la FIGC contre la discrimination, un organisme constitué grâce à des fonds des programmes HatTrick et de la Responsabilité sociale du football de l’UEFA et composé de différentes personnalités issues des composantes de la fédération : Lega Serie A, Lega Serie B, Lega Pro, ligue amateur (LND), association des joueurs italiens (AIC), association des arbitres (AIA), association des entraîneurs (AIAC), département de football junior et scolaire, département technique, division du football féminin et division du football paralympique et expérimental.

Un riche programme d'initiatives

Pour la première fois, un projet de lutte contre la discrimination est développé et réalisé en collaboration avec tous les acteurs, au travers d’un riche programme d’initiatives qui se déroulent tout au long de l’année 2022. Après son lancement durant la période internationale de mars, la campagne #unitidaglistessicolori s’est prolongée jusqu’à l’été, en parallèle aux événements qui clôturent la saison sportive.

Le 18 juin, à Rimini, l’Association des entraîneurs italiens et plusieurs intervenants ont animé la rencontre-débat « L’expérience de l’entraîneur », qui visait à partager des expériences, à tracer de nouveaux objectifs et à formuler des actions à entreprendre pour lutter contre la discrimination sous toutes ses formes. Les rencontres clés ont été fixées lors des festivals de football de base et des phases finales des championnats juniors masculins et féminins organisées par le département de football junior et scolaire de la FIGC à Coverciano (Florence), Turin, Vérone, Bari et Ascoli. Au total, ces événements, qui ont pris la forme d’activités de sensibilisation et d’interaction, que ce soit sur les terrains de jeu ou au travers de plateformes sur les réseaux sociaux, ont vu la participation de 1000 jeunes athlètes et de plus de 2500 spectateurs. Des activités similaires ont été organisées lors des finales de la division du football paralympique et expérimental de la FIGC à Novara et au centre de préparation olympique Giulio Onesti, à Rome, où une large participation des athlètes et du public a été enregistrée.

Cet article a d'abord paru dans UEFA Direct n° 198