UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La FIGC pleure son ancien président Luciano Nizzola

Luciano Nizzola, président de la Fédération italienne de football (FIGC) de 1996 à 2000, s’est éteint à l’âge de 89 ans.

« Le monde du football rend hommage à l’homme remarquable qu’était ce dirigeant », a déclaré Gabriele Gravina, actuel président de la FIGC. « Son sens du service et sa détermination ont marqué toute une époque. Dans les différentes fonctions qu’il a exercées, il s’est également distingué par l’élan décisif qu’il a [imprimé] à notre système durant ces années. »

C’est sous la présidence de Luciano Nizzola que l’Italie a accédé à la finale de l’UEFA EURO 2000. Avant de prendre la tête de la FIGC, il avait joué un rôle similaire au sein de la Lega Serie A. « L’ensemble de la Serie A exprime ses plus sincères condoléances aux membres de [sa] famille et partage leur douleur face à cette perte, affirmait une déclaration. Sous sa baguette, le football italien a connu l’une de ses meilleures périodes, en Europe et dans le monde. »

Avocat de droit civil et manager sportif averti, Luciano Nizzola a œuvré comme directeur général de Turin entre 1982 et 1987. Dans un hommage publié par le club de la Serie A, il est dépeint comme « un manager sportif fier et diplomatique. »

« C’était un homme d’une classe exceptionnelle », se remémore l’ancien milieu de terrain et entraîneur turinois Ezio Rossi. « Avec un sang-froid comme on n’en trouve plus beaucoup dans le football moderne. »

Et d’ajouter : « Je me souviens de son calme et de son caractère équilibré, deux atouts fondamentaux pour un manager sportif. Le football italien était au cœur de l’Europe, si ce n’est du monde, et il a su donner à Turin la force et les capacités techniques nécessaires pour affronter ses adversaires sur un pied d’égalité. »