UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le football lituanien soutient des campagnes pour l’environnement

La Fédération de football de Lituanie (LFF) et ses clubs ont soutenu des campagnes internationales axées sur le développement durable et la responsabilité sociale au cours de l’année dernière.

Cette année, la Fédération lituanienne de football (LFF) et ses clubs ont participé à plusieurs campagnes internationales visant à sensibiliser la communauté du football à des problèmes concernant l’environnement et la durabilité.

En juillet, la LFF a rejoint le projet #PlayGreen, dont l’objectif consiste à s’adresser aux bénévoles de toute l’Europe et à promouvoir une approche du sport soucieuse de l’environnement en organisant des activités sportives de base. Dans le cadre d’une autre initiative, une équipe de vingt activistes s’est constituée sous la direction de Greta Guizauskaite, responsable de projets de football de base à la LFF. Endossant le rôle d’ambassadeurs de l’environnement, ils ont pour mission de sensibiliser la communauté du football aux questions de durabilité et d’organiser des actions spécifiques pour réduire l’impact du football sur l’environnement.

En parallèle, cinq clubs de football participent au programme #GreenCoach afin d’améliorer leur gouvernance en intégrant la notion de durabilité dans leur gestion quotidienne. Des experts de l’École des hautes études Sant’Anna de Pise, en Italie, développeront un outil en ligne permettant aux clubs de mesurer leur empreinte environnementale sur le terrain et en dehors.

« La politique environnementale gagne en visibilité en Lituanie. Nous sommes de plus en plus attentifs aux questions de responsabilité sociale et nous avons ainsi commencé à réaliser des actions liées à la durabilité dans notre travail quotidien et dans nos projets. Avec l’UEFA, nous œuvrons à rendre le football plus attractif dans divers domaines sociaux, économiques et publics », a expliqué Guizauskaite.

Article publié à l'origine dans le n°193 d’UEFA Direct