Décès de l'ancien gardien international français Bruno Martini

Ancien joueur et entraîneur, Bruno Martini est décédé à 58 ans.

Icon Sport via Getty Images

Né à Nevers, Bruno Martini a été repéré par l'AJ Auxerre de Guy Roux, club au sein duquel il disputa 386 matches et fut titulaire pendant près d'une décennie après avoir été prêté à Nancy entre 1983 et 1985. Dans les rangs auxerrois, il a participé à plusieurs compétitions européennes et a notamment atteint les demi-finales de la Coupe UEFA, en 1993.

Après s’être remis d’une grave blessure au genou, Martini a rejoint Montpellier en 1995, où il est resté jusqu’à la fin de sa carrière de joueur, en 1999.

Avec les Bleus, Martini a remporté le Championnat d’Europe des M21 de l’UEFA en 1988 et il compte 31 sélections en A. C'est lui qui succéda à Joël Bats, comme il le fit d’ailleurs à Auxerre. Il a aussi disputé l’UEFA EURO 1992 et fait partie de l'équipe de France à l'EURO 96.

Au sortir de sa carrière de joueur, il entraînait les gardiens de l’équipe de France jusqu'en 2013, avant d'occuper le même poste à Montpellier.

« C’est avec tristesse que nous apprenons la disparition de Bruno Martini », a déclaré Noël Le Graët, le président de la FFF. « Bruno a fait partie d’une génération dorée, celle qui fut championne d’Europe avec les Espoirs en 1988. Il a réalisé une magnifique carrière comme gardien de but, que ce soit avec l’équipe de France ou en club avec l’AJ Auxerre ou Montpellier. »

« Après sa carrière de joueur, sa reconversion fut également couronnée de succès. Il était devenu une référence comme entraîneur, au sein de la Direction technique nationale, de l’équipe de France notamment championne d’Europe en 2000 et du club de Montpellier depuis 2014. Il a su mettre son expérience technique, du haut niveau et ses qualités humaines au service des autres. C’était un homme discret mais remarquable. Bruno fait partie de l’histoire du football français. Nous ne l’oublierons pas. »