Le 100e anniversaire de la fédération polonaise de football

En décembre 1919, le quotidien polonais Ilustrowany Kurier Codzienny (IKC) écrivait : « Peu avant Noël, les 20 et 21 décembre, s’est tenue à Varsovie une réunion de toutes les associations sportives polonaises où a été fondée la Fédération polonaise de football. »

©PZPN

Cette nouvelle laconique est l’un des rares reportages annonçant la création de la Fédération polonaise de football (PZPN), qui célèbre donc cette année son 100e anniversaire.

Cette réunion eut lieu dans un immeuble aujourd’hui démoli, situé dans la rue Obozna. Tout le monde ne fut pas satisfait de l’endroit de cette réunion, le reportage d’IKC faisant état d’un certain nombre de problèmes : « La réunion n’a pas pris une très bonne tournure, étant donné que l’immeuble prévu était occupé et que les hôtes de Varsovie manquèrent singulièrement de ponctualité ; cela n’a pas été apprécié du tout par les délégués de Petite-Pologne et de Poznan, qui étaient habitués non seulement à être ponctuels mais aussi à respecter les décisions prises lors des réunions. »

Malgré ces problèmes et certains autres obstacles mineurs, 31 délégués de différents clubs et régions réussirent à trouver un consensus et à fonder la PZPN. L’auteur des premiers articles sur l’association de la PZPN était Stanislaw Polakiewicz – vice-président du Comité olympique polonais puis président de la Fédération polonaise de hockey sur glace.

Il faudrait rappeler que d’importants efforts avaient déjà été consentis pour créer des structures organisées et des associations de football en Pologne. Néanmoins, en raison de la partition du pays, il n’avait pas été possible d’achever ce travail.

Robert Lewandowski, le capitaine de la sélection, rend hommage au premier maillot porté par l'équipe de Pologne, en 1921, face à l'Hongrie
Robert Lewandowski, le capitaine de la sélection, rend hommage au premier maillot porté par l'équipe de Pologne, en 1921, face à l'Hongrie©PZPN

Bien que l’assemblée constitutive se fût déroulée à Varsovie, une écrasante majorité de délégués vota pour que le siège de la nouvelle association fût installé à Cracovie, dans le sud du pays. De ce fait, la deuxième assemblée générale de la PZPN eut lieu à Cracovie, en un lieu qui était alors le numéro 4 de la rue Radziwillowska. Le premier président de la PZPN fut Edward Wiktor Cetnarowski, médecin et dirigeant d’un club sportif de Cracovie. Lors de cette deuxième assemblée, cinq associations régionales furent également créées, dont les centres étaient à Varsovie, Cracovie, Lviv (qui fait bien sûr maintenant partie de l’Ukraine), Poznan et Lodz. Qui plus est, on élabora également les règlements du championnat de Pologne.

En 1921, l’équipe nationale de Pologne disputa son premier match officiel qu’elle perdit 0-1 face à la Hongrie ; en 1923, la PZPN se vit accorder le statut de membre de la FIFA et, exactement une année plus tard, les footballeurs polonais participèrent aux Jeux olympiques à Paris. Ce tournoi ne fut pas un succès pour la Pologne mais la PZPN eut davantage de raisons de se réjouir avec qui se passait chez elle puisqu’elle comptait 510 clubs, 17 000 joueurs et 200 arbitres sous licence à la fin de cette année-là. En l’espace de trois ans exactement, le nombre de footballeurs en Pologne fut en effet multiplié par plus de sept. Mais c’est une autre histoire.

Article publié à l'origine dans UEFA Direct n°183

Haut