La Lituanie suit son chemin

En Lituanie, l'histoire du football a été fortement influencée par les évènements politiques.

©Vaidotas Januška

L'histoire du football lituanien a commencé au début du siècle dernier et a été fortement influencée par les évènements politiques. Le pays est devenu indépendant en 1918, a été annexé par l'URSS en 1940 pour finalement regagner son indépendance en 1990.

Le premier match enregistré a été disputé en 1911 à Kaunas entre deux équipes représentant les villes de Kaunas et Vilnius. En 1923, la Ligue des sports de Lituanie est admise à la FIFA. Cette même année, la Lituanie dispute son premier match en tant que nation indépendante, également à Kaunas, et perd 5-0 face à l'Estonie. En 1924, la nouvelle Fédération de football de Lituanie (FFL) est créée et l'équipe nationale participe aux Jeux Olympiques de Paris. La FFL devient l'unique représentante du football lituanien en 1925 et organise le premier championnat national, avec sept équipes, en 1931.

À partir de 1946, les équipes lituaniennes prennent part aux compétitions soviétiques. En 1982, le FK Žalgiris Vilnius remporte le championnat de première division d'URSS et obtient une place dans le championnat majeur, où le club termine troisième en 1987. L'équipe se qualifie ensuite pour la Coupe UEFA mais elle est éliminée au premier tour par le FK Austria Wien. En 1989, le club se qualifie à nouveau et atteint cette fois le deuxième tour. A l'époque, l'un des grands joueurs était Viatcheslavas Sukristovas. Il a fait partie de l'équipe d'URSS qui a terminé deuxième du championnat d'Europe de l'UEFA 1988. Deux autres joueurs, Arminas Nabekovas et Arvydas Janonis, ont aidé l'URSS à décrocher la médaille d'or à Séoul en 1988.

La Lituanie retrouve son indépendance le 11 mars 1990. A la demande des autorités sportives du pays, des clubs tels que le Žalgiris, le FK Atlantas et l'ASSM Inkaras se retirent des compétitions soviétiques. Le championnat lituanien débute en 1991 et le Championnat de football de la Baltique est organisé en 1990. Des équipes de Lituanie, de Lettonie, d'Estonie et d'URSS (enclave de Kaliningrad) participent à ce tournoi.

L'équipe nationale de Lituanie, qui vient de retrouver son indépendance, fait ses débuts contre la Géorgie lors d'un match nul 2-2 à Tbilissi, le 27 mai 1990. L'isolement du pays sur la scène internationale, qui a duré presque un an, prend fin lorsque la Fédération de football de Lituanie (FFL) est réadmise à la FIFA, le 9 décembre 1991. L'équipe nationale, dirigée par Algimantas Liubinskas, dispute le tournoi de qualification de la Coupe du Monde de la FIFA 1994 et remporte son premier point à la suite d'un match nul 2-2 contre l'Irlande du Nord, le 28 avril 1992 à Belfast. Elle enregistre sa première victoire contre la Lettonie à Riga, le 12 août 1992. Certains joueurs de l'équipe nationale comme Arvydas Janonis, Arminas Narbekovas et Valdas Ivanauskas ont ensuite poursuivi leur carrière à l'Austria Vienne.

La FFL devient un membre à part entière de la famille du football européen en 1992, lors du Congrès de l'UEFA à Göteborg. Depuis, le pays travaille d'arrache pied pour développer ses infrastructures afin d'améliorer ses performances en club mais aussi au niveau de l'équipe nationale.

Tandis qu'une qualification pour la phase finale d'un championnat majeur reste un objectif à long terme, la LFF a gagné une expérience et une reconnaissance précieuses en organisant la phase finale du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA 2013. La progression du football féminin a également été démontrée lorsque le Gintra Universitetas est devenu la première équipe de club, masculine ou féminine, à rejoindre l'élite continentale en se qualifiant pour les 8es de finale de l'UEFA Women's Champions League en 2014/15.

Président

Tomas Danilevičius

Tomas Danilevičius
Tomas Danilevičius©Vaidotas Januška

Nationalité : lituanienne
Date de naissance : 18 juillet 1978
Président de l'association depuis : 2017

• L’ancien attaquant lituanien Tomas Danilevičius, qui a travaillé dans l’immobilier après avoir raccroché les crampons en 2014, a été élu président de la Fédération de football de Lituanie (LFF) pour un mandat de deux ans en septembre 2017.

• Au cours de sa carrière footballistique, Tomas Danilevičius a joué aux quatre coins de l’Europe, notamment dans plusieurs clubs italiens et brièvement à Arsenal, en Angleterre. Véritable légende dans sa Lituanie natale, il a porté à 72 reprises le maillot national, marquant 19 buts et devenant par là même le meilleur buteur lituanien de tous les temps.

• L’ancien capitaine de l’équipe nationale, Tomas Danilevičius, fervent défenseur du travail d’équipe, a déclaré : « Je sais ce qu’implique d’être un leader, et j’ai la confiance de ceux qui m’ont élu. J’espère également qu’avec mon expérience du football italien, je pourrai contribuer au travail de développement du football entrepris actuellement en Lituanie. »

Secrétaire général

Haut