Le football espagnol en parfaite santé

L'Espagne multiplie depuis toujours les succès sur la scène footballistique européenne et mondiale, commme le prouve son triplé historique.

©Getty Images

L'Espagne a derrière elle un passé glorieux sur la scène footballistique européenne et mondiale, notamment le triplé historique de l'équipe nationale, qui s'est octroyée la couronne mondiale à la Coupe du Monde de la FIFA 2010 entre ses deux titres européens (UEFA EURO 2008 et UEFA EURO 2012). Ce membre fondateur de l'UEFA a connu une telle suprématie récemment que le football espagnol est désormais considéré comme le maître absolu du football européen et mondial.

Le premier tournant de cette nation de football est intervenu avec la naissance de la Fédération royale espagnole de football (Real Federación Española de Fútbol ou RFEF) en 1909. Après avoir reçu son épithète de "royal" en 1913, la RFEF adhère à la FIFA le 27 juillet 1914. Bien qu'il fallut attendre six années supplémentaires pour assister au premier match de l'équipe nationale d'Espagne (défaite 1-0 face au Danemark en août 1920), le football a véritablement pris racine sur le territoire ibère.

Le football avait fait son apparition en Espagne en 1889, avec la création du RC Recreativo de Huelva. La Copa del Rey, première Coupe nationale encore maintenant, a vu le jour en 1903 pour être principalement dominée par le FC Barcelona, l'Athletic Club et le Real Madrid CF. Dix ans plus tard, 25 clubs étaient affiliés à la RFEF. Après de nombreuses tentatives d'unification, le coup d'envoi du premier championnat national a finalement été donné le 10 février 1929. Dix équipes se sont disputé le premier titre - un chiffre qui a atteint un maximum de 22 lors de la saison 1995/96 avant de retomber à 20.

Après un départ poussif, la RFEF a connu des jours meilleurs bien avant les triomphes de 2008, 2010 et 2012. La RFEF a été représentée par ses clubs et ses équipes nationales dans toutes les grandes compétitions avec un succès remarquable. L'équipe A a remporté le Championnat d'Europe de l'UEFA 1964 après une victoire 2-1 sur l'URSS en finale à Madrid, grâce à des buts de Jesús María Pereda et Marcelino Martínez. L'équipe olympique s'est également emparée de la médaille d'or aux Jeux de 1992 à Barcelone et a décroché l'argent à Anvers en 1920 et à Sydney en 2000. Les jeunes ne sont pas en reste non plus avec des succès au Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA en 1986, 1998, 2011 et 2013 ; la Coupe du Monde U-20 de la FIFA en 1999 ; l'EURO M19 (précédemment M18) en 1995, 2002, 2004, 2006, 2007, 2011, 2012  et 2015 ; et l'EURO M17 (précédemment M16) en 1986, 1988, 1991, 1997, 1999, 2001, 2007 et 2008.

Parallèlement, les sélections féminines se sont imposées aux Championnats d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA 2010, 2011 et 2015, ainsi que chez les M19 en 2004.

C'est dans cette ambiance que la génération 2008 de Luis Aragonés et les crus 2010 et 2012 de Vicente del Bosque ont été élevés. Des joueurs comme David Villa, Iker Casillas, Xavi Hernández, Andrés Iniesta et Fernando Torres ont non seulement aidé La Roja à conquérir leur triplé mais ils ont également contribué à faire tomber record après record avec la Roja.

L'Espagne joue également un rôle éminent en futsal. Elle a notamment remporté la Coupe du Monde de futsal de la FIFA en 2000 et 2004, ainsi que les Championnats d'Europe de futsal de l'UEFA en 1996, 2001, 2005, 2007, 2010, 2012 et 2016. Les clubs ont été tout aussi convaincants en Coupe de futsal de l'UEFA : le Playas de Castellón FS, par deux fois, l'Interviú Madrid, à trois reprises, puis Barcelone à deux reprises ont été couronnés champions d'Europe.

Jusqu'à récemment, l'Espagne a particulièrement laissé une trace indélébile sur la Coupe des clubs champions européens et l'UEFA Champions League. À l'heure actuelle, les dix trophées du Real Madrid dans la compétition demeurent une performance inégalée. Si Madrid a dominé les cinq premières éditions du tournoi, Barcelone a soulevé le trophée quatre fois, dont trois récemment. Madrid, à l'instar du Sevilla FC et du Valencia CF, ont également offert la Coupe UEFA à l'Espagne. Barcelone, le Club Atlético de Madrid, Valence et le Real Zaragoza ont brandi la Coupe des vainqueurs de coupe européenne, et l'Atlético a remporté deux des trois premières éditions de l'UEFA Europa League, Séville imitant le club madrilène en 2014.

Ces exploits ont aidé à forger la réputation des clubs de Liga et d'un championnat national qui compte parmi les meilleurs en Europe. Du football de base au plus haut de la pyramide, le football espagnol paraît en excellente santé.

Président

Luis Rubiales

Luis Rubiales
Luis Rubiales©RFEF

Nationalité : espagnole
Date de naissance : 23 août 1977
Président de l'association depuis : 2018

• Diplômé de droit, Luis Rubiales a pris la fonction de président de l’Association des footballeurs espagnols (AFE) en 2010, un poste qu’il a occupé jusqu’à sa candidature officielle à la présidence de la Fédération espagnole de football (RFEF). Il a en outre siégé au conseil d'administration de la RFEF.

• En tant que joueur, Luis Rubiales a défendu les couleurs de différents clubs espagnols de premier plan. Il a fait ses armes au Motril CF avant d’évoluer dans les académies du RCD Majorque, du Valencia CF et du Club Atlético de Madrid, et a poursuivi sa carrière en Segunda B avec le Guadix CD. Il a aussi joué en tant que défenseur à l’UE Lleida et au Xerez CD, avant de signer au Levante UD en 2003, équipe avec laquelle il a remporté le championnat de Segunda B, étant ainsi promu en Liga. Il a raccroché les crampons cinq saisons plus tard, avec Alicante.

• Luis Rubiales a été élu à la présidence de la RFEF lors de l’assemblée générale du 17 mai 2018.

Secrétaire général

Andreu Camps

Andreu Camps
Andreu Camps©RFEF

Nationalité : espagnol:
Date de naissance : 9 février 1961
Secrétaire général de l’association depuis : 2018

• Andreu Camps est diplômé en droit ainsi qu’en sciences du sport et de l’éducation physique.

• Professeur à l’Institut national d’éducation physique de Catalogne depuis 2000 et membre de la Cour d’appel de la Fédération internationale de badminton, le secrétaire général de la Fédération espagnole de football est aussi directeur de masters en droit du sport et en droit international du sport.

• Andreu Camps a fait partie du Tribunal arbitral espagnol du sport jusqu'en 2017. Il est membre du comité académique du Master exécutif en gouvernance du sport européen (MESGO) de l’UEFA à l’Université de Limoges.

Haut