Gabriele Gravina à la tête du football en Italie

Suite à son élection à la présidence de la Fédération italienne de football (FIGC), Gabriele Gravina a appelé au travail d’équipe, à l’unité et au dialogue pour faire avancer le football italien.

Gabriele Gravina, le président de la Fédération italienne de football (FIGC)
Gabriele Gravina, le président de la Fédération italienne de football (FIGC) ©FIGC

Gabriele Gravina est le nouveau président de la Fédération italienne de football (FIGC). Seul candidat au poste, il succède à Carlo Tavecchio, qui a démissionné en novembre 2017.

Gabriele Gravina a appelé à l’unité et au travail d’équipe sous sa présidence : « C’est ce que le maillot azzurro, le monde du football et l’Italie toute entière attendent de nous. » Il a encouragé le dialogue et le respect, deux valeurs qui font partie intégrante d’un football visant les familles et les jeunes, joué dans des stades modernes.

Né à Castellaneta, dans le sud de l’Italie, l’avocat de 65 ans a été le président du club de football Castel di Sangro entre 1984 et 1996. À cette époque, le club de la commune éponyme, d’environ 5000 habitants, a gravi les échelons pour atteindre la Serie B. Gabriele Gravina a aussi été à la tête de la sélection italienne des M21 pendant plusieurs années.

En 2008, il a débuté une carrière académique en qualité de professeur dans le domaine du management du sport et de l’organisation d’événements sportifs, à l’Université de Teramo.

En 2015, il a été élu à la présidence de la Lega Pro, la troisième division italienne, une fonction qu’il a assurée jusqu’à ce mois d’octobre.

 

 

Haut