Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Roumanie: Préparer les juniors à leurs vies futures

Comme l’atteste sa vaste stratégie à tous les niveaux du football et également dans des domaines étroitement liés à ce sport, la Fédération roumaine de football (FRF) ne considère pas le football seulement comme un sport, mais également comme une part importante de la vie sociale roumaine.

L’équipe roumaine des M21 fête un but.
L’équipe roumaine des M21 fête un but. ©Sportsfile

À cet égard, la formation joue un rôle déterminant, en aidant les jeunes gens à se préparer en tant que futurs joueurs professionnels de haut niveau, mais aussi en tant que citoyens et membres fiables de la société roumaine d'aujourd’hui et de demain.

Puisque l’un des buts et des objectifs de la FRF est de développer le football en tant que sport, mais aussi dans une perspective humaine, la fédération va lancer un nouveau projet afin de développer de nouvelles générations de joueurs qui soient mieux préparés pour la vie en tant que footballeurs professionnels de haut niveau. Le projet permettra à de jeunes joueurs d’adopter les meilleures stratégies possibles afin de s’assurer une stabilité financière durant et après leur carrière ainsi que de bonnes relations avec les médias, et d’avoir également une vie saine et équilibrée et de bâtir leur carrière en respectant scrupuleusement les valeurs de fair-play et d’intégrité.

En commençant par les moins de 15 ans, chaque fois qu’ils sont appelés en équipe nationale, que ce soit pour des camps d’entraînement, des matches amicaux et/ou officiels, les joueurs devront étudier le code d’éthique de la FRF et également suivre des cours spéciaux obligatoires. Le programme éducatif comprend sept modules : relations médias et réseaux sociaux, antidopage et nutrition, gestion financière, éducation générale, intégrité, coaching mental ainsi qu’équité, diversité et responsabilité sociale.

Chaque équipe nationale junior a généralement un minimum de cinq rassemblements par année, la plupart d’entre eux comprenant des matches internationaux ou la participation à des tournois internationaux. Avec le soutien de spécialistes (enseignants et autres) dans tous les domaines susmentionnés, la FRF assurera une éducation appropriée pour tous les joueurs sélectionnés. Si des joueurs doivent manquer certains rassemblements, la FRF leur enverra les modules à l’adresse des clubs qui feront en sorte qu’ils reçoivent les mêmes conseils au niveau de leur club.

Ce type d’initiative constitue une première, et dans le long terme, il faut espérer qu’il permettra de former des joueurs et joueuses mieux préparés en tant que sportifs et sportives et, s’ils vont à l’étranger, qu’ils seront capables de s’adapter immédiatement aux nouveaux standards élevés qui les attendent, et par conséquent, de progresser dans leur carrière.

Article publié à l'origine dans UEFA Direct n°188

Haut