Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Paris tombe à Annecy, Bordeaux qualifié

L'Évian Thonon Gaillard FC a réussi la surprise des quarts de finale de la Coupe de France, mercredi soir, en battant le Paris-Saint Germain FC au tirs au but.

Saber Khlifa a égalisé et marqué un tir au but contre le PSG
Saber Khlifa a égalisé et marqué un tir au but contre le PSG ©Getty Images

L'Évian Thonon Gaillard FC a réussi la surprise des quarts de finale de la Coupe de France, mercredi soir, en battant le Paris-Saint Germain FC aux tirs au but (1-1, 4-1) au Parc des Sports d'Annecy. L'autre qualifié du soir est le FC Girondins de Bordeaux, qui est allé battre le RC Lens.

L'ETG FC recevra encore en demi-finales, le 7 ou le 8 mai, avec la venue du FC Lorient. L'autre demie opposera l'ES Troyes AC et Bordeaux. La finale se jouera le 31 mai au Stade de France.

Il y a une semaine, Paris frôlait l'exploit au Camp Nou, en quarts de finale de l'UEFA Champions League. Mercredi soir, le PSG s'est incliné au même stade en Coupe de France. Les leaders de la Ligue 1 ont pourtant ouvert la marque assez rapidement, par l'intermédiaire de Javier Pastore. Mais ils étaient piégés en contre par Saber Khlifa juste avant la pause.

La seconde période était dominée par les joueurs de Carlo Ancelotti mais ils ne parvenaient pas à trouver l'ouverture. Une prolongation et l'expulsion de Thiago Motta plus tard, les deux équipes se retrouvaient devant 15 000 spectateurs déchaînés pour les tirs au but. Bertrand Laquait stoppait la tentative de Zlatan Ibrahimović tandis que Thiago Silva expédiait la sienne sur la barre. L'écart était fait et le vétéran haut-savoyard Cédric Barbosa (37 ans) marquait le tir de la qualification.

Un peu plus tôt dans la soirée, Lens était le dernier club hors de l'élite à tirer sa révérence. Pour son retour au stade Bollaert, le coach aquitain Francis Gillot voyait ses joueurs inverser la tendance après le but contre son camp de Cédric Carrasso, impuissant sur un tir adverse, qui rebondissait sur son dos.

Un autre ancien Lensois, Grégory Sertic, égalisait sur coup franc. Cheick Diabaté marquait ensuite un doublé aux 81e et 86e minutes. Cependant, la réduction du score de Zakarya Bergdich a redonné espoir à Bollaert, d'autant que Ludovic Obraniak loupait un penalty.