Nice au courage et à la solidarité

En France : Surprenant finaliste de la Coupe de la Ligue depuis hier, le Gym savoure son succès. Nancy et Le Mans diminués. Porato va manquer à Ajaccio.

Vainqueur mardi soir sur la pelouse de l'AS Monaco FC (1-0), l'OGC Nice s'est offert une place en finale de la Coupe de la Ligue qui ravit joueurs et staff. L'AS Nancy-Lorraine et Le Mans UC 72, qui jouent mercredi après-midi, font face à de nombreuses absences. De même que l'AC Ajaccio qui évoluera sans son gardien Stéphane Porato pendant dix jours.

Après une victoire 1-0 conquise à deux minutes de la fin sur un but du remplaçant brésilien Ederson, Nice accède à sa première finale de Coupe de la Ligue. L'affiche du 22 avril au Stade de France sera inédite puisque ni Nancy ni Le Mans n'ont jamais atteint ce niveau.

"En prolongation, nous ne serions pas passés"
Sa troisième victoire en trois ans à Louis II, Nice la doit "à son courage et à sa solidarité", selon l'entraîneur Frédéric Antonetti. "Et aussi à un peu de réussite, notamment sur la volée de (Christian) Vieri qui a trouvé la barre. Les deux équipes ont eu leur chance, nous avons saisi la nôtre. Mais si la rencontre était allée en prolongation nous ne serions pas passés."

Guidolin : "Féliciter Nice"
Le technicien corse avait effectué ses trois changements à 10 minutes de la fin et Rod Fanni et Cyril Rool étaient blessés sur le terrain tandis que Monaco avait pris le dessus physiquement. "C'est une grande déception", dit Francesco Guidolin, l'entraîneur monégasque. "Mais il faut féliciter Nice." "Je n'ai rien à reprocher aux joueurs jusqu'à dix minutes de la fin", a déclaré le président Michel Pastor. "Nous avons manqué de réussite."

"Du mal à y croire"
Sorti de la Coupe de France il y a une semaine par les SR Colmar (CFA2), Monaco se concentre maintenant sur le Championnat et la Coupe UEFA qui reprendra le 15 février sur le terrain du FC Basel 1893. Pour Nice, l'Europe sera peut-être au rendez-vous le 22 avril, au soir de la finale. "Ce serait un bonus pour le club et la ville", se réjouit l'attaquant David Bellion. "J'ai du mal à croire que nous sommes à 90 minutes d'une place européenne."

Des absents de marque
Il faudra battre pour cela Le Mans ou Nancy qui s'affrontent à Marcel Picot. Les deux formations déplorent des absents de marque. Mario Baša et Daisuke Matsui (blessés) pour les Sarthois, Moncef Zerka (suspendu) et André Luiz Silva (grippé) pour les Lorrains, sans parler des Africains de retour de leur compétition continentale.

Porato à genoux
L'AC Ajaccio, qui tente de sauver sa place en Ligue 1 (18e) ne pourra pas compter sur son gardien Stéphane Porato pour au moins deux matches. L'ancien Marseillais souffre du genou. Il sera absent ce week-end sur le terrain du RC Strasbourg, un adversaire de bas de tableau, et à domicile la semaine suivante contre le FC Girondins de Bordeaux, 2e du Championnat.

Match en retard mercredi soir
Une rencontre reportée de Ligue 1 se déroule mercredi soir à La Meinau où le RC Strasbourg reçoit le Paris Saint-Germain FC. Les joueurs de Guy Lacombe peuvent passer de la 6e à la 4e place. Ceux de Jacky Duguépéroux (18es) peuvent se rapprocher à deux points d'Ajaccio.