UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Halilović, la future star croate

Supporters et journalistes s'enthousiasment pour Alen Halilović, le milieu du Dinamo Zagreb qui a signé au FC Barcelona à 17 ans.

Alen Halilović, seize ans seulement, mais un potentiel qui fait couler de l'encre en Croatie
Alen Halilović, seize ans seulement, mais un potentiel qui fait couler de l'encre en Croatie ©GNK Dinamo Zagreb

En 2012, UEFA.com présentait le brillant Alen Halilović. Retour sur le prortrait de clui qui a aujourd'hui signé au FC Barcelona.

Le centre de formation du GNK Dinamo Zagreb est annoncé depuis des années comme un vivier de jeunes prometteurs, et il a tenu ses promesses dimanche.

Alen Halilović est devenu le plus jeune buteur de l'histoire de la Prva Liga croate en marquant dimanche à l'âge de 16 ans et 113 jours, alors qu'il était entré en jeu en fin de match pour aider le Dinamo à s'imposer 4-1 chez le NK Slaven Koprivnica. Huit jours plus tôt, le milieu de terrain avait déjà battu le record de précocité pour un premier match, lors du Derby éternel contre le HNK Hajduk Split.

"J'aime jouer pour le Dinamo", avait déclaré l'adolescent lorsqu'il a signé son premier contrat professionnel il y a quatre mois. "J'en rêve depuis que j'ai débuté le football. Si je m'y suis mis, c'était pour faire comme mon père (Sead Halilović) : je voulais porter le maillot du Dinamo Zagreb."

Entraîneurs, supporters et journalistes s'accordent à penser qu'il s'agit d'un "phénomène", le "Daily Mirror" anglais qualifiant même le meneur de jeu de "joueur le plus talentueux du football croate depuis Luka Modrić". Au point d'intéresser le Manchester United FC, selon la rumeur.

Le jeune joueur suscite inévitablement des comparaisons, la plus flatteuse sans doute concernant un certain n°10 du FC Barcelona. "Ne m'appelez pas Messi", répond pourtant Halilović, qui souhaite tempérer la surmédiatisation dont il fait l'objet.

"J'admire Léo, mais je suis très loin de son niveau. Pour le moment, mon objectif est de bien jouer et de montrer à l'entraîneur (Ante Čačić) qu'il peut compter sur moi." Beaucoup de sagesse dans la bouche d'un garçon de 16 ans qu'il faudra définitivement garder à l'œil.