Mis à jour le 15/11/2018 12:48HEC
UEFA Nations League: Belgique - Islande Dossiers de presse

UEFA Nations League - Saison 2018/19Dossiers de presse

BelgiqueBelgiqueKing Baudouin Stadium - Bruxellesjeudi, 15 novembre 2018
20.45HEC (20.45 heure locale)
Groupe A2 - Journée 5
IslandeIslande
ImprimerX
Imprimer toutes les sections
Sélectionner une section
/insideuefa/mediaservices/presskits/uefanationsleague/season=2019/round=2000959/day=5/session=1/match=2024035/library/_sidebar.html

Rencontres précédentes Cette section uniquement

Face à face

Coupe du Monde FIFA
DatePhaseMatchRésultatLieuButeurs
03/09/1977Qualif. (Ph. gr.)Belgique - Islande4-0
BruxellesVan Binst 14, Martens 19 (P), Courant 59, Lambert 66
05/09/1976Qualif. (Ph. gr.)Islande - Belgique0-1
ReykjavikVan Der Elst 72
Championnat d'Europe de l'UEFA 1976
DatePhaseMatchRésultatLieuButeurs
06/09/1975T. prélim. (Ph. gr.)Belgique - Islande1-0
LiègeLambert 43
08/09/1974T. prélim. (Ph. gr.)Islande - Belgique0-2
ReykjavikVan Moer 39 (P), Teugels 87 (P)
Coupe du Monde FIFA
DatePhaseMatchRésultatLieuButeurs
22/05/1972Qualif. (Ph. gr.)Islande - Belgique0-4
BrugesJanssens 28, Lambert 32 (P), 52 (P), Dockx 59
18/05/1972Qualif. (Ph. gr.)Belgique - Islande4-0
LiègeVan Himst 13, Polleunis 33, 58, 90
Coupe du Monde FIFA
DatePhaseMatchRésultatLieuButeurs
04/09/1957Qualif. (Ph. gr.)Islande - Belgique2-5
ReykjavikJonsson 1, Thordarson 85; Van Herpe 9, Willems 40, Vandenberg 65, 81, 88
05/06/1957Qualif. (Ph. gr.)Belgique - Islande8-3
BruxellesOrlans 5, 58, Piters 10, Vandenberg 13, Mees 20, 26, Coppens 42, 43 (P); Thordarson 33, 78, Jonsson 82
 ÉliminatoiresTournoi finalTotal
À domicileÀ l'extérieur  
JVNDJVNDJVNDJVNDBPC
Total
Belgique44004400----9900326
Islande40044004----9009632

Mis à jour le 12/11/2018 13:33HEC

Effectif Cette section uniquement

Belgique - Effectif
Phase de Ligue
JoueurNé leÂgeClubDJB
Gardiens
1Thibaut Courtois11/05/199226Real Madrid - 20
12Simon Mignolet06/03/198830Liverpool - 00
13Koen Casteels25/06/199226Wolfsburg - 00
Défenseurs
2Toby Alderweireld02/03/198929Tottenham - 20
4Vincent Kompany10/04/198632Man. City - 20
5Jason Denayer28/06/199523Lyon - 00
15Thomas Meunier12/09/199127Paris - 20
17Christian Kabasele24/02/199127Watford - 00
19Brandon Mechele28/01/199325Club Brugge - 00
20Dedryck Boyata28/11/199027Celtic - 10
21Timothy Castagne05/12/199522Atalanta - 00
Milieux
3Leander Dendoncker15/04/199523Wolves - 00
6Axel Witsel12/01/198929Dortmund - 20
7Hans Vanaken24/08/199226Club Brugge - 00
8Youri Tielemans07/05/199721Monaco - 20
10Eden Hazard07/01/199127Chelsea - 21
11Dennis Praet14/05/199424Sampdoria - 00
16Thorgan Hazard29/03/199325Mönchengladbach - 20
18Adnan Januzaj05/02/199523Real Sociedad - 00
22Nacer Chadli02/08/198929Monaco - 20
Attaquants
14Dries Mertens06/05/198731Napoli - 20
23Michy Batshuayi02/10/199325Valencia - 00
Entraîneur
-Roberto Martínez13/07/197345 - 20
Islande - Effectif
Phase de Ligue
JoueurNé leÂgeClubDJB
Gardiens
1Hannes Halldórsson27/04/198434Qarabağ - 30
12Ögmundur Kristinsson19/06/198929Larissa - 00
13Rúnar Rúnarsson18/02/199523Dijon - 00
Défenseurs
2Birkir Sævarsson11/11/198434Valur - 20
3Jón Gudni Fjóluson10/04/198929Krasnodar - 00
4Samúel Friðjónsson22/02/199622Vålerenga - 00
5Sverrir Ingason05/08/199325Rostov - 20
6Hjörtur Hermannsson08/02/199523Brøndby - 00
14Kári Árnason13/10/198236Gençlerbirliği - 10
15Victor Pálsson30/04/199127Zürich - 20
16Eggert Jónsson18/08/198830SønderjyskE - 00
18Hördur Magnússon11/02/199325CSKA Moskva - 20
23Ari Skúlason14/05/198731Lokeren - 20
Milieux
7Jón Dagur Þorsteinsson26/11/199819Vendsyssel - 00
8Gudmundur Thórarinsson15/04/199226Norrköping - 00
17Aron Gunnarsson22/04/198929Cardiff - 00
19Rúrik Gíslason25/02/198830Sandhausen - 20
20Arnór Sigurdsson15/05/199919CSKA Moskva - 00
21Arnór Ingvi Traustason30/04/199325Malmö - 20
22Albert Guðmundsson15/06/199721AZ - 10
Attaquants
9Kolbeinn Sigthórsson14/03/199028Nantes - 10
10Andri Rúnar Bjarnason12/11/199028Helsingborg - 00
11Alfred Finnbogason01/02/198929Augsburg - 11
Entraîneur
-Erik Hamrén27/06/195761 - 30

Mis à jour le 15/11/2018 12:48HEC

Entraîneurs Cette section uniquement

Roberto Martínez

Date de naissance : 13 juillet 1973
Nationalité : espagnole
Carrière de joueur : Real Zaragoza, CF Balaguer, Wigan Athletic FC, Motherwell FC, Walsall FC, Swansea City AFC, Chester City FC
Carrière d'entraîneur : Swansea City AFC, Wigan Athletic FC, Everton FC, Belgique

• Né en Catalogne, Martínez a débuté pour le club de sa ville, Balaguer, avant de rejoindre Saragosse, à 16 ans seulement. Il y passait trois ans, essentiellement dans les équipes de jeunes et avec la réserve. Il a effectué un match avec les professionnels, avant de retourner à Balaguer, en 1994, pour y diriger l'école de football.

• Il a pris la direction de l'Angleterre et de Wigan en 1995, formant avec ses compatriotes espagnols Jesús Seba et Isidro Díaz les Three Amigos (les trois amis). Il passait six ans dans ce club, remportant le titre de troisième division en 1997 et la Football League, deux ans plus tard.

• Il passait ensuite un an à Motherwell et Walsall, avant de rejoindre Swansea, de 2003 à 2006. Avec Martínez, Swansea montait en League One (troisième division anglaise). Après une saison avec Chester, il faisait son retour dans le sud du pays de Galles, en 2007, d'abord comme entraîneur-joueur, avant de raccrocher les crampons.

• Il a mené Swansea au titre en League One, en 2008, avant de rejoindre le club de Premier League de Wigan, l'année suivante. Il évitait la relégation en 2011/12 et il permettait aux Latics de remporter leur premier grand trophée en gagnant la finale de la FA Cup contre Manchester City, douze mois plus tard. Cela n'empêchait pas la relégation de Wigan.

• Martínez, lui, restait très demandé et rejoignait Everton en juin 2013, pour une cinquième place, avec un record de points marqués en Premier League à la clé, pour sa première saison. Everton atteignait les huitièmes de finale de l'UEFA Europa League en 2014/15 et les demi-finales des deux coupes nationales la saison suivante, mais il peinait dans le championnat et il était remercié en mai 2016. Trois mois plus tard, il prenait la suite de Marc Wilmots, à la tête de la Belgique.

• Il a mené la Belgique en demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2018, avant de terminer à la troisième place, meilleure performance de l'Histoire du football belge.

https://fr.uefa.com/uefanationsleague/news/newsid=2400879.html#roberto+martinez

2018-11-14T02:05:46:668

Erik Hamrén

Date de naissance : 27 juin 1957
Nationalité : suédoise
Carrière de joueur : Ljusdals IF, Stockviks FF
Carrière d'entraîneur : Njurunda IK, IFK Sundsvall, Bro IK, Enköpings SK, Väsby IK, IF Brommapojkarna, Vasalunds IF, Degerfors IF, AIK Solna, Örgryte IS, Aalborg BK, Rosenborg BK, Suède, Islande

• Hamrén a débuté sa carrière de joueur à 17 ans avec Ljusdal, club de sa ville. Après deux ans passés dans ce club puis à Stockviks, il doit prendre sa retraite à cause d'une blessure.

• Il devient entraîneur chez les jeunes. Il débute sa carrière d'entraîneur des séniors en troisième division, avec Väsby, Brommapojkarna et Vasalund.

• Il rejoint la première division suédoise avec le club de Degerfors en 1994, puis l'AIK. Il mène alors le club de Stockholm en finale de la Coupe de Suède à trois reprises, perdant la première (1995) et remportant les deux suivantes. Il remporte sa troisième Coupe de Suède en 2000 avec Örgryte (grâce à une victoire en finale aller-retour contre l'AIK), club qu'il entraîne pendant six saisons. Il quitte le club et sa terre natale pour rejoindre l'AaB au Danemark en janvier 2004.

• Sous sa direction, l'AaB remporte le titre de champion du Danemark 2007/08 - le troisième sacre seulement de l'histoire du club - non sans avoir annoncé, dès la mi-saison, son départ pour Rosenborg.

• Il démontre ses talents de stratège dès sa première saison à la tête de Rosenborg, offrant au club une couronne de Tippeligaen. Après de longues années de service, Lars Lagerbäck lui laisse sa place de sélectionneur de l'équipe de Suède en novembre 2009, fonction qu'il assurera en parallèle de son poste à la tête de Rosenborg jusqu'à la phase de qualification pour l'UEFA EURO 2012, en septembre 2010.

• Il mène la Suède en phase finale de l'UEFA EURO 2012 grâce à une victoire sur les Pays-Bas lors de la dernière journée, mais les Suédois ne vont pas plus loin que la phase de groupes. Il rate la qualification à la Coupe du Monde de la FIFA 2014 après un barrage perdu contre le Portugal, mais parvient à qualifier son équipe pour l'UEFA EURO 2016 en l'emportant sur le Danemark aux barrages.

• Après deux ans de pause, il revient sur la scène internationale en tant que sélectionneur de l'Islande. Il a remplacé Heimir Hallgrímsson le 8 août 2018.

https://fr.uefa.com/uefanationsleague/news/newsid=937917.html#erik+hamren

2018-11-14T02:05:46:668

Officiels de match Cette section uniquement

  • ArbitreOrel Grinfeld (ISR)
  • Arbitres assistantsDvir Shimon (ISR) , Roy Hassan (ISR)
  • Arbitres assistants supplémentairesEitan Shmuelevitz (ISR) , Ziv Adler (ISR)
  • Quatrième arbitreIdan Yarkoni (ISR)
  • Délégué UEFAPaolo Rondelli (SMR)
  • Observateur d'arbitresManuel Diaz Vega (ESP)

Arbitre

NomDate de naissanceMatches UEFA
Orel Grinfeld21/08/1981143

Matches entre les deux équipes en UEFA Nations League

Aucun match arbitré

Autres matches concernant les équipes du même pays que les deux participantes

DateCompétitionPhaseÀ domicileÀ l'extérieurRésultatLieu
28/11/2013UYLPh. gr.RSC AnderlechtSL Benfica3-6Denderleeuw
05/11/2015UELPh. gr.Tottenham Hotspur FCRSC Anderlecht2-1Londres
09/12/2016UELPh. gr.US Sassuolo CalcioKRC Genk0-2Reggio Emilia

Mis à jour le 13/11/2018 14:50HEC

Statistiques de la compétition Cette section uniquement

L'historique de l'UEFA Nations League

Le rajeunissement du football d'équipes nationales - et l'UEFA Nations League - viennent de la volonté de l'UEFA d'améliorer encore la qualité du football de nations. L'UEFA et ses associations voulaient donner davantage de sens au football d'équipes nationales. Entraîneurs, joueurs et supporters sont de plus en plus d'avis que les matches amicaux ne fournissent pas une adversité suffisante pour les équipes nationales.

Des consultations importantes et des discussions ont débuté en 2011 lors de la Rencontre Stratégique à Chypre. Elles ont continué avec une série de réunions du Top Executive Programme (TEP) ces trois dernières années : l'UEFA Nations League a été adoptée à l'unanimité lors du 38e Congrès ordinaire de l'UEFA à Astana le 27 mars 2014. 

Le format

  • Le format de l'UEFA Nations League comportera un système de promotion et de relégation, les 55 sélections nationales seront divisées en quatre ligues selon leurs coefficients UEFA au 11 octobre 2017.
  • La ligue A regroupera les équipes les mieux classées, la ligue D les moins bien classées.

Ligue A 

Groupe A1 : Allemagne, France, Pays-Bas
Groupe A2 : Belgique, Suisse, Islande
Groupe A3 : Portugal, Italie, Poland
Groupe A4 : Espagne, Angleterre, Croatie

  • Les équipes sont réparties en quatre groupes de trois, dont le vainqueur disputera une phase finale (demi-finales, match pour la 3e place et finale) en juin 2019 pour le titre de vainqueur de l'UEFA Nations League. Un pays hôte sera désigné en décembre 2018 parmi les finalistes.
  • Les derniers de chaque poule seront relégués en Groupe B pour l'édition 2020.
  • Les quatre meilleures équipes qui ne sont pas déjà qualifiées pour l'UEFA EURO 2020 disputeront des matches de barrage en mars 2020, avec en jeu une place pour la phase finale.

Ligue B 

Groupe B1 : Slovaquie, Ukraine, République tchèque
Groupe B2 : Russie, Suède, Turquie
Groupe B3 : Autriche, Bosnie-Herzégovine, Irlande du Nord
Groupe B4 : Pays de Galles, République d'Irlande, Danemark

  • Les équipes sont réparties en quatre groupes de trois équipes.
  • Les vainqueurs des quatre groupes seront promus en Ligue A et les quatre derniers seront relégués en Groupe C pour l'édition 2020.
  • Les quatre meilleures équipes qui ne sont pas déjà qualifiées pour l'UEFA EURO 2020 disputeront des matches de barrage en mars 2020, avec en jeu une place pour la phase finale.

Ligue C

Groupe C1 : Écosse, Albanie, Israël
Groupe C2 : Hongrie, Grèce, Finlande, Estonie
Groupe C3 : Slovénie, Norvège, Bulgarie, Chypre
Groupe C4 : Roumanie, Serbie, Monténégro, Lituanie

  • Les équipes sont réparties en un groupe de trois (contenant uniquement des équipes des chapeaux 1, 2 et 3) et trois groupes de quatre équipes.
  • Étant données les restrictions météorologiques liées aux sites, chaque groupe peut inclure au maximum deux des équipes suivantes : Norvège, Finlande, Estonie, Lituanie.
  • Les vainqueurs des quatre groupes seront promus en Ligue B et les quatre derniers seront relégués en Groupe D pour l'édition 2020.
  • Les quatre meilleures équipes qui ne sont pas déjà qualifiées pour l'UEFA EURO 2020 disputeront des matches de barrage en mars 2020, avec en jeu une place pour la phase finale.

Ligue D 

Groupe D1 : Géorgie, Lettonie, Kazakhstan, Andorre
Groupe D2 : Belarus, Luxembourg, Moldavie, Saint-Marin
Groupe D3 : Azerbaïdjan, Îles Féroé, Malte, Kosovo
Groupe D4 : ARY de Macédoine, Arménie, Liechtenstein, Gibraltar

  • Les équipes sont réparties en quatre groupes de quatre équipes.
  • Étant données les restrictions liées aux déplacements excessifs, chaque groupe peut inclure au maximum l'une des paires suivantes : Andorre et Kazakhstan, Îles Féroé et Kazakhstan, Gibraltar et Kazakhstan, Gibraltar et Azerbaïdjan.
  • Les vainqueurs des quatre groupes seront promus en Ligue C pour l'édition 2020.
  • Les quatre meilleures équipes qui ne sont pas déjà qualifiées pour l'UEFA EURO 2020 disputeront des matches de barrage en mars 2020, avec en jeu une place pour la phase finale.
 
  • Les ligues A et B sont constituées de quatre poules de trois équipes.
  • La ligue C sera constituée d'une poule de trois et de trois poules de quatre.
  • La ligue D est constituée de quatre poules de quatre.
  • Le tirage au sort de l'UEFA Nations League a eu lieu au SwissTech Convention Centre de Lausanne le 24 janvier 2018.
  • Dans chaque ligue, les quatre vainqueurs de poule sont promus (ou disputeront une phase finale à quatre, voir ci-dessous). Les derniers de chaque poule seront relégués de leur groupe.
  • Le classement général de l'UEFA Nations League déterminera la composition des chapeaux pour les tirages au sort des éliminatoires européens à suivre.
  • En outre, l'UEFA Nations League donnera une occasion supplémentaire de se qualifier pour la phase finale de l'UEFA EURO 2020, puisque quatre équipes obtiendront leur billet à l'issue de matches de barrage qui se dérouleront en mars 2020 (voir ci-dessous).

Quand se déroulera l'UEFA Nations League ?

L'UEFA Nations League se déroule ainsi :

  • Les matches de groupes de l'UEFA Nations League se déroulent sur six journées, lors des "doubles confrontations" en septembre, octobre et novembre 2018. La phase finale à quatre pour les quatre équipes ayant remporté les groupes de la ligue principale est prévue pour juin 2019.
  • La phase finale à quatre de l'UEFA Nations League se déroulera sous forme de matches à élimination directe (demi-finales, match pour la 3e place et finale) en juin 2019 et permettra de déterminer le champion de l'UEFA Nations League. Le pays hôte (parmi les finalistes) sera désigné en décembre 2018 par le Comité exécutif de l'UEFA.
  • Les matches de barrages se dérouleront en mars 2020 (voir ci-dessous).

Les éliminatoires de l'UEFA EURO vont-ils changer ?

Les changements apportés aux éliminatoires de l'EURO les simplifient : 10 groupes dont les deux meilleures équipes sont à chaque fois qualifiées automatiquement et 4 autres places sont accordées aux vainqueurs des barrages de l'UEFA Nations League, qui seront disputés par les 16 vainqueurs de groupe de l’UEFA Nations League.

Les éliminatoires de l'UEFA EURO 2020 seront organisés après la conclusion de l'UEFA Nations League. Les quatre participants à la phase finale de l'UEFA Nations League seront versés dans des groupes de cinq équipes.

Mais le principe clé des éliminatoires reste le même, chaque équipe affronte toutes les autres équipes du groupe.

Les éliminatoires européens de l'UEFA EURO 2020 débuteront en mars 2019. Il y aura deux journées en mars, en juin, en septembre, en octobre et en novembre 2019. Au total, il y aura cinq groupes de cinq équipes et cinq groupes de six équipes (dix groupes au total) s'affrontant sur dix journées (comme actuellement). Le vainqueur et le deuxième de chacun des dix groupes se qualifiera automatiquement pour la phase finale de l'UEFA EURO 2020 (juin 2020).

  • Les quatre billets restants pour l'UEFA EURO 2020 seront attribués aux vainqueurs des matches de barrages qui auront lieu en mars 2020 et disputés par les 16 vainqueurs de groupe de l’UEFA Nations League.
  • Si un vainqueur de groupe est déjà qualifié via les éliminatoires européens, alors leur place de barragiste sera attribuée à l'équipe suivante la mieux classée dans la ligue en question. Si une ligue ne comporte pas quatre équipes, les places restantes seront attribuées aux équipes d'une autre ligue, en fonction du classement de l'UEFA Nations League.
  • Chaque ligue aura sa propre voie et chaque voie organisera deux demi-finales sur match simple et une finale sur match simple pour déterminer l'équipe qualifiée pour l'UEFA EURO 2020.

Comment les classements de l'UEFA Nations League sont-ils calculés ?


Dans chaque ligue (A, B, C, D), le classement général est calculé en fonction de la position des équipes dans leurs groupes, puis des points marqués, de la différence de buts, des buts marqués, des buts marqués à l'extérieur, des victoires, des victoires à l'extérieur, des critères disciplinaires et des coefficients UEFA.

Quels sont les avantages pour les associations et les équipes nationales ?

Les associations nationales et les entraîneurs, consultés par l'UEFA, ont reconnu qu'ils avaient le sentiment que les matches amicaux internationaux ne fournissaient pas une adversité adéquate au plan sportif. L'UEFA Nations League donne davantage de sens aux matches que disputent ces équipes et un calendrier et une structure dédiés aux équipes nationales.

Les meilleures équipes peuvent également disputer une phase finale à quatre équipes, une nouvelle compétition du plus haut niveau.

Pour les nations de force moyenne et les petites nations, l'UEFA Nations League donnera un moyen supplémentaire de se qualifier pour l'UEFA EURO. Les équipes classées parmi les 16 dernières au classement du coefficient UEFA ont maintenant la garantie d'avoir l'une des 24 places pour la phase finale de l'UEFA EURO.

Les petites nations ayant été à la peine face aux équipes beaucoup mieux classées qu'elles auront désormais la chance de participer à des matches équilibrés. Les équipes n'apprennent pas et ne progressent pas en perdant tout le temps ; désormais certaines équipes vont commencer à gagner.

Alors que l'UEFA Nations League va remplacer la plupart des matches amicaux internationaux, il restera, dans le calendrier, des temps réservés pour ce genre de rencontres, notamment pour les nations qui souhaiteraient se frotter au football d'autres continents, en particulier dans les groupes ne contenant que trois équipes.

Les associations et les équipes vont bénéficier d'une clarté accrue dans le calendrier et il y aura une séparation claire entre la fin de l'UEFA EURO et la Coupe du Monde de la FIFA et vice versa. Il y aura également une stabilité des revenus.

Quels sont les avantages pour les supporteurs ?

Les supporters ont réalisé peut-être plus que tout autre que les matches amicaux ne sont pas à même de fournir une adversité adéquate. Ils auront maintenant la chance de voir jouer leur équipe dans des matches compétitifs supplémentaires, participer à une nouvelle compétition et avoir une chance de se qualifier pour les tournois majeurs.

Lors de chaque année paire, il y a un vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA ou du Championnat d'Europe de l'UEFA ; maintenant, chaque année impaire il y aura un vainqueur de l'UEFA Nations League. Le football, c'est la compétition, et désormais, tout comme dans le football de clubs, il y aura une équipe nationale championne à la fin de chaque saison.

Cela exigera-t-il plus de la part des joueurs et des clubs ?

Non, l'UEFA Nations League et les éliminatoires européens seront en adéquation avec le calendrier international actuel. L'UEFA a toujours souhaité préserver l'équilibre entre le football de clubs et le football de nations. La nouvelle compétition devrait, en fait, réduire les sollicitations des joueurs et des clubs avec moins de déplacements que pour les matches amicaux alors que les équipes nationales joueront de manière plus constante à leur propre niveau. Avec des semaines à deux matches, les joueurs rentreront même plus tôt dans leurs clubs respectifs.

Est-ce qu'au fond cela ne fait que générer plus de revenus ?

Non, l'argent n'est pas le motif ni le but de cette nouvelle compétition. Cependant, la compétition bénéficiera des mêmes droits centralisés récemment introduits dans les éliminatoires européens. Ils fourniront davantage de stabilité dans les revenus garantis aux associations.

N'y aura-t-il plus d'amicaux internationaux ?

Il y aura certainement moins de matches amicaux et surtout moins de matches amicaux dénués d'intérêt et de sens. Cependant, des dates seront libérées pour les amicaux, en particulier les matches de préparation pour les grandes phases finales. L'UEFA souhaite également que les équipes européennes aient la possibilité de rencontrer des équipes issues d'autres confédérations.

https://fr.uefa.com/uefanationsleague/news/newsid=2569373.html#tout+luefa+nations+league

2018-10-10T17:38:16:861

Compositions match par match Cette section uniquement

Belgique

  • UEFA Nations League - Phase de groupes - phase finale
    Groupe A2 - Classement du groupe
    ÉquipeJVNDBPCpts
    Belgique2200516
    Suisse3201936
    Islande30031110
    Journée 2 (11/09/2018)
    Islande 0-3 Belgique
    0-1 E. Hazard 29 (P) , 0-2 R. Lukaku 31, 0-3 R. Lukaku 81
    Courtois, Alderweireld, Kompany, Vertonghen, Witsel, R. Lukaku, E. Hazard (89 T. Hazard), Carrasco (70 Chadli), Mertens, Meunier, Tielemans (80 Dembélé)
  • Journée 3 (12/10/2018)
    Belgique 2-1 Suisse
    1-0 R. Lukaku 58, 1-1 Gavranović 76, 2-1 R. Lukaku 84
    Courtois, Alderweireld, Vermaelen (73 Boyata), Kompany, Witsel, R. Lukaku, E. Hazard, Carrasco (76 Chadli), Mertens (92 T. Hazard), Meunier, Tielemans
  • Journée 5 (15/11/2018)
    Belgique-Islande
  • Journée 6 (18/11/2018)
    Suisse-Belgique

Islande

  • UEFA Nations League - Phase de groupes - phase finale
    Journée 1 (08/09/2018)
    Suisse 6-0 Islande
    1-0 St. Zuber 13, 2-0 Zakaria 23, 3-0 Shaqiri 53, 4-0 Seferović 67, 5-0 Al. Ajeti 71, 6-0 Mehmedi 82
    Halldórsson, B. Sævarsson, Pálsson, Ingason, R. Sigurdsson, B. Bjarnason (65 E. Bjarnason), G. Sigurdsson, Sigurdarsson (60 Kjartansson), Gíslason (74 Sigurjónsson), Bödvarsson, A. Skúlason
  • Journée 2 (11/09/2018)
    Islande 0-3 Belgique
    0-1 E. Hazard 29 (P) , 0-2 R. Lukaku 31, 0-3 R. Lukaku 81
    Halldórsson, B. Sævarsson, Ingason, R. Sigurdsson, B. Bjarnason, G. Sigurdsson, Sigurjónsson, H. Magnússon, Hallfredsson (84 Traustason), Bödvarsson (70 Sigthórsson), A. Skúlason (80 Pálsson)
  • Journée 4 (15/10/2018)
    Islande 1-2 Suisse
    0-1 Seferović 52, 0-2 M. Lang 67, 1-2 Finnbogason 81
    Halldórsson, R. Sigurdsson, Gudmundsson, B. Bjarnason, G. Sigurdsson, Finnbogason, Árnason, Eyjólfsson , Sigurjónsson (84 Guðmundsson), H. Magnússon, Traustason (68 Gíslason)
  • Journée 5 (15/11/2018)
    Belgique-Islande

Mis à jour le 13/11/2018 14:59HEC

Légende

Compétitions

  • Limite de responsabilité: Bien que l'UEFA ait pris toutes les dispositions nécessaires pour vérifier les informations dans le présent document lors de la publication, aucune déclaration (y compris en ce qui concerne la responsabilité civile), explicite ou implicite, n'est fournie par rapport à l'exactitude, la fiabilité, ou l'exhaustivité. L'UEFA décline toute responsabilité dans l'utilisation ou l'interprétation des informations contenues dans la présente. Pour en savoir plus, rendez-vous sur uefa.com.