Mis à jour le 29/10/2020 01:32HEC
UEFA Champions League: Galatasaray AŞ - Paris Saint-Germain Dossiers de presse

UEFA Champions League - Saison 2019/20Dossiers de presse

Galatasaray AŞGalatasaray AŞAli Sami Yen Spor Kompleksi - Istanbulmardi, 1 octobre 2019
21.00HEC (22.00 heure locale)
Groupe A - Journée 2
Paris Saint-GermainParis Saint-Germain
ImprimerX
Imprimer toutes les sections
Sélectionner une section
SPONSORS OFFICIELS DE L'UEFA CHAMPIONS LEAGUE
  • Nissan
  • PlayStation
  • Gazprom
  • PepsiCo
  • Banco Santander
  • Mastercard
  • Hotels.com
/insideuefa/mediaservices/presskits/uefachampionsleague/season=2020/round=2001140/day=2/session=1/match=2027049/library/_sidebar.html
?chapters=2

Rétrospective Cette section uniquement

Galatasaray voudra reproduire la performance de sa première rencontre à domicile la saison dernière en UEFA Champions League lors de la réception du leader du Groupe A, le Paris Saint-Germain, à Istanbul.

• Tandis que le club turc a été tenu en échec sur le terrain du Club de Bruges en ouverture, Paris a impressionné face au Real Madrid pour s’emparer de la tête du groupe.

Antécédents
• Galatasaray a remporté ses deux précédentes rencontres à domicile face à Paris au deuxième tour de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1996/97 (4-2) et lors de la deuxième phase de groupes de l’UEFA Champions League 2000/01 (1-0).

• Les deux rencontres en France s’étaient également achevées sur une victoire de l’équipe à domicile ; Paris renversait cette confrontation de 1996 avec Galatasaray, alors entraîné, comme actuellement, par Fatih Terim, avec un succès 4-0 (tot. 6-4) et s’imposait également 2-0 en mars 2001. C’est le club turc qui se qualifiait pour les quarts de finale de l’UEFA Champions League cette saison-là, Paris terminant quatrième du Groupe B ; Galatasaray était battu 5-3 par le Real Madrid en quarts (3-2 dom., 0-3 ext.).

Série européenne
Galatasaray
• Tenu en échec 0-0 sur la pelouse du Club de Bruges à la première journée, Galatasaray n’a pas gagné le moindre de ses huit derniers matches européens (3 n., 5 d.).

• Galatasaray lançait sa phase de groupes de l’UEFA Champions League 2018/19 par un succès 3-0 à domicile face au Lokomotiv Moscou, mais ne prenait qu’un point lors de ses cinq autres rencontres pour terminer troisième derrière Porto et Schalke. Les Turcs s’inclinaient ensuite face à Benfica en 16es de finale de l’UEFA Europa League (1-2 dom., 0-0 ext.).

• La victoire sur le Lokomotiv est la seule de Galatasaray lors de ses 16 dernières rencontres européennes (6 n., 9 d.).

• La victoire face au Loko mettait fin à une série de trois matches nuls 1-1 consécutifs à domicile en Europe pour Galatasaray, qui n’a gagné que deux de ses 13 dernières rencontres européennes à Istanbul, pour six matches nuls.

• Galatasaray est invaincu sur ses six derniers matches à domicile face à des clubs français (4 v., 2 n.) et ne s’est incliné qu’une fois face à un visiteur de Ligue 1 à Istanbul, un revers 2-0 contre Monaco en phase de groupes de l’UEFA Champions League 1993/94.

• Champion de Turquie en 2018/19 pour la 22e fois, un record, Galatasaray s’est qualifié pour sa 16e phase de groupes de l’UEFA Champions League, soit une de plus que tous les autres clubs turcs réunis.

• Galatasaray est le seul club de Turquie à avoir atteint une demi-finale de C1, en 1989.

Paris
• Lors de la première journée, deux buts d’Ángel Di María ont aidé Paris à battre le Real Madrid 3-0, soit le cinquième succès du club parisien en ouverture lors de ses huit dernières campagnes d’UEFA Champions League.

• Champion de France pour la sixième fois en sept ans en 2018/19, la huitième dans toute son histoire, Paris participe à sa huitième UEFA Champions League consécutive.

• Demi-finaliste en 1995, Paris n’est pas allé au-delà des huitièmes de finale lors des trois dernières saisons après avoir été éliminé en quarts de finale lors des quatre campagnes précédentes.

• En 2018/19, Paris a remporté son groupe devant le futur vainqueur, Liverpool, le Napoli et l’Étoile Rouge, et pensait avoir un pied en quarts de finale après sa victoire 2-0 en huitièmes de finale aller à Manchester United avant d’être éliminé au retour après une défaite 3-1 à domicile.

• Paris a pris quatre points en déplacement la saison dernière dans le Groupe C, s’inclinant à (2-3) et ramenant un nul de Naples (1-1) avant un succès 4-1 sur le terrain de l’Étoile Rouge à la sixième journée. Les Parisiens l’emportaient également 2-0 à Manchester United en 8es de finale aller mais n’ont signé que quatre victoires lors de leurs dix derniers matches à l’extérieur en UEFA Champions League (2 n., 4 d.).

• Le club parisien a perdu trois de ses quatre matches en Turquie, même s’il s’imposait lors de sa dernière rencontre, 2-1 sur le terrain du Kayserispor au premier tour aller de la Coupe UEFA 2008/09, se qualifiant sur ce même score sur l’ensemble des deux matches.

• Paris n’a remporté que cinq de ses 12 derniers matches d’UEFA Champions League matches (2 n., 5 d.) mais a trouvé le chemin des filets sur les 25 derniers.

On se connaît ?
• Steven Nzonzi a évolué dans les équipes de jeunes de Paris entre 1999 et 2002.

• Ont joué ensemble :
Steven Nzonzi et Sergio Rico, Pablo Sarabia (Séville 2015-18)
Mariano Ferreira et Sergio Rico (Séville 2015-17)
Mariano Ferreira et Pablo Sarabia (Séville 2016/17)
Jean Michaël Seri, Ryan Babel et Sergio Rico (Fulham 2018/19)
Younès Belhanda et Thilo Kehrer, Eric Maxim Choupo-Moting (Schalke 2015/16)
Ryan Donk et Thomas Meunier (Club de Bruges 2011-13)
Sofiane Feghouli et Juan Bernat (Valence 2011-14)
Radamel Falcao et Layvin Kurzawa (Monaco 2013-14)
Radamel Falcao et Abdou Diallo (Monaco 2016/17)
Radamel Falcao et Ander Herrera, Ángel Di María (Manchester United 2014/15)
Radamel Falcao et Kylian Mbappé (Monaco 2016-17)
Yuto Nagatomo et Mauro Icardi (Inter 2013-17)

• Ont joué en France
Mariano Ferreira (Bordeaux 2012–15)
Jean-Michaël Seri (Nice 2015–18)
Younès Belhanda (Montpellier 2003–13, Nice 2016/17)
Mario Lemina (Lorient 2013, Marseille 2013–16)
Jimmy Durmaz (Toulouse 2016–19)
Sofiane Feghouli (Grenoble 2007–10)
Steven Nzonzi (Amiens 2007–09)
Radamel Falcao (Monaco 2013–14, 2016–19)

• Belhanda (Montpellier 2011/12) et Falcao (Monaco 2016/17) ont tous les deux été champions de France de Ligue 1.

• Coéquipiers en sélection :
Fernando Muslera et Edinson Cavani (Uruguay)
Steven Nzonzi et Layvin Kurzawa, Presnel Kimpembe, Kylian Mbappé (France)

• Nzonzi faisait partie de l’équipe de France victorieuse de la Coupe du Monde de la FIFA 2018.

• Le patron de Paris Thomas Tuchel a entraîné Emre Mor au Borussia Dortmund en 2016/17.

• Jimmy Durmaz a marqué lors du succès de la Suède 2-1 sur la France en éliminatoires de la Coupe du Monde le 9 juin 2017 à Stockholm ; Mbappé était remplaçant pour les visiteurs.

• Babel marquait le but des Pays-Bas lors d’une défaite 2-1 en France le 9 septembre 2018 en UEFA Nations League.

• Falcao a marqué lors de la victoire 3-2 de la Colombie sur la France le 23 mars 2018 en match amical.

• Outre Steven Nzonzi, l’international algérien Sofiane Feghouli et l’international marocain Younes Belhanda sont également nés en France.

Autour du match

Galatasaray
Transferts estivaux
Arrivées : Ryan Babel (Fulham), Valentine Ozornwafor (Enyimba Aba), Adem Büyük (Yeni Malatyaspor), Şener Özbayraklı (Fenerbahçe), Jimmy Durmaz (Toulouse), Jean Michaël Seri (Fulham, prêt), Okan Kocuk (Bursaspor), Christian Luyindama (Standard Liège, prêt tranformé en contrat ferme), Emre Mor (Celta Vigo, prêt), Steven Nzonzi (Roma, prêt), Florin Andone (Brighton, prêt), Mario Lemina (Southampton, prêt), Radamel Falcao (Monaco), Taylan Antalyalı (Erzurumspor)
Out: Eren Derdiyok (Göztepe), Sinan Gümüş (Genoa), Fernando (Sevilla), Muğdat Çelik (Gazişehir), İsmail Çipe (Kayserispor, prêt), Kostas Mitroglou (PSV Eindhoven, prêt), Valentine Ozornwafor (Almería, prêt), Mbaye Diagne (Club de Bruges, prêt)

• Ryan Donk et Sofiane Feghouli ont joué leur 50e match européen en club lors de la première journée.

• Galatasaray compte neuf points après six matches de championnat et a fait match nul 0-0 à domicile contre Fenerbahçe, samedi.

• Le club turc est invaincu depuis 39 matches à domicile dans son championnat (32 v., 7 n.). Dernière défaite : Kasımpaşa le 6 mai 2017.

• Galatasaray a marqué deux fois seulement sur se cinq derniers matches, et compte neuf points en six matches – son pire départ depuis 1989/90 (7 points au même stade de la saison).

• Cimbom a débuté sa saison sur un succès 1-0 contre l’Akhisarspor dans la Super Coupe de Turquie, le 7 août, remportant ce trophée pour la 16e fois, un record.

• Florin Andone a joué pour la première fois sous le maillot de Galatasaray lors du nul 1-1 contre le Malatyaspor, le 22 septembre.

• Radamel Falcao, pour ses débuts à Galatasaray, a inscrit le seul but lors de la victoire sur Kasımpaşa, le 13 septembre.

• Younès Belhanda, fracture de la mâchoire contre Kasımpaşa, a rejoué face à Fenerbahçe.

• Emre Akbaba ne figure pas dans le groupe d’UEFA Champions League en raison d’une fracture à une jambe survenue contre le Rizespor, le 11 mai ; il ne devrait pas faire son retour avant l’année prochaine.

Paris
Transferts estivaux
Arrivées : Idrissa Gueye (Everton), Pablo Sarabia (Sevilla), Ander Herrera (Manchester United), Marcin Bulka (Chelsea), Mitchel Bakker (Ajax), Abdou Diallo (Dortmund), Sergio Rico (Sevilla, prêt), Keylor Navas (Real Madrid), Mauro Icardi (Internazionale, prêt)
Départs : Gianluigi Buffon (Juventus), Moussa Diaby (Leverkusen), Dani Alves (São Paulo), Timothy Weah (LOSC Lille), Adrien Rabiot (Juventus), Grzegorz Krychowiak (Lokomotiv Moskva, loan made permanent), Éric Ebimbe (Le Havre, prêt), Christopher Nkunku (RB Leipzig), Giovani Lo Celso (Betis, prêt transformé en contrat ferme), Virgiliu Postolachi (LOSC Lille), Kevin Trapp (Eintracht Frankfurt), Romaric Yapi (Brighton), Rémy Descamps (Charleroi), Arthur Zagre (Monaco), Stanley Nsoki (Nice), Alphonse Areola (Real Madrid, prêt), Jesé Rodríguez (Sporting CP, prêt)

• Ángel Di María a joué son 100e match européen lors de la première journée "fêtant" cela avec ses 25e et 26e buts européens.

• Le prochain match de Juan Bernat sera son 50e dans une compétition européenne.

• Julian Draxler a joué 49 matches en UEFA Champion League (des groupes à la finale).

• Neymar, qui était suspendu pour les trois premiers matches de Ligue 1, a marqué en fin de matches lors de ses trois premières rencontres de la saison sous le maillot parisien, obtenant des victoires 1-0 à domicile contre Strasbourg le 14 septembre, à Lyon le 22 et samedi à Bordeaux.

• Neymar en est à 37 buts en 41 matches de Ligue 1 et Paris n’a jamais perdu un match quand le Brésilien a marqué (25 v., 3 n.).

• Paris a encaissé une deuxième défaite en Ligue 1 cette saison, le 25 septembre, 2-0 à domicile contre Reims. C’état la première fois en 45 matches de championnat que Paris ne marquait pas, depuis le 0-0 sur le terrain de Caen lors de la dernière journée 2017/18 et la première défaite de Paris au Parc des Princes en Ligue 1 depuis un revers 2-0 contre Rennes, le 12 mai 2018. Entre ces deux défaites, Paris comptait 20 victoires et deux nuls.

• Keylor Navas a encaissé son premier but à Paris après 298 minutes d’invincibilité.

• Rennes, qui avait battu Paris aux tirs au but en finale de la dernière Coupe de France, s’est à nouveau imposé, le 18 août en Bretagne, en championnat (2-1).

• La saison dernière, Paris n’a pas concédé de deuxième défaite en championnat avant la 31e journée.

• Paris a remporté ses six autres matches de championnat cette saison (12 buts marqués, aucun concédé).

• Paris a gagné le Trophée des champions le 3 août en battant Rennes 2-1 sur des buts de Kylian Mbappé et Di María. C’était la neuvième victoire de Paris dans cette compétition et la septième de rang, nouveau record.

• Mbappé (absent depuis le 25 août, cuisse gauche) est entré samedi et a réussi une passe décisive ; Edinson Cavani (25 août, hanche), Draxler (18 août, pied) et Thilo Kehrer (11 août, pied) sont toujours n’ont pas rejoué depuis la survenue de leur blessure.

• Mauro Icardi n’a pas joué depuis la première journée, en raison de douleurs derrière la cuisse, il était sur le banc samedi.

• Éric-Maxim Choupo Moting a quitté la pelouse en première période contre Reims, souffrant des côtes après un choc avec Neymar. Il n’a pas joué à Bordeaux.

https://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2020/matches/round=2001140/match=2027049/prematch/background/index.html#paris+pour+confirmer+dans+chaudron+turc

2020-10-9T12:41:48:686

Légende

HISTORIQUE
Statistiques des clubs disputant une compétition de clubs de l'UEFA.

Compétitions de clubs de l'UEFA :
Statistiques officielles et validées pour les communications officielles dans les compétitions de l'UEFA suivantes : Coupe des clubs champions européens, UEFA Champions League, UEFA Europa League, Coupe des vainqueurs de coupe européenne de l'UEFA, Super Coupe de l'UEFA, Coupe UEFA Intertoto et Coupe européenne/sud-américaine. La Coupe des Villes de foire et la Super Coupe 1972 ne sont pas considérées comme des compétitions de l'UEFA mais des statistiques sont comprises séparément, pour information. La Coupe du Monde de la FIFA n'est pas concernée non plus.

Officiels de matches
Arbitres désignés pour arbitrer le match.

UCL : Nombre total de matches arbitrés en Champions League depuis la saison 1992/93 (de la phase de groupes à la finale). Les matches pour lesquels un arbitre a officié en tant que quatrième arbitre ne sont pas pris en compte. Statistiques officielles validées pour la communication de statistiques officielles dans la compétition.

UEFA : Nombre total de matches arbitrés en compétitions de clubs de l'UEFA, y compris les matches des phases de qualification. Les matches pour lesquels un arbitre a officié en tant que quatrième arbitre ne sont pas pris en compte. Statistiques officielles validées pour la communication de statistiques officielles dans la compétition.

Compétitions

Compétitions de clubs
  • UCL: UEFA Champions League
  • ECCC: Coupe des clubs champions européens
  • UEL: UEFA Europa League
  • UCUP: Coupe UEFA
  • UCWC: Coupe des vainqueurs de coupe
  • SCUP: Super Coupe de l'UEFA
  • UIC: Coupe UEFA Intertoto
  • ICF: Coupe des villes de foire
Compétitions équipes nationales
  • EURO: Championnat d'Europe de l'UEFA
  • Mondial: Coupe du Monde
  • CONFCUP: Coupe des Confédérations de la FIFA
  • Amicaux: Matches amicaux
  • Amicaux M21: Matches amicaux Moins de 21 ans
  • M21: Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA
  • U17: Championnat d'Europe des moins des 17 ans
  • U16: Championnat d'Europe des moins de 16 ans de l'UEFA
  • U19: Championnat d'Europe des moins des 19 ans
  • U18: Championnat d'Europe des moins de 18 ans de l'UEFA
  • WWC: Coupe du Monde féminine de la FIFA
  • WCHAMP: Championnat d'Europe féminin de l'UEFA

Phases de la compétition

  • F: Finale
  • Ph. gr.: Phase de groupes
  • 1re ph. gr.: Première phase de groupes
  • 2e ph. gr.: Deuxième phase de groupes
  • 3e tr. qual.: Troisième tour de qualification
  • 1er tr.: Premier tour
  • 2e tr.: Deuxième tour
  • 3e tr.: Troisième tour
  • 4e tr.: Quatrième tour
  • T. prélim.: Tour préliminaire
  • 1/2: Demi-finales
  • 1/4: Quarts de finale
  • 8es: Huitièmes de finale
  • Qualif.: Tour de qualification
  • 16es: Seizièmes de finale
  • TQ1: Premier tour de qualification
  • 1: aller
  • TQ2: Deuxième tour de qualification
  • 2: retour
  • TF: Tournoi final
  • Bge: Match de barrage
  • T. Élite: Tour Élite
  • Appui: Match d'appui
  • 3e pl.: Match pour la 3e place
  • BAR - PF: Matches de barrage pour la phase finale
  • Ph. gr. - Ph. fin.: Phase de groupes - phase finale

Autres abréviations

  • (a.p.): Après prolongation
  • pen: Penalties
  • : Numéro
  • c.s.c.: But contre son camp
  • (b. ext.): Qualification au(x) but(s) à l'extérieur
  • P: Penalty
  • tot.: Score cumulé
  • J: Matches joués
  • MJ: Matches joués
  • Pos.: Position
  • Comp.: Compétition
  • pts: Points
  • N: Matches nuls
  • R: Expulsion (carton rouge direct)
  • Né le: Date de naissance
  • Rés: Résultat
  • Prol.: Prolongation
  • ba: Match décidé grâce au "but en argent"
  • C: Buts contre
  • s: Match décidé par tirage au sort
  • BP: Buts pour
  • V: Victoires
  • or: Match décidé grâce au "but en or"
  • J: Avertissement (carton jaune)
  • D: Défaites
  • J/R: Expulsion (carton jaune puis carton rouge direct)
  • Nat.: Nationalité
  • N/A: Non applicable
  • f: Match perdu par forfait

Stats

  • -: Indique un joueur remplacé
  • +: Indique un joueur entré en cours de jeu
  • *: Indique un joueur expulsé
  • +/-: Indique un joueur entré en cours de jeu puis remplacé

Effectif

  • D: Informations disciplinaires
  • *: Suspendu au prochain avertissement
  • S: Suspendu
  • Q. UCL: Nombre total de matches joués en UEFA Champions League, tours de qualification et barrages uniquement
  • UCL: Nombre de matches en UEFA Champions League, de la phase de groupes jusqu'à la présente journée, non incluse
  • UCL: Nombre total de matches en UEFA Champions League depuis la saison 1992/93, de la phase de groupes à la finale.
  • UEFA: Nombre de matches total en compétitions de clubs de l'UEFA, tours de qualification compris
  • Limite de responsabilité: Bien que l'UEFA ait pris toutes les dispositions nécessaires pour vérifier les informations dans le présent document lors de la publication, aucune déclaration (y compris en ce qui concerne la responsabilité civile), explicite ou implicite, n'est fournie par rapport à l'exactitude, la fiabilité, ou l'exhaustivité. L'UEFA décline toute responsabilité dans l'utilisation ou l'interprétation des informations contenues dans la présente. Pour en savoir plus, rendez-vous sur uefa.com.