Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Le Comité exécutif approuve les directives sur les principes de qualification pour les compétitions interclubs de l’UEFA

Il est fortement recommandé que les compétitions nationales de division supérieure aillent à leur terme. L’UEFA EURO 2020 conservera son nom.

Logo de l'UEFA (siège).
Logo de l'UEFA (siège). ©UEFA.com

Le Comité exécutif de l'UEFA s’est réuni aujourd’hui par visioconférence. Il a été informé de l’avancée des réflexions des groupes de travail mis en place en partenariat avec l’Association des clubs européens (ECA), European Leagues (EL) et la FIFPro, division Europe. Si les deux scénarios examinés par le groupe de travail sur les questions de calendrier prévoient tous deux la reprise des compétitions nationales de football avant celle des compétitions interclubs de l'UEFA, l’un des deux vise un déroulement de ces deux catégories de compétitions en parallèle, et l’autre la fin des matches nationaux avant la reprise des matches de l’UEFA, en août.

Le Comité exécutif a pris connaissance des travaux réalisés par le sous-groupe nouvellement créé sur les questions médicales, présidé par le professeur Tim Meyer, qui étudie les questions de santé soulevées par la reprise des activités footballistiques. Le sous-groupe collabore avec l’ECA et EL pour rassembler les travaux déjà réalisés par les ligues et les clubs dans le but de produire un ensemble de directives conformes aux meilleurs protocoles existants en matière de santé. Le Comité exécutif a salué l’unité dont a fait preuve le football européen dans son ensemble et le fait que la santé a toujours été mise en avant dans la recherche d’une solution pour la reprise des compétitions.

Donnant suite aux déclarations faites par les autorités du football belges et écossaises, le Comité exécutif a pris acte des questions soulevées et approuvé les Directives sur les principes de qualification pour les compétitions interclubs de l'UEFA 2020/21. Ces directives reflètent le principe selon lequel l’admission dans les compétitions interclubs de l’UEFA doit toujours être faite sur la base des résultats sportifs.

Pour cette raison, l’UEFA demande aux associations et aux ligues nationales d’explorer toutes les options possibles afin que l’ensemble des compétitions nationales de division supérieure donnant accès à ses compétitions interclubs puissent arriver à leur terme naturel. Néanmoins, elle souligne que la santé des joueurs, des spectateurs et de toutes les personnes impliquées dans le football, ainsi que du public au sens large, doit rester la considération prioritaire à ce jour.

Le scénario idéal serait, si la situation de pandémie le permet, de mener à leur terme les compétitions nationales actuellement suspendues, ce qui permettrait aux clubs de football de se qualifier pour les compétitions interclubs de l’UEFA sur la base de leurs résultats sportifs selon la formule initialement prévue. Si ce n’est pas possible, en particulier en raison de problèmes de calendrier, il serait préférable que les compétitions nationales suspendues reprennent selon une formule différente qui permette néanmoins la qualification des clubs sur la base de leurs résultats sportifs.

Tout en consacrant leurs meilleurs efforts à l’achèvement des compétitions nationales, les associations et les ligues nationales peuvent avoir des motifs légitimes de devoir terminer prématurément leurs compétitions, en particulier dans les cas suivants :

• existence d’un ordre officiel interdisant les événements sportifs qui empêche l’achèvement des compétitions nationales avant une date qui permettrait de clôturer la saison actuelle à temps pour pouvoir ensuite lancer la saison suivante ;

• motifs économiques et financiers spécifiques qui rendent la poursuite de la saison jusqu’à son terme financièrement imprudente ou pourraient ébranler la stabilité financière à long terme des compétitions et des clubs nationaux.

S’il doit être mis un terme prématuré à une compétition nationale pour un motif légitime conforme aux conditions ci-dessus, l’UEFA demande à l’association membre de l’UEFA concernée de sélectionner les clubs qualifiés pour les compétitions interclubs de l’UEFA 2020/21 sur la base des résultats sportifs obtenus dans les compétitions nationales 2019/20, conformément aux principes suivants :

• la procédure de sélection des clubs devrait être basée sur des principes objectifs, transparents et non discriminatoires. Tant que cette disposition est respectée, les associations et les ligues nationales devraient disposer de la flexibilité nécessaire pour décider du classement définitif des compétitions nationales compte tenu des circonstances spécifiques de chaque compétition ;

• l’attribution définitive des places qualificatives pour les compétitions interclubs de l’UEFA devrait être confirmée par les instances dirigeantes compétentes au niveau national.

L’UEFA se réserve le droit de refuser ou d’évaluer l’admission de tout club proposé par une association nationale dans le cas d’une compétition nationale terminée prématurément, en particulier dans les cas suivants :

• les compétitions nationales n’ont pas été terminées prématurément pour les motifs précisés dans les présentes directives ou sur la base de tout autre motif légitime de santé publique ;

• les clubs ont été sélectionnés selon une procédure qui n’est pas objective, transparente et non discriminatoire, de sorte que les clubs sélectionnés ne peuvent pas être considérés comme s’étant qualifiés sur la base de leurs résultats sportifs ;

• le grand public a le sentiment d’une injustice quant à la qualification du club.

UEFA EURO 2020

Pour donner suite au report de l’UEFA EURO 2020 à l’été 2021, à un examen interne approfondi et à plusieurs discussions avec les partenaires de l’événement, le Comité exécutif a décidé que le tournoi conservera son nom d’UEFA EURO 2020.

Cette décision permet à l’UEFA de maintenir sa vision originelle du tournoi, à savoir un tournoi qui célèbre les 60 ans du Championnat d’Europe de football (1960-2020).

Elle permettra en outre de rappeler comment toute la famille du football s'est unie pour répondre à la situation extraordinaire causée par la pandémie de COVID-19 et les temps difficiles que l’Europe et le monde entier auront traversés en 2020.

De plus, ce choix est conforme à l’engagement de l’UEFA de faire de l’UEFA EURO 2020 un tournoi de développement durable et à ne pas générer de déchets supplémentaires. Au moment du report du tournoi, une grande quantité de produits portant le nom de l’EURO 2020 avaient en effet déjà été fabriqués. Un changement de nom aurait signifié la destruction de ces produits et nécessité une nouvelle production.

Championnat d’Europe des moins de 21 ans de l’UEFA

Le Comité exécutif de l’UEFA a pris acte du fait que les options de remaniement et de report du tournoi seront présentées et analysées par la Commission des compétitions pour équipes nationales le 11 mai 2020, et qu’une décision finale sera prise par le Comité exécutif lors de sa prochaine séance, prévue le 27 mai 2020. 

Haut