L’UEFA annonce un accord sur le climat pour l’UEFA EURO 2020

L’instance dirigeante du football européen plantera 600 000 arbres dans les douze pays organisateurs du tournoi et investira dans des projets d’énergies renouvelables afin de compenser les émissions de carbone générées par les supporters et le personnel de l’UEFA pour se rendre aux matches.

Douze villes hôtes accueilleront l'UEFA EURO 2020.
Douze villes hôtes accueilleront l'UEFA EURO 2020. ©UEFA.com

Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a annoncé aujourd'hui à Ljubljana (Slovénie) des investissements majeurs pour lutter contre les changements climatiques dans le cadre de l’EURO 2020.

L’UEFA plantera 50 000 arbres dans chacun des douze pays organisateurs de l’EURO 2020 pour célébrer le 60e anniversaire du Championnat d'Europe de football et laisser un héritage durable de cette compétition.

En outre, elle investira dans des projets d’énergies renouvelables menés en partenariat avec l’organisation South Pole et certifiés Gold Standard pour compenser les 405 000 tonnes estimées de CO2 qui seront générées par les supporters et le personnel de l’UEFA dans leurs déplacements pour assister aux différents matches du tournoi.

En dévoilant ce plan, Aleksander Čeferin a décrit l’EURO 2020 comme une « fête du football européen qui se déroulera sur tout le continent ». Et d'ajouter que « la nature du tournoi présente de nombreux avantages par rapport à un tournoi traditionnel. Outre le fait qu’elle permet à davantage de communautés d’Europe d’avoir accès aux matches, elle évite la construction de quantité de nouveaux stades et des voies de transport que ces stades impliquent, des constructions qui représentent un coût environnemental colossal en béton et en autres ressources.

» Mais cela a aussi un coût, les supporters devant parcourir des distances plus grandes pour voir leurs équipes jouer. L’UEFA prend ce fait au sérieux et tient à assumer ses responsabilités en compensant les émissions de carbone dues au tournoi. Travailler avec South Pole nous aidera à réaliser des projets d’énergies renouvelables certifiés Gold Standard, ce qui aura des retombées positives à long terme pour notre planète.

» En outre, il nous semble logique d’associer un héritage environnemental à la célébration des 60 ans du Championnat d'Europe de football. Quelque 600 000 arbres seront plantés, à raison de 50 000 dans chacun des douze pays organisateurs. Je crois que cela permettra à toutes les communautés hôtes de l’EURO 2020 de tirer profit de ce tournoi. »

L’UEFA a adhéré au Cadre de l’action climatique dans le sport.

Haut