L’UEFA et la Commission européenne étendent leur accord de coopération à Bruxelles

L’UEFA et la Commission européenne ont signé aujourd’hui une version renouvelée et étendue de l’Accord de coopération. Celui-ci prévoit que les deux organisations collaboreront étroitement dans plusieurs domaines, notamment l’UEFA EURO 2020, qui sera le plus grand événement sportif transnational organisé dans l’histoire du sport.

©Getty Images

008 - Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a rencontré le premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, et le commissaire Tibor Navracsics

L’UEFA et la Commission européenne ont signé aujourd’hui une version renouvelée et étendue de l’Accord de coopération au siège de la Commission européenne, à Bruxelles, en présence du président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, du premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, et du commissaire Tibor Navracsics.

Le nouvel Accord de coopération prévoit que les deux organisations collaboreront étroitement dans plusieurs domaines, notamment l’UEFA EURO 2020, qui sera le plus grand événement sportif transnational organisé dans l’histoire du sport.

Aussi bien l’UEFA que la Commission européenne s’engagent en faveur d’une évolution saine du football à tous les niveaux, en particulier sur les questions comme la bonne gouvernance, la solidarité, l’intégrité sportive, la concurrence loyale et le développement durable du football. Elles reconnaissent également la nécessité d’aborder d’autres questions, telles que la stabilité contractuelle et le rôle des agents, notamment par le biais du processus de dialogue social européen.

S’exprimant plus tôt dans la journée à Bruxelles, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré : « L’UEFA et la Commission européenne partagent le désir commun de promouvoir les valeurs sociales du sport et de défendre les principes d’équité et de solidarité. 

» Nous sommes heureux que la Commission soutienne l’engagement de l’UEFA à renforcer l’équilibre des compétitions et à améliorer la bonne gouvernance dans le football.

» Nous nous réjouissons de travailler étroitement avec la Commission en vue de protéger, promouvoir et développer le football dans l’intérêt de la société dans son ensemble. »

Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne chargé de l'amélioration de la législation, des relations inter-institutionnelles, de l'État de droit et de la charte des droits fondamentaux, a déclaré :

« Je suis heureux que la Commission européenne et l’UEFA continueront de travailler ensemble pour promouvoir nos valeurs communes par le biais de ce sport si cher à tant d’Européens.

» Les footballeurs et les footballeuses sont des modèles pour les enfants et les adultes dans toute l’Europe. Ce grand pouvoir peut être un allié important dans la lutte contre le racisme et la discrimination, ainsi que pour la promotion de la solidarité, de la durabilité et de l’égalité sur le terrain et dans notre vie quotidienne.

» Le football est également une activité internationale, avec des menaces transfrontalières pour sa sécurité et son intégrité qui peuvent être affrontées en partenariat avec la Commission européenne. Ensemble, nous formons une grande équipe. »

Tibor Navracsics, commissaire européen à l'éducation, à la culture, à la jeunesse et au sport, a dit :

« Nous travaillons avec l’UEFA depuis des années pour relever de manière inclusive quelques-uns parmi les plus grands défis du football qui impliquent d’autres parties prenantes du jeu, notamment les joueurs, les clubs et les ligues. Le nouvel Accord de coopération que nous avons signé aujourd’hui confirme notre intention de continuer dans cet esprit et de poursuivre nos efforts pour aborder des questions telles que la bonne gouvernance, la durabilité et l’égalité des sexes pour le bien du football européen, mais également de nos sociétés dans leur ensemble. »

  

Note aux rédacteurs :

Le texte intégral de l’Accord de coopération peut être téléchargé ici.

 

Haut