UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

L’UEFA lance la Convention sur l’avenir du football européen

Un processus de consultation clé pour rallier toutes les parties prenantes en vue de réformes à long terme.

L’UEFA a annoncé ce jour le lancement d’un processus de consultation clé visant à réunir les parties prenantes du football européen et à renforcer l’avenir du jeu dans l’intérêt de tous. Ces prochains mois, la Convention sur l’avenir du football européen (ci-après « la Convention ») rassemblera des représentants des associations nationales de football, des ligues, des clubs, des joueurs, des entraîneurs, des supporters et des agents pour échanger sur des réformes à long terme en matière de politique et de gouvernance. L’UEFA entend ainsi poser, en concertation avec ses principales parties prenantes, les fondements d’une relance et d’un avenir du football européen durables et inclusifs.

Cette démarche souligne la détermination de l’UEFA à proposer des solutions à long terme qui préservent le modèle sportif européen ouvert, fondé sur des valeurs et basé sur la solidarité. Le processus de consultation auprès des parties prenantes mené dans le cadre de la Convention permettra de garantir que la volonté et la détermination collectives de l’Europe influenceront directement l’avenir du football et la manière dont il est dirigé.

L’UEFA est fermement résolue à assumer sa responsabilité de protéger et de préserver les structures et l’héritage du jeu pour les générations futures. La Convention s’attachera à mettre au point avec toutes les parties prenantes et les partenaires de vastes actions collaboratives rapides et concrètes, qui puissent être engagées pour assurer un développement positif à court et à long termes de l’ensemble de la pyramide du football en Europe. Il s’agira notamment de porter une attention particulière aux problématiques et aux menaces préexistantes et émergentes au niveau professionnel supérieur, qui ont été révélées et exacerbées par la crise et augmentent le risque pour l’écosystème tout entier.

Concrètement, la Convention visera à assurer des progrès dans quatre piliers en vue d’accroître la stabilité et de consolider la force du football européen à l’avenir :

1. garantir la viabilité et la responsabilité financières au sein du football européen ;

2. renforcer la compétitivité, les versements de solidarité et le développement des joueurs ;

3. instaurer des mesures de bonne gouvernance plus cohérentes à l’échelle nationale et internationale ; et

4. faire avancer le développement du football féminin et relever son statut à tous les niveaux.

Sur la base du partenariat de longue date de l’UEFA avec l’Union européenne et le Conseil de l’Europe, ces organisations seront invitées à désigner des observateurs dans le cadre de la Convention. La participation de la FIFA et d’autres confédérations régionales sera également la bienvenue selon le même principe.

Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré : « Comme je l’ai souligné lors du récent Congrès de l’UEFA, les crises rendront le football européen plus fort. Elles nous montrent ce que nous pouvons réaliser lorsque nous agissons ensemble et ce que nous risquons de perdre si nous ne nous soucions pas les uns des autres ni du bien collectif. Grâce à ce processus de Convention, nous nous parlerons, nous nous écouterons, et ensemble nous trouverons et mettrons en œuvre des solutions. Aujourd’hui plus que jamais, les gens dans toute l’Europe s’attendent à une action et à de la solidarité dans l’intérêt de l’ensemble du football dans tout le continent, et c’est ce à quoi nous nous emploierons. »

Le premier cycle de consultation aura lieu en juillet 2021, parallèlement à la dernière semaine de la phase finale du Championnat d’Europe de football de l’UEFA. Un deuxième cycle se tiendra en septembre 2021.