L’UEFA contribue au succès du tournoi des M15F de la CONCACAF

La confédération sœur de l’UEFA en Amérique du Nord, en Amérique centrale et aux Caraïbes a mis sur pied, avec le concours de l’instance européenne, un championnat des M15F particulièrement réussi.

©UEFA.com

Grâce aux efforts de son département du football féminin et du programme de développement ASSIST, l’UEFA a aidé la CONCACAF à organiser avec succès un tournoi des M15F d'une ampleur sans précédent.

Le championnat des M15F de la CONCACAF qui s’est déroulé aux États-Unis a marqué un jalon dans le développement du football féminin en Amérique du Nord, en Amérique centrale et aux Caraïbes. Il a permis à des jeunes joueuses de 27 pays de la région de la CONCACAF, rejointes pour l’occasion par deux équipes européennes, à savoir le Portugal et l’Irlande du Nord, de vivre une expérience inestimable.
 
En plus de partager son savoir-faire en matière d’organisation, l’UEFA a créé des possibilités de partage de connaissances pendant l’événement et fourni aux représentants des associations nationales participantes des informations clés sur le développement du football féminin.

L'équipe portugaise en pleine action en Floride
L'équipe portugaise en pleine action en Floride©UEFA.com

Le championnat s’est disputé du 6 au 13 août à Bradenton, en Floride, en présence de la cheffe de l’unité de l’UEFA en charge du football féminin, Nadine Kessler. L’ancienne star allemande du ballon rond a joué le rôle d’ambassadrice et animé une séance sur le professionnalisme de haut niveau dans le sport.
 
Ce tournoi, qui est le plus grand événement jamais consacré au football féminin par la CONCACAF, a rassemblé un nombre record d’associations nationales de la confédération.

Nadine Kessler a déclaré : « Pouvoir contribuer à un événement qui a permis à des centaines de joueuses d’avoir accès au football international, améliorant ainsi les possibilités de promouvoir le développement à long terme et la croissance du football féminin dans la région, a été un privilège. »

Parmi les représentants de l’UEFA figuraient aussi des trios d’arbitres de Serbie et d’Espagne et une instructrice d’arbitres en la personne de Dagmar Damková, qui a œuvré en tant qu’observatrice et mis en place des cours pour les arbitres des Caraïbes.
 
Le programme international UEFA ASSIST vise à favoriser, dans un esprit solidaire, le développement du football au sein des associations nationales et des confédérations hors d’Europe à travers le partage de connaissances et de bonnes pratiques, d’une part, et la réalisation de tournois de développement juniors et de projets d’infrastructures, d’autre part. 

La liste complète des équipes participantes est la suivante : États-Unis, Canada, Mexique, Costa Rica, Haïti, Jamaïque, Salvador, Trinité-et-Tobago, Porto Rico, République dominicaine, Curaçao, Sainte-Lucie, Bermudes, Barbade, Îles Caïman, Bahamas, Belize, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Anguilla, Grenade, Antigua-et-Barbuda, îles vierges des États-Unis, Dominique, Guyana, Martinique, Panama, Saint-Christophe-et-Nevis.
 

L'équipe d'Irlande du Nord échange des fanions.
L'équipe d'Irlande du Nord échange des fanions.©UEFA.com

Selon le responsable en chef du football de la CONCACAF, Manolo Zubriria : « Notre championnat des M15F est le plus grand tournoi que la CONCACAF ait jamais organisé pour des joueuses, avec une participation record des associations membres de notre confédération et deux équipes invitées de l’UEFA. Nous avons eu le privilège de voir le Portugal et l’Irlande du Nord affronter des filles de notre région, offrant ainsi à nos joueuses une occasion unique d’acquérir une expérience internationale face à des équipes de haut niveau. Nous avons assisté à de brillantes performances, tout en ouvrant la voie au renforcement du développement du football féminin. »

Cette troisième édition du tournoi s’est soldée par la victoire du pays organisateur, les États-Unis remportant la finale 3-0 contre le Mexique.

Haut