Jakabfi et Marozsán, progrès hongrois

Originaires de Hongrie et grandes joueuses en devenir, Zsanett Jakabfi et Dzsenifer Marozsán racontent leur aventure à UEFA.com.

La fédération hongroise de football (MLSZ) fait du football féminin une priorité. Zsanett Jakabfi et Dzsenifer Marozsán témoignent.

Zsanett Jakabfi, sur ses débuts
Je me souviens que mon père jouait au foot quand j’étais petite et que j’allais souvent le voir. C'est quelque chose que j’adorais. Ce dont je me souviens aussi, c'est, quand j'allais voir ses matche, un de ses amis n'arrêtait pas de dire à quel point il était. Je peux dire que ces compliments m’ont véritablement marquée, et qu'ils m’ont également servi de moteur. Ça m'a donné envie de l'imiter. Je serais tellement heureuse que ma fille, à son tour, puisse dire “Regardez comme ma mère joue bien”. C’est ma principale source de motivation.

Dzsenifer Marozsan, sur l'évolution du football
À l’époque, je ne savais pas qu’il y avait une version féminine du foot. Je jouais dans la rue avec des amis. Mais depuis, tout est devenu plus accessible. Je trouve cela superbe, et on constate que ce sport évolue de jours en jours.

Pour voir et entendre plus, cliquez sur la vidéo

 

Haut