Football de base : conseils pour l’entraînement d’enfants

Il existe de nombreuses règles importantes à observer en matière d’entraînement du football chez les enfants. Dix d’entre elles ont été au cœur de la Conférence sur le football de base de l’UEFA, qui s’est tenue à Minsk.

De jeunes enfants de la région ont rejoint les entraîneurs pour une séance ludique à Minsk.
De jeunes enfants de la région ont rejoint les entraîneurs pour une séance ludique à Minsk. ©Sportsfile

Comment entraîne-t-on des enfants ? Cette question primordiale a été examinée à l’occasion de la Conférence sur le football de base de l’UEFA, à Minsk, où dix règles d’or ont été identifiées : elles sont la clé pour permettre aux enfants de pratiquer avec plaisir le football ou d’autres sports.

Les dix règles ont été présentées aux délégués Football de base venus de toute l’Europe par Sergio Lara-Bercial, expert en entraînement sportif à l’université britannique Leeds Beckett, et par Kris Van Der Haegen, directeur de la formation des entraîneurs à l’Union Royale Belge des Sociétés de football Association (URBSFA).

Apprendre les règles du football... en s'amusant !
Apprendre les règles du football... en s'amusant !©Sportsfile

Une séance d’entraînement réalisée avec des enfants de la région lors de la conférence a également permis de mettre en lumière ce thème et son importance.

Les dix règles identifiées pour permettre aux enfants de vivre une expérience sportive positive s’inscrivent dans le cadre du projet iCoachKids, cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne et mené par l’université Leeds Beckett et le Conseil international pour l’excellence dans l’entraînement sportif (ICCE).

L’« Engagement iCoachKids » a pour but de garantir que les jeunes participants à des activités sportives vivent une expérience positive sous la supervision d’entraîneurs correctement formés, pour qu’ils pratiquent une activité sportive tout au long de leur vie et aient ainsi une meilleure hygiène de vie.

Comme l’ont souligné Sergio Lara-Bercial et Kris Van Der Haegen, les dix éléments clés devraient offrir des repères importants pour toute personne impliquée dans l’entraînement d’enfants.

Voici un résumé de ces règles d’or:

Placer l’enfant au centre
Il faut toujours avoir à cœur l’intérêt supérieur des enfants et être à leur écoute. Les désirs et les besoins des enfants sont primordiaux. Cessez un instant de voir le sport à travers les yeux d’un adulte, considérez-le à travers les yeux de l’enfant.

Adopter une approche holistique
Lors de vos séances, essayez de voir les enfants et de les faire évoluer en tant que personnes avant tout, et non uniquement en tant qu’athlètes. Incitez-les à penser aussi bien qu’à bouger.

Être inclusif
Soyez prêts à rencontrer tous les niveaux d’activité et de motivation. Soyez attentifs à tous les enfants, et non uniquement aux meilleurs. Apprenez à connaître les enfants que vous entraînez et n’hésitez pas à les entraîner différemment. Éliminez tous les obstacles à la participation.

Les entraîneurs doivent instaurer une bonne ambiance et écouter les enfants.
Les entraîneurs doivent instaurer une bonne ambiance et écouter les enfants.©Sportsfile

Conjuguer divertissement et sécurité
Les enfants veulent apprendre en s’amusant, et ils veulent se sentir en sécurité. Les entraîneurs doivent veiller à créer une atmosphère bienveillante et ludique, propice à l’épanouissement des enfants... et qui les incite à revenir.

Privilégier l’amour du sport plutôt que l’apprentissage sportif
Seul un petit nombre d’enfants souhaitent devenir des athlètes d’élite et peu d’entre eux y parviennent. Pourtant, tous ont le potentiel de devenir des adultes actifs en bonne santé. Créer cet héritage fantastique fait partie intégrante de la mission d’un entraîneur.

Se concentrer sur les compétences fondamentales
Pendant l’enfance, les entraîneurs ne devraient pas trop se soucier des compétences sportives spécifiques. Dans leur jeune âge, les enfants ont besoin d’acquérir des facultés motrices essentielles et d’apprendre les règles de base du jeu. Se concentrer sur les compétences fondamentales favorise une participation tout au long de la vie, de même qu’un meilleur niveau de performance.

Interagir positivement avec les parents
Les parents ne sont pas vos ennemis : ils sont la ressource la plus importante à la disposition d’un entraîneur. Ils veulent le meilleur pour leurs enfants, tout comme l’entraîneur. Le partenariat est la clé : communiquez avec les parents. Il incombe à l’entraîneur de leur faire comprendre la meilleure façon dont ils peuvent aider leur enfant à tirer le maximum du sport.

Contribuer à l'épanouissement des enfants et leur donner envie de revenir.
Contribuer à l'épanouissement des enfants et leur donner envie de revenir.©Sportsfile

Prévoir des programmes progressifs
Un entraîneur guide les enfants sur un parcours d’apprentissage. Tout programme doit tenir compte de leur âge et de leur stade de développement, ainsi que de la manière la plus appropriée pour les faire progresser. Les enfants ne sont pas des adultes en miniature. Les entraîneurs doivent faire en sorte que le jeu s’adapte aux enfants, et non l’inverse !

Recourir à différentes méthodes pour améliorer l’apprentissage
Il n’y a pas une manière unique et idéale d’entraîner. Des stratégies différentes conviennent aux différents stades d’apprentissage. L’art d’entraîner consiste à savoir quand un enfant a besoin d’être exposé à un type de pratique ou à un autre.

Le football engage les enfants sur la voie d'une vie saine et active.
Le football engage les enfants sur la voie d'une vie saine et active.©Sportsfile

Utiliser la compétition à des fins de développement
La compétition n’est pas le mal incarné ! Tout dépend de la manière dont elle est organisée, présentée et gérée. Lorsque ces mesures sont correctement mises en place, les compétitions sont incroyablement motivantes, et très amusantes ! Elles peuvent également enseigner aux enfants de bonnes compétences et des valeurs telles que le sens de l’équité, l’esprit sportif, le respect et le travail d’équipe. Assurez-vous que le format, l’atmosphère et les compétitions sont adaptés aux enfants.

« L’élément principal pour un entraîneur, a résumé Kris Van Der Haegen, est de comprendre que sa tâche est de guider les enfants dans leur parcours, un cheminement fait d’apprentissage, de découverte et de plaisir. Mais il doit toujours garder à l’esprit que les enfants restent maîtres de la destination. »

Haut