Laisser le football de base croître et prospérer

Lors de sa dernière Conférence sur le football de base, qui s’est tenue à Minsk, l’UEFA a présenté sa vision et ses activités en matière de football de base et réaffirmé le rôle crucial des fondements du football pour la santé vitale du beau jeu.

Des enfants découvrent la joie de jouer au football en Finlande.
Des enfants découvrent la joie de jouer au football en Finlande. ©Getty Images

L’UEFA a réuni la communauté du football de base européen à Minsk à l’occasion de sa dernière Conférence sur le football de base, lors de laquelle l’organisation a réaffirmé le rôle crucial des fondements du football pour le bien-être général et la longévité de ce sport.

Lors de cet événement sur trois jours organisé dans la capitale bélarusse, l’UEFA a uni ses forces à celles des responsables ad hoc et des experts en formation des entraîneurs de football de base de ses 55 associations membres, ainsi qu’à celles de représentants de l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA, de délégués des autres confédérations continentales et d’invités spéciaux, pour une analyse approfondie de l’état actuel du secteur du football de base.

Le rassemblement a donné à l’UEFA l’occasion de présenter sa propre vision et ses activités, qui tiennent une place prioritaire dans la mission de l’UEFA, comme l’a souligné son président, Aleksander Čeferin, lors de son allocution de bienvenue.

Des managers Football de base et des formateurs d'entraîneurs de football de base de l'Europe entière sont réunis à Minsk pour la conférence.
Des managers Football de base et des formateurs d'entraîneurs de football de base de l'Europe entière sont réunis à Minsk pour la conférence.©Sportsfile

« Le football de base revêt une importance majeure, a-t-il déclaré. La devise ‘Le football avant tout’ est au cœur de la stratégie de l’UEFA pour les années à venir. Et sans un football de base sain, le sport ne pourra pas s’épanouir. »

Le football de base est un football non professionnel et non élite. Il comprend, sans toutefois s’y limiter, le football des enfants, le football scolaire et junior, le football amateur, le football handisport, le football des vétérans et le football en marchant. En bref, le football de base est un football pratiqué à grande échelle à un niveau où la participation et l’amour du jeu sont les principaux moteurs.

Frank Ludolph, chef Formation technique de l’UEFA
Frank Ludolph, chef Formation technique de l’UEFA©Sportsfile

Frank Ludolph, chef Formation technique de l’UEFA, a résumé en ces termes la position de l’instance dirigeante européenne quant au football de base et à sa place au sein du football : « [Le rôle du] football de base est de veiller à ce que chacun, où qu’il soit, ait la possibilité de jouer au football dans un environnement sûr et dont la qualité soit contrôlée.

» Le football de base a vocation à créer des bases solides pour le jeu, offrir des occasions de jouer, garantir le respect et l’égalité, rassembler et transcender les différences, servir d’instrument de développement pédagogique, social et sportif, et promouvoir une participation tout au long de la vie, a-t-il expliqué. Il joue un rôle social essentiel et encourage la pratique saine d’une activité physique. »

Le programme de football de base de l’UEFA a pour but d’inciter les associations nationales européennes à mettre en œuvre des philosophies et des initiatives qui assureront la pérennité du football.
À travers la Charte du football de base de l’UEFA, un label de qualité dédié, l’organisation soutient et stimule le développement du football de base au niveau national en définissant des standards et en apportant une assistance sur mesure. En outre, chaque association nationale reçoit une contribution annuelle spécifique pour développer et améliorer continuellement ses activités de football de base.

La Semaine du football de base de l’UEFA a lieu tous les ans au mois de septembre, pendant la Semaine du sport de la Commission européenne, dans le but d’encourager et de favoriser la participation au football sous toutes ses formes.

Lors de cette semaine, l’excellence en matière de football de base est mise à l’honneur par les Distinctions du football de base de l’UEFA, qui sont remises chaque année en vue de récompenser les meilleurs leaders, clubs et projets en Europe pour le travail exceptionnel accompli dans ce domaine.

Différents services et organes au sein de l’UEFA s’investissent en faveur du football de base, incarnant la vision globale d’une UEFA unie et alimentant la stratégie centrale en la matière. C’est notamment le cas des mesures de développement des activités des associations nationales de l’UEFA, du programme d’assistance HatTrick, qui assure un financement dédié au football de base, du programme de développement du football féminin (PDFF) et de la Fondation UEFA pour l’enfance.

Frank Ludolph est revenu sur les changements intervenus au sein de la société sur cinq décennies pour souligner un défi notable qui se pose au niveau du football de base. Il a ainsi présenté deux vignettes similaires, l’une de 1970 montrant une mère ramenant son enfant à la maison, et une version actualisée de la même scène en 2019, avec la même mère faisant sortir le même enfant de la maison.

« En 1970, a-t-il relevé, les parents devaient convaincre leurs enfants, qui jouaient au football dans la rue, de rentrer pour le repas. En 2019, ils doivent convaincre leurs enfants de sortir et de bouger pour taper dans un ballon plutôt que de rester à l’intérieur jouer à la console. Le football est un moyen d’aider les enfants à être actifs à l’extérieur. »

Per Ravn Omdal, ambassadeur du football de base de l'UEFA
Per Ravn Omdal, ambassadeur du football de base de l'UEFA©Sportsfile

L’ambassadeur du football de base de l’UEFA, Per Ravn Omdal, a livré un discours passionné qui a encore mis en exergue les raisons pour lesquelles il est indispensable de continuer à favoriser et à promouvoir le football de base.

« J’ai découvert, lors de mes différentes discussions au fil des ans, que les personnalités politiques admettent le football parce que [nous] nous occupons des enfants : il y a tellement d'enfants qui aiment le football et se réunissent avec leurs amis grâce au jeu.

» Le football a un impact social important, car il est aussi le premier sport en Europe qui favorise l’inclusion, a-t-il ajouté.

» Tout le monde peut jouer au football : c’est un sport égalitaire. Le football apporte des valeurs positives à la société. Il favorise l’amitié, l’ouverture... et il est source de divertissement. Chacun est suffisamment bon pour le pratiquer, du plus jeune au plus âgé, des plus avancés techniquement aux moins experts. Nous devons continuer à laisser le football de base croître et prospérer. »

Haut