L’importance du football pour l'économie nationale

La Lettonie a conduit une recherche approfondie sur la base du modèle de rendement social de l’investissement du projet UEFA GROW qui vise à établir l’impact positif de la participation de masse découlant d’investissements durables et de partenariats stratégiques dans le football letton.

Le président de la Fédération de football de Lettonie, Kaspars Gorkšs (au centre), s’adresse aux journalistes lors d’une conférence de presse.
Le président de la Fédération de football de Lettonie, Kaspars Gorkšs (au centre), s’adresse aux journalistes lors d’une conférence de presse. ©LFF

La Lettonie est l’un des rares pays à avoir conduit une recherche approfondie sur la base du modèle de rendement social de l’investissement du projet UEFA GROW qui vise à établir l’impact positif de la participation de masse découlant d’investissements durables et de partenariats stratégiques dans le football letton.

Cette étude a fourni à la Fédération de football de Lettonie (LFF) et au gouvernement la preuve tangible que les retombées d’un investissement dans la participation de masse sont extrêmement profitables à l’économie, au domaine social et à la santé, de même qu’aux performances réalisées dans le football de haut niveau. Les résultats obtenus montrent l’impact que peuvent avoir sur la participation des investissements supplémentaires dans le football de base.

En septembre dernier, l’objectif et les résultats de la recherche ont été présentés au gouvernement letton et rendus publics par le président de la LFF, Kaspars Gorkss, et par le représentant de la société de recherche et de technologie Substance, Tim Crabbe.

L’étude révèle en particulier que le football apporte actuellement à l’économie lettonne une contribution annuelle de 27,8 millions d’euros, auxquels s’ajoutent des avantages sociaux de 2,1 millions et des économies dans le domaine de la santé de 15 millions. Les calculs indiquent qu’en investissant chaque année un million supplémentaire dans le football, le pays enregistrerait 8500 nouvelles inscriptions de joueurs, ce qui représente 12,8 millions d’euros de bénéfices pour l’économie nationale.

« La LFF veut souligner les avantages d’investir dans le football grâce au soutien de l’UEFA. Nous invitons notre gouvernement à devenir un allié solide en promouvant les avantages que le football, en particulier, et le sport, en général, peuvent offrir à la société et à l’économie », a expliqué Kaspars Gorkss.

Article publié à l'origine dans UEFA Direct n°181

 

 

Haut