UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Nyon cède Colovray à l'UEFA

L'engagement de l'UEFA va se trouver renforcé le 1er avril quand l'instance va prendre possession de l'impressionnant stade de Colovray, situé en face de son siège.

Nyon cède Colovray à l'UEFA
Nyon cède Colovray à l'UEFA ©UEFA.com

L'engagement toujours plus grand de l'UEFA en faveur du développement du football européen – et du sport en général dans la ville de Nyon, en Suisse – va se trouver renforcé le 1er avril quand l'Instance va prendre possession de l'impressionnant stade de Colovray, qui se trouve en face du siège de l'Instance dirigeante.

La cérémonie s'est tenue mardi au Château de Nyon, où l'acte notarié a été signé par le président de l'UEFA, Michel Platini, et le Syndic de Nyon, Daniel Rossellat. L'UEFA a obtenu une concession longue durée pour les différentes installations du site de Colovray.

Nyon abrite le siège de l'UEFA depuis 1995 et le déménagement de l'instance, jusqu'alors installée à Berne. La Maison du football européen, inaugurée à l'automne 1999, borde elle aussi le lac Léman. Le stade de Colovray comprend un terrain de football principal – utilisé en stage de préparation par des sélections et des clubs – ainsi que plusieurs terrains annexes, des installations complémentaires et un restaurant.

L'UEFA va utiliser le complexe de Colovray pour ses propres activités. L'une des premières mesures sera d'ailleurs d'y bâtir un centre d'excellence de l'arbitrage visant à poursuivre la formation et l'épanouissement des jeunes arbitres. Un nouveau terrain synthétique va également voir le jour et les installations vont ainsi respecter les normes dictées par l'Association helvétique de football (SFV-ASF) pour la 2e division suisse, la Challenge League, dans laquelle le club local du Stade Nyonnais est engagé. La vie sportive de Nyon va continuer à se développer puisque toutes les associations sportives de la ville vont pouvoir disposer de ces installations de premier ordre.

"Je suis très heureux", a confirmé Michel Platini. "C'est l'histoire d'une vision. Je voulais faire un campus de football européen, on y arrive. Je pense que c'est formidable." M. Platini a indiqué qu'il voulait placer le football au centre de l'activité de l'UEFA aux côtés de l'administration – en partenariat avec la ville de Nyon, étant donné la présence de belles installations sportives à proximité du siège de l'UEFA.

M. Platini a poursuivi en expliquant que le complexe de Colovray ne servirait pas seulement aux 53 associations membres de l'UEFA, mais aussi à la population locale. "Nous nous engageons à respecter toutes les associations sportives qui jouent leurs matches sur les installations et à ce que tous les jeunes Nyonnais puissent participer aux activités sportives."

"Je voudrais saluer le président de l'UEFA, Michel Platini, pour sa vision, son audace et son courage", a déclaré M. Rossellat. "Je pense que c'est quelque chose d'extraordinaire – on innove. Il y a peu d'exemples comme celui-ci en Europe et, en Suisse, il n'y en avait pas. Pour Nyon, c'est une chance extraordinaire."

Un nouveau bâtiment, construit près du complexe de Colovray, va parachever la mue en cours. Ce bâtiment circulaire et écologique permettra à l'UEFA de rassembler toutes ses forces vives, pour l'instant éparpillées sur différents sites.