Nouvelle ligue féminine en Bosnie-Herzégovine

Le premier championnat national uni débute ce week-end en Bosnie-Herzégovine grâce à l'UEFA et son programme de développement du football féminin.

Le WFC SFK 2000 Sarajevo fête un but lors de son match de qualification pour l'UEFA Women's Champions League face au Konak Belediyespor
Le WFC SFK 2000 Sarajevo fête un but lors de son match de qualification pour l'UEFA Women's Champions League face au Konak Belediyespor ©WFC SFK 2000 Sarajevo

Le football en Bosnie-Herzégovine vit un moment historique ce week-end avec le coup d’envoi de la Première Ligue nationale féminine unie. L’UEFA a participé à la mise en place de la compétition conjointement avec la Fédération de football de Bosnie-Herzégovine (NFSBiH), dans le cadre du Programme de développement du football féminin de l’UEFA.

Huit équipes participeront au championnat : cinq du championnat de la NFSBiH : SFK 2000 Sarajevo, Čelik (Zenica), Gradina (Srebrenik), Salt City (Tuzla) et Mladost Nević Polje, et trois du championnat de la République serbe : Banja Luka, Radnik Bumurang (Bijeljina) et Mladost Novi Grad (Bosanski Novi).

Dans son projet du programme de développement du football féminin, l’association nationale de Bosnie-Herzégovine a voulu créer une Première Ligue féminine unie, et s’est engagée à aider à créer des clubs stables qui pourront attirer de jeunes joueuses et des sponsors. La nouvelle compétition promouvra également le football féminin à travers le développement de clubs plus solides, et un autre objectif clé consiste en l’augmentation du nombre de joueuses licenciées et du nombre de clubs de football féminin, tout en promouvant des valeurs clés comme la tolérance et le fair-play.

La nouvelle Première Ligue est considérée comme un projet à long terme avec la participation de nouveaux clubs chaque saison, offrant ainsi à plus de femmes et jeunes filles l’opportunité de jouer au football dans un pays passionné par ce sport. Des liens étroits seront tissés entre l’association nationale et les instances régionales, et l’aide de l’UEFA est considérée comme essentielle pour aider la nouvelle compétition et le football féminin en Bosnie-Herzégovine à espérer un avenir radieux. Un objectif à plus long terme consiste en la création d’une deuxième division, ainsi que de compétitions régionales chez les moins de 17 et les moins de 19 ans.

Le SFK 2000 Sarajevo a remporté le titre dix années de suite mais s’attend à une rude compétition dans la nouvelle Première Ligue. "C’est une grande avancée pour le football féminin, et les résultats seront visibles après la première saison du championnat uni", a confié Samira Hurem, entraîneur du club de la capitale et sélectionneur de l’équipe nationale bosnienne, qui a terminé quatrième de son groupe de qualification pour le Championnat d’Europe féminin de l’UEFA 2013.

"Notre objectif est que les clubs, ainsi que les équipes nationales, connaissent plus de succès dans les compétitions de l’UEFA", a-t-elle ajouté. "Aussi, plus de jeunes filles 'se jetteront à l’eau' pour jouer au football."

En début de mois, le SFK 2000 Sarajevo a accueilli les rencontres du Groupe 1 de l’UEFA Women’s Champions League, et a terminé deuxième, manquant de peu la qualification après avoir battu les Cardiff City FC (Pays de Galles) et FC NSA Sofia (Bulgarie) et s’être incliné devant le Konak Belediyespor (Turquie).