Promotion du football junior et développement des infrastructures

La Fédération luxembourgeoise de football (FLF) accorde depuis plusieurs années la priorité à la promotion du football junior aussi bien à la base qu’au sein de l’élite, ainsi qu’au développement permanent des infrastructures de l’association.

La Fédération luxembourgeoise de football (FLF) accorde la priorité au développement permanent des infrastructures de l’association.
La Fédération luxembourgeoise de football (FLF) accorde la priorité au développement permanent des infrastructures de l’association. ©LFF

La Fédération luxembourgeoise de football (FLF) accorde depuis plusieurs années la priorité à la promotion du football junior aussi bien à la base qu’au sein de l’élite, ainsi qu’au développement permanent des infrastructures de l’association.

En ce qui concerne le football de base, la fédération soutient ses clubs sur le plan financier et sur celui du matériel. La répartition des fonds et du matériel dépend en grande partie du nombre d’équipes inscrites et des entraîneurs diplômés au sein des différents clubs.

La formation d’entraîneurs diplômés est un pilier important du travail effectué à la base. La philosophie de la FLF est que chaque enfant doit avoir la possibilité de pratiquer le football au sein d’un club et ce, possible, sous la direction experte de formateurs diplômés. Cette année, la fédération organise 16 cours d’entraîneurs, à tous les niveaux, qui affichent déjà tous complet.

La FLF est par ailleurs consciente que, dans le football junior, le fair-play joue un rôle très important. C’est la raison pour laquelle plusieurs actions ciblées (prix pour l’équipe junior la plus correcte, action « Le rouge n’est pas fait pour nous », etc.) ont été menées ces dernières années.

Afin de soutenir le football junior d’élite au Luxembourg, la fédération a investi beaucoup d’argent dans le développement de ses infrastructures sportives à Mondercange. Outre la construction d’une halle de football, trois nouveaux terrains en gazon synthétique sont actuellement aménagés pour les équipes juniors. Afin de créer des conditions optimales pour les joueurs les plus prometteurs, il est prévu de construire ces prochains mois deux terrains supplémentaires en gazon naturel au centre d’entraînement de la FLF.

Les responsables de la fédération sont convaincus que les activités mentionnées ainsi que l’ouverture du nouveau stade national, prévue pour 2020 à Luxembourg, sont des contributions importantes dans l’optique du développement du football dans leur pays.

Article publié à l'origine dans UEFA Direct n°185

 

 

Haut