L’UEFA et Santander lancent une initiative commune afin d’aider les joueurs à éviter les pièges financiers

Santander et l’UEFA ont lancé un programme de gestion financière destiné aux joueurs de tous âges, Gaizka Mendieta et David James tirant parti de leurs expériences respectives d’anciens joueurs internationaux pour donner des conseils en matière de gestion des finances personnelles

Gaizka Mendieta et David James
Gaizka Mendieta et David James ©UEFA.com
Juan de Dios Sanchez-Roselly, de la banque Santander, a donné des conseils financiers aux joueurs lors de la phase finale de l'UEFA Youth League
Juan de Dios Sanchez-Roselly, de la banque Santander, a donné des conseils financiers aux joueurs lors de la phase finale de l'UEFA Youth League©UEFA.com

Devenir footballeur professionnel peut apporter célébrité et richesse, mais entraîne également son lot de nouvelles responsabilités sur le terrain et en dehors. Ayant l’opportunité de gagner des millions, les joueurs peuvent se trouver confrontés à de nombreux pièges, tels que des dépenses inconsidérées et de mauvais conseils, qui peuvent hélas mener à la ruine. 

Dans ce contexte, l’UEFA a collaboré avec la banque espagnole Santander, partenaire de l’UEFA Champions League, pour lancer une formation permettant aux joueurs d’apprendre à bien gérer leurs finances.

La formation en gestion financière de l’UEFA (UEFA Financial Management Training, UEFA FMT) est un programme livrant les clés d’une bonne maîtrise des bases de la gestion financière et des outils correspondants pour planifier et bien gérer ses finances au quotidien.

David James: « Si c'est trop beau pour être vrai, ce n'est probablement pas vrai. »
David James: « Si c'est trop beau pour être vrai, ce n'est probablement pas vrai. »©UEFA.com

« Santander entend donner le ton en matière d’activité bancaire responsable et durable », a déclaré Armando Baquero Pointe, responsable général Finances et Stratégie auprès de Santander Wealth Management. « Œuvrer en partenariat avec l’UEFA pour améliorer les connaissances des footballeurs européens en matière de finances et les aider à prospérer financièrement constitue un objectif clair et convaincant qui correspond à notre vision. De notre point de vue, la formation en gestion financière de l’UEFA est un formidable outil pour y parvenir de façon ouverte et attrayante. » 

La formation en gestion financière de l’UEFA consiste en une plateforme d’apprentissage en ligne composée de sept modules, couvrant les principes financiers de base tels que la gestion de l’argent en espèces, le crédit, l’épargne et les placements, tout en offrant une introduction exhaustive à l’entrepreneuriat. Au terme de la formation, les participants auront acquis des connaissances leur permettant de prendre des décisions réfléchies et de bien planifier leur avenir.

« L’UEFA est ravie de pouvoir faire appel à l’expertise et à l’expérience de Santander en matière de finances pour organiser cette formation », a déclaré Guy-Laurent Epstein, directeur Marketing à l’UEFA. « La gestion financière est essentielle pour les joueurs de tous âges. Grâce à cette formation, ils disposeront de tous les outils nécessaires pour bien gérer leurs finances. »

« Trop beau pour être vrai »

David James a joué dans l'équipe d'Angleterre lors de l'EURO 2004
David James a joué dans l'équipe d'Angleterre lors de l'EURO 2004©Getty Images

Pour l’ancien gardien de but anglais David James, le meilleur conseil à donner aux jeunes qui débutent dans ce sport, mais aussi à ceux qui ont déjà une carrière bien établie, est de toujours faire attention à qui ils accordent leur confiance. 

« Le problème est que, n’étant pas expert en finance, on a tendance à écouter et à croire ce que l’on nous dit », explique David James. « Sur des paroles prometteuses, on s’engage et finalement on se rend compte que ça ne marche pas. Comme on dit, si c’est trop beau pour être vrai, ce n’est probablement pas vrai.

» On pourrait penser que plus il y a d’argent dans le football, plus la rémunération standard augmente, or on sait très bien que ce n’est pas le cas. Compte tenu de ce que j’ai appris au fil du temps, mon conseil est de veiller à bien lire tout contrat ou accord que l’on vous propose. Même si vous ne comprenez pas tout, ayez au moins une idée de ce dans quoi vous vous engagez.

» Puis faites appel à quelqu’un qui possède les connaissances nécessaires pour déchiffrer le contrat en détail. C’est trop souvent une connaissance, un ami ou un parent qui vous dit : "Fais ceci, fais cela". Vous leur faites confiance, vous vous lancez et au final ça ne marche pas. Dans le doute – et c’est toujours le cas si vous n’êtes pas expert – consultez quelqu’un qui s’y connaît. »

Faites vos propres recherches 

Gaizka Mendieta au Champions League festival
Gaizka Mendieta au Champions League festival©Sportsfile

Comme David James, Gaizka Mendieta a aimé devenir DJ une fois sa carrière de football terminée, mais il a aussi de nombreux autres centres d’intérêt. Réalisant que la cuisine espagnole était de plus en plus populaire en Grande-Bretagne, cet ancien milieu de terrain a fait ses propres recherches et décidé d’investir dans un restaurant à Londres. 

« Je savais que le produit aurait du succès car les propriétaires possédaient déjà deux restaurants et leur affaire tournait bien », explique l’ancien milieu de terrain de l’équipe d’Espagne. « Je savais qu’il y avait de la demande pour la cuisine espagnole, et je savais aussi qu’ils avaient le sens des affaires.

» Étant partis de là, nous avons désormais huit restaurants et nous envisageons d’en ouvrir un neuvième. En parallèle, nous avons deux autres projets, dont l’un ouvrira en mai, mais cela se passera avec le même genre de personnes. Pourquoi ? Tout simplement parce que je sais qu’ils font du bon travail, ce sont de vrais professionnels, et je sais qu’ils font ce qui me paraît nécessaire pour que cela fonctionne. »

Au début de sa carrière, avant de jouer pour Valencia, Lazio, Barcelone puis Middlesbrough, Gaizka Mendieta a eu la chance de bénéficier des conseils éclairés de ses parents, son père étant un ancien footballeur et sa mère femme d’affaires.

Mendieta gère maintenant plusieurs restaurants
Mendieta gère maintenant plusieurs restaurants©UEFA.com

« Avec l’argent de mon contrat, ma mère m’a acheté mon premier appartement, explique-t-il. Dès qu’une occasion d’investir se présentait, si elle n’était pas sûre, elle m’emmenait chez quelqu’un qui s’y connaissait pour en discuter. Je n’ai jamais vraiment investi dans quoi que ce soit sans que mon père ou ma mère ne soit au courant, et ils me recommandaient toujours quelqu’un de bon conseil. C’est une habitude que j’ai prise et c’est ainsi que j’ai réussi. » 

À mesure que sa carrière évoluait, Gaizka Mendieta a souvent fait appel à des experts pour bénéficier des meilleurs conseils possibles, en partie aussi car il s’intéressait à ce domaine à titre personnel.

« Je n’ai peut-être pas eu le même enseignement que d’autres, mais j’aimais apprendre les bases du placement financier et les principes permettant d’obtenir un retour sur investissement. Je m’y suis intéressé dès le départ, puis j’ai développé mes connaissances, m’appuyant en outre sur mes conseillers financiers, conseillers fiscaux et avocats avec qui je m’entretenais régulièrement. »

« Toujours jouer en vue d’un autre contrat »

La formation en gestion financière de l’UEFA aidera les joueurs de tous âges à savoir comment gérer leurs finances et à planifier leur avenir en dehors du football. Il s’agit là d'un aspect particulièrement important car les footballeurs sont toujours exposés au risque de voir leur carrière prendre fin d’un jour à l’autre en cas de blessure, et de perdre alors leur source de revenu.

« C’est un peu cliché de dire cela, mais un joueur ne sait jamais vraiment quand sa carrière s’arrêtera, avoue David James. Quand j’étais jeune, un joueur plus âgé m’a donné le conseil suivant : "Chaque fois que tu signes un contrat, tu joues en vue d’un autre contrat". »

David James conseille également aux footballeurs d’élargir leurs horizons et de regarder en dehors du secteur du football. Il ajoute : « Ces occasions existent. Le football est un vaste secteur qui offre de multiples opportunités. Cela peut paraître contradictoire mais si l’on se concentre seulement sur le football, on peut manquer bien des occasions d’évoluer dans d’autres domaines. »

Haut