Feu vert pour l'UEFA Nations League

Unanimement adoptée par les 54 associations membres de l'UEFA au travers d'une résolution, la Nations League débutera en 2018.

L'Espagne mène le classement européen
L'Espagne mène le classement européen ©AFP/Getty Images

Lors du XXXVIIIe Congrès ordinaire de l'UEFA à Astana, les 54 associations membres de l'UEFA ont adopté à l'unanimité une résolution en quatre points intitulée "Résolution sur le football des équipes nationales pour la période 2018-22 (en anglais)", qui prévoit le lancement de l'UEFA Nations League à partir de 2018. Cette compétition comprendra un système de promotion et de relégation et remplacera la plupart des matches amicaux.

"Nous acceptons et respectons le fait que l'ensemble des associations membres de l'UEFA ont approuvé la création d'une nouvelle compétition", a déclaré Wolfgang Niersbach, président de la Commission des compétitions pour équipes nationales. "Il s'agit d'une grande étape pour les équipes nationales en Europe, et nous espérons que les supporters soutiendront la nouvelle formule."

Comme l'UEFA Nations League et les European Qualifiers seront liés, cette nouvelle compétition offrira aux équipes une chance supplémentaire de qualification pour l'EURO de l'UEFA. La compétition et les formules de qualification amendées proposées pour les European Qualifiers, qui commenceront avec l'UEFA EURO 2020, ont été élaborées après un processus de consultation intense mené avec les associations membres de l'UEFA, qui a débuté en 2011.

La formule exacte de l'UEFA Nations League n'a pas encore été finalisée et fera l'objet d'autres discussions avec les associations membres de l'UEFA, mais le concept prévoit la répartition des 54 équipes nationales en quatre grandes divisions, conformément au classement par coefficient.

Avant l'UEFA EURO 2020, chaque division comprendra 4 groupes de 3 ou 4 équipes, de sorte que chaque équipe jouera 4 à 6 matches entre septembre et novembre 2018. La phase finale à quatre, qui verra la participation des quatre vainqueurs de groupe de la division A, commencera en 2019, alors que les matches de barrage pour l'EURO de l'UEFA se dérouleront en mars 2020. Les équipes nationales joueront ainsi pour essayer de remporter le titre de champion de l'UEFA Nations League ou lutteront au sein de leur division pour la promotion ou pour éviter la relégation, ainsi que pour se qualifier pour les matches de barrage en vue l'EURO de l'UEFA.

Les associations membres ayant demandé à l'UEFA de se pencher sur l'avenir du football des équipes nationales dans le cadre du Calendrier international des matches approuvé, le moteur essentiel de l'UEFA Nations League est son intégrité sportive, car les associations membres, les entraîneurs, les joueurs et les supporters estiment de plus en plus que les matches amicaux ne constituent pas des rencontres sportives adéquates pour les équipes nationales. De plus, la compétition contribuera à améliorer la réputation et la qualité du football des équipes nationales, notamment en offrant à toutes les nations la possibilité de jouer de manière compétitive à leur niveau, tout en maintenant l'équilibre entre le football interclubs et le football des équipes nationales.

La qualification pour l'EURO de l'UEFA restera largement identique, même si le processus commencera en mars après un tournoi majeur, au lieu de début septembre, et quatre équipes se qualifieront pour chaque EURO par l'intermédiaire de l'UEFA Nations League

La  résolution sur les compétitions pour équipes nationales A pour la période 2018-22 indique que les 54 associations membres de l'UEFA :
• reconnaissent la réussite de la commercialisation centralisée des European Qualifiers pour la période 2014-18 et ses retombées pour la promotion du football des équipes nationales ;
• approuvent le nouveau concept sportif des European Qualifiers, de l'UEFA Nations League et des matches amicaux pour la période 2018-22, dans le respect des dates prévues par le Calendrier international des matches ;
• soutiennent, dans le cadre de nouveau concept sportif, la poursuite de la commercialisation centralisée, selon un modèle similaire à celui qui est actuellement appliqué, pour tous les matches des équipes nationales, également pour la période 2018-22 ; et
• soulignent l'importance d'une collaboration étroite avec l'UEFA afin de surmonter tout problème juridique, formel ou pratique qui pourrait se poser, notamment concernant la vente centralisée des droits médias dans les pays respectifs.

 

 

 

Haut