Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Le président de l'UEFA est encouragé par les progrès accomplis au Liechtenstein

Aleksander Čeferin a salué le développement du football au Liechtenstein lors de sa visite dans la principauté alpine lundi.

Visite des infrastructures nationales de football liechtensteinoises
Visite des infrastructures nationales de football liechtensteinoises ©LFV/Eddy Risch

À l’occasion de sa première visite au Liechtenstein en tant que président de l'UEFA, M. Čeferin a pu obtenir un aperçu sur le terrain de l’ensemble des défis rencontrés par l’un des plus petits pays membres de l'UEFA dans la principauté de quelque 38 000 habitants, située entre l’Autriche et la Suisse.

Aleksander Čeferin, Hugo Quaderer et Peter Jehle
Aleksander Čeferin, Hugo Quaderer et Peter Jehle©LFV/Eddy Risch

Dans le cadre de sa discussion avec le président de l’Association de football du Liechtenstein (LFV), Hugo Quaderer, et son secrétaire général, Peter Jehle, il a été informé du travail et des réalisations accomplis par cette association nationale, qui est membre de l’UEFA depuis 1974. 

M. Čeferin a également rencontré le ministre des Sports du Liechtenstein, Daniel Risch, et Manfred Bischof, maire de Vaduz, la capitale de la principauté. Il a par ailleurs assisté à une réception organisée dans le château de Vaduz par S. A. S. le prince Alois de Liechtenstein.

Un avenir optimiste

Le président de l'UEFA est reçu par S. A. S. le prince Alois du Liechtenstein.
Le président de l'UEFA est reçu par S. A. S. le prince Alois du Liechtenstein.©LFV/Eddy Risch

« Il est très important pour moi de visiter les pays plus petits, a déclaré le président de l'UEFA, et je dois dire que je suis très impressionné par les infrastructures et l’organisation du football au Liechtenstein. C’est formidable que les municipalités et le gouvernement apportent leur soutien, et je pense que le pays a un avenir radieux devant lui. »

Une structure nationale

Il n’y a pas de ligue nationale au Liechtenstein : les sept clubs de la principauté évoluent tous dans le système de championnat pyramidal de la Suisse. L’un de ces clubs, le FC Vaduz, a récemment évolué en Super League (première division suisse). La seule compétition nationale de la principauté est la Coupe du Liechtenstein, qui permet au vainqueur de la coupe de se qualifier pour l’UEFA Europa League.

L’UEFA, LE LIECHTENSTEIN ET HATTRICK

M. Čeferin a visité les bureaux de la LFV à Schaan, ainsi que le centre national de formation à Ruggell. Toujours en construction, le centre d’entraînement est en partie financé par le programme HatTrick de l’UEFA, qui réinvestit dans le football européen les recettes générées par le Championnat d’Europe pour en faire bénéficier les 55 associations membres de l’UEFA, aussi bien sur le plan sportif qu’en matière d’infrastructures.

Le Liechtenstein (en rouge) face à la Grèce dans un match des European Qualifiers
Le Liechtenstein (en rouge) face à la Grèce dans un match des European Qualifiers©AFP/Getty Images

Ce complexe sportif offrira à toutes les équipes nationales liechtensteinoises les meilleures conditions possibles, non seulement pour les entraînements, mais également dans le domaine de la formation.

L’engagement de l’UEFA en faveur des petits et des grands pays

« HatTrick est un programme de développement d'une importance capitale qui montre que l’engagement de l’UEFA en faveur du football européen va bien au-delà de ses compétitions phares interclubs et pour équipes nationales, a expliqué M. Čeferin.

» L’UEFA considère la croissance et le développement comme des prérequis absolus pour conserver un niveau de football durable et couronné de succès pour tous. »

Comment le programme HatTrick produit ses effets

« Les fonds perçus grâce au programme HatTrick de l’UEFA sont indispensables pour développer le football au Liechtenstein », a déclaré le président de la LFV.

Aleksander Čeferin et le ministre des Sports, Daniel Risch
Aleksander Čeferin et le ministre des Sports, Daniel Risch©LFV/Eddy Risch

Et d’ajouter : « Nous n’avons pas les mêmes ressources à notre disposition par rapport aux associations nationales plus grandes. Mais les fonds que nous avons reçus nous ont permis d’améliorer les installations pour les footballeurs à tous les niveaux, qu’il s’agisse de nos équipes nationales ou des jeunes qui, nous l’espérons, joueront pour le Liechtenstein dans les années à venir. »

Des projets importants sont en cours pour le centre dédié aux équipes nationales. Grâce au soutien apporté par le programme HatTrick, la LFV est prête à construire de nouveaux terrains et à moderniser ses installations d'éclairage.

Les autorités municipales de Ruggell ont également approuvé la construction d'un nouveau bâtiment dans le centre, qui sera équipé de nouvelles installations impressionnantes : une salle de conférence de presse, une salle de réunion ainsi qu’un centre médical et de physiothérapie. L’achèvement des travaux est prévu pour le mois d’août 2020.

La rénovation du stade Rheinpark

Hugo Quaderer et Aleksander Čeferin
Hugo Quaderer et Aleksander Čeferin©LFV/Eddy Risch

En 2016, l’UEFA a contribué à financer une importante mise à niveau du système d’éclairage du Rheinpark, le stade national du Liechtenstein, à Vaduz. L’instance européenne financera également la rénovation complète du terrain.

Une hausse des activités de football de base

Parallèlement au programme du football de base de l'UEFA, la LFV a également pris des mesures pour veiller à ce que les enfants liechtensteinois reçoivent la meilleure formation de football possible afin de poursuivre leur développement.

Fussball macht Schule (Le football fait école)

Il s’agit d’une initiative florissante lancée en 2013 avec le soutien des autorités locales qui vise à inciter les enfants à jouer au football pendant leur temps libre. Le Programme de développement du football féminin de l’UEFA soutient cette initiative, qui continue de faire ses preuves dans la principauté :

• en 2013 : 24 classes, soit 370 enfants

• en 2019 : près de 90 classes, soit 1000 enfants environ

Le maire de Vaduz, Manfred Bischof, et Aleksander Čeferin
Le maire de Vaduz, Manfred Bischof, et Aleksander Čeferin©LFV/Eddy Risch

« J’aimerais rendre hommage à l’ensemble des entraîneurs, enseignants et bénévoles qui continuent de s’occuper des enfants sur les terrains au Liechtenstein et contribuent à développer le football dans le pays », a déclaré M. Čeferin.

« Les enfants représentent l’avenir de notre sport », a dit Peter Jehle, qui détient le nombre record de sélections en équipe nationale (132). « Nous sommes ravis de voir de plus en plus de garçons et de filles jouer au ballon rond, et nous continuerons à investir dans le développement du football de base. »

Le soutien du programme GROW de l’UEFA

En 2017, le programme GROW de l’UEFA visant à promouvoir le développement des associations nationales a offert son soutien à la LFV dans le cadre d'un projet de rebranding important qui lui a permis de créer une nouvelle identité visuelle et de refléter les ambitions de l’association.

Une assistance en matière d’équipement

Le solide partenariat entre l’UEFA et le fabricant d'équipement Macron dans le cadre du programme Top Executive (PTE) a également permis au Liechtenstein de bénéficier du Programme d’assistance en matière d’équipement de l’UEFA. De nouvelles tenues ont ainsi été créées sur mesure.

Haut