Préparer l’avenir du journalisme sportif

Le quatrième programme destiné aux jeunes reporters a été déployé pendant la phase finale du Championnat d’Europe M21, qui s’est déroulé en Italie et à Saint-Marin.

©UEFA.com

Pendant trois semaines, une équipe de journalistes chevronnés dirigée par Keir Radnege, comprenant Riccardo Romani, Martin Mazur et Andrea Giannini, a présenté à ses « protégés » les piliers du journalisme sportif – recherche et préparation, formats et structures, éthique – en soulignant l’importance de la presse écrite, des médias sociaux, de la photographie et de la vidéo. Les jeunes reporters ont également eu l’occasion d’apprendre davantage sur l’UEFA et sur sa contribution en faveur du football.

Mis sur pied conjointement par l’AIPS (Association internationale de la presse sportive) et l’UEFA, le programme a accueilli 19 reporters issus de trois continents. Les éditions précédentes avaient eu lieu lors de la phase finale du Championnat d’Europe M21 en Israël (2013) et en République tchèque (2015), et lors de l’EURO féminin 2017 aux Pays-Bas.

« Nos jeunes collègues ont eu une occasion unique de se mettre dans la peau d’un journaliste professionnel, explique Martin Mazur, journaliste sportif argentin qui fait partie des mentors de l’AIPS. Ils ont couvert des séances d’entraînement, des conférences de presse, des zones mixtes et des journées médias et ont rendu compte des matches et des activités médias d’après-match. Ce faisant, ils ont appris à respecter les délais et à se conformer aux règles d’un grand tournoi de football. Ils ont été encouragés à chercher des histoires à raconter et à travailler sur plusieurs fronts (articles, vidéos ou podcasts destinés à leurs médias locaux). Ces jeunes ont pu apprécier l’impact social et culturel du football, mesurer la profondeur de ses racines et se faire une idée plus précise de ce beau sport. »

Au moyen de présentations spécifiques et de séances de questions-réponses, les mentors les ont aidé à mieux cerner le paysage du football européen et ont répondu à leurs questions sur des sujets aussi variés que l’arbitrage, la gestion opérationnelle des matches, le développement des associations nationales, le développement technique, la formation footballistique ou le futsal.

À l’issue du cours, quelques heures à peine avant la finale entre l’Espagne et l’Allemagne à Udine, les jeunes reporters ont rencontré le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, qui leur a délivré leurs attestations et leur a souhaité une brillante carrière. « Vous représentez l’avenir du journalisme sportif, pas seulement en Europe. Et les tendances dans le journalisme moderne reposent trop souvent sur la négativité et la recherche du sensationnel. Vous avez le pouvoir et les connaissances pour changer cela. Je ne vous demande pas de passer les problèmes sous silence, bien au contraire. Je vous invite à utiliser votre talent aussi pour mettre en avant des histoires positives, et le football en compte tellement. Et croyez-moi, les gens aiment aussi lire et regarder des histoires positives », a lancé le président de l’UEFA.

L’AIPS en bref
Fondée en 1924 à Paris, l’AIPS représente les intérêts des médias sportifs internationaux et compte plus de 9500 membres dans le monde.

Le programme destiné aux jeunes reporters, l’une de ses initiatives phares, offre à la nouvelle génération de journalistes sportifs une occasion unique de vivre l’expérience d’un événement mondial majeur.

Article publié à l'origine dans UEFA Direct n°186

Haut