Séance du Conseil stratégique du football professionnel à Monaco

Les sujets discutés ont notamment été l’équilibre des compétitions, la charge imposée aux joueurs et la professionnalisation du football féminin.

Logo de l'UEFA sur verre
Logo de l'UEFA sur verre ©UEFA.com

037 - Le Conseil stratégique du football professionnel (CSFP) s’est réuni jeudi à Monaco.

Les membres se sont exprimés sur l’équilibre des compétitions dans le football européen. En particulier, une présentation s’est penchée sur la croissance des recettes et sur leur redistribution entre les 55 associations membres de l’UEFA, l’accent étant mis sur les cinq principales nations.

La FIFPro, division Europe, a présenté son étude At the Limit: Player Workload in Elite Professional Men’s Football (À la limite du possible : la charge imposée aux joueurs dans le football professionnel masculin d’élite), qui examine l’impact de la quantité, de l’intensité et de la fréquence des matches sur la santé des joueurs et sur leur performance sportive.

Les étapes essentielles en vue de la professionnalisation du football féminin, y compris l’octroi de licence, les compétitions, les entraîneurs, le recours à la technologie, les primes et la stabilité financière, ont été discutées en détail.

Enfin, un point de la situation a été fait sur la réforme en cours du système de transfert des joueurs.

Le CSFP comprend des représentants élus des quatre principales parties prenantes du football professionnel européen : les clubs, par l'intermédiaire de l'Association des clubs européens (ECA), les ligues, représentées par European Leagues, les joueurs, via la FIFPro, division Europe, et l'UEFA, l'instance dirigeante du football à l’échelle européenne. Le CSFP discute les questions d’importance stratégique pour le football professionnel en Europe et conseille le Comité exécutif de l’UEFA en conséquence.

Haut