L’UEFA souligne l’importance de l’innovation

En invitant sept start-ups à réfléchir aux moyens d'utiliser leur savoir-faire pour contribuer à la construction du football du futur, l’UEFA a montré son engagement à faire appel à l’innovation et à la technologie pour avoir une longueur d’avance dans le football.

Le Centre d’innovation de l'UEFA
Le Centre d’innovation de l'UEFA ©UEFA.com

Fidèle à sa volonté d’être à la pointe en matière de technologies au service du football, sur le terrain et en dehors, l’UEFA est déterminée à développer une plateforme ayant pour objectif de cultiver des idées et de partager des connaissances.

Sept équipes ont pris part au défi.
Sept équipes ont pris part au défi.©UEFA.com

Le but est de mettre à profit la richesse en matière d’innovation et d’idées existant dans des milliers de start-ups et de petites entreprises dans le monde entier, en plus du travail accompli en interne. 

Dans ce sens, dans le cadre de son Défi des start-ups, l’UEFA a offert à sept start-ups du monde entier l’occasion de présenter leurs technologies révolutionnaires qui pourraient contribuer à développer encore le football, aussi bien pour les joueurs que pour les supporters.

« C’est la première fois que nous tentons pareille expérience, et nous sommes absolument enchantés du résultat », a expliqué Andrea Traverso, sous-directeur Viabilité financière et recherche à l’UEFA.

« À l'UEFA, nous devons créer des plateformes d'innovation, de recherche et de développement, et soutenir le recours aux technologies modernes et l’utilisation de données pour améliorer notre modèle commercial et renforcer notre engagement auprès des supporters. Ainsi, nous pourrons veiller à ce que l’avenir du football reste sain pour notre organisation et ses 55 associations membres. »

L’importance de l’innovation

L’idée qui sous-tend la création du Centre d’innovation de l’UEFA est de soutenir la stratégie de l’UEFA, qui a été dévoilée lors du Congrès de l'UEFA à Rome plus tôt dans l’année. L’innovation, ce n’est pas simplement les dernières technologies et le monde du numérique ; au moyen des différents programmes mis en place par son Centre d’innovation, l’UEFA voit l’innovation comme un virage culturel visant à développer et à dessiner les contours du football du futur aux côtés de nos partenaires, en tirant profit de notre écosystème dans le football et en dehors. L’objectif du centre est donc d’utiliser la technologie pour créer une culture de l’innovation qui permette à l’UEFA de maintenir sa position d’organisation novatrice.

Le centre cherche à tirer profit de la technologie pour créer une culture de l’innovation.
Le centre cherche à tirer profit de la technologie pour créer une culture de l’innovation.

Le défi a été lancé en novembre dernier avec 18 start-ups. En février, les sept start-ups retenues ont eu la chance de pouvoir chercher comment intégrer leurs technologies dans les compétitions de l'UEFA et les canaux numériques. 

Les différents projets choisis cette année aideront l’UEFA à apporter des solutions innovantes sur différentes questions, telles que le développement du football de base et l’amélioration de l’expérience des supporters les jours de match.

• Second Spectrum : plateforme de suivi et d’analyse optique dernier criplatform
• Signality : solution de données statistiques entièrement automatisée
• Snaptivity : technologie qui utilise l’intelligence artificielle pour capturer les émotions et les réactions des supporters
• WSC Sports : plateforme basée sur l’intelligence artificielle qui génère des temps forts sportifs adaptés pour des plateformes numériques
• Formalytics : suivi du ballon et analyse innovants sur un téléphone portable
• LiveLike : fonction de discussion interactive qui s’intègre dans les plateformes OTT
• My Coach Sport : assistant numérique pour les entraîneurs de football

Des solutions novatrices

Les start-ups ont pu intégrer leurs technologies dans les plateformes numériques de l'UEFA.
Les start-ups ont pu intégrer leurs technologies dans les plateformes numériques de l'UEFA.©UEFA.com

Lors du Défi des start-ups de l’UEFA, les sept start-ups ont bénéficié d’un accès à des événements de l'UEFA en direct – matches des European Qualifiers, de la Youth League et de la Champions League, et Champions Festival – ainsi qu’à diverses informations et données afin de tester l’applicabilité de leurs technologies innovantes. 

Ainsi, l’UEFA a pu évaluer la capacité des start-ups à apporter des solutions dans des situations réelles la concernant et à répondre à des besoins définis de l’entreprise, notamment l’amélioration du football de base, l’élargissement de l’accès des joueurs et des entraîneurs à du matériel éducatif, et le renforcement de l’engagement des supporters.

« Le Défi des start-ups de l’UEFA n’est pas n’a pas seulement représenté une fantastique occasion d’immersion dans un contexte multiculturel ; il nous a aussi poussés à nous surpasser et à aller plus loin dans nos propres idées », a déclaré Thomas de Pariente, directeur de la stratégie chez My Coach Sport. « En partant d’idées clairement définies, nous avons pu livrer une app entièrement adaptée aux besoins de l’UEFA en l’espace de trois mois. »

L’UEFA évaluera maintenant les performances de ces start-ups lors des tests ainsi que les besoins commerciaux et les objectifs stratégiques, afin de décider s’il est pertinent de poursuivre ces partenariats.

Haut