L’UEFA invite les supporters à ne pas acheter de billets sur le marché noir

L’UEFA a averti les supporters quant à l’existence d’un grand nombre de faux billets de match vendus sur le marché noir, à quelques heures du coup d’envoi de la finale 2019 de l'UEFA Champions League, samedi 1er juin, à Madrid.

L'Estadio Metropolitano, à Madrid
L'Estadio Metropolitano, à Madrid ©Sportsfile

L’UEFA a averti les supporters quant à l’existence d’un grand nombre de faux billets de match vendus sur le marché noir, à quelques heures du coup d’envoi de la finale 2019 de l'UEFA Champions League, samedi 1er juin, à Madrid.

L’UEFA rappelle aux supporters de Liverpool et de Tottenham Hotspur qui se rendent dans la capitale espagnole sans billets de match qu’aucun billet n’est distribué par le biais d'agences ou d'autres intermédiaires. Elle invite les supporters à ne pas se laisser abuser par les revendeurs du marché noir, qui non seulement exigent des prix exorbitants, mais ne sont souvent pas en possession des billets qu'ils prétendent vendre.

Un grand nombre de faux billets de match seraient en circulation, et la police aurait déjà procédé à des arrestations dans le cadre d’une opération coup de poing visant à lutter contre ce fléau. Les détenteurs de faux billets de match ne seront pas admis dans le stade.

Les billets officiels pour la finale 2019 de l’UEFA Champions League sont produits par l’UEFA et sont soumis à des conditions générales très strictes qui interdisent toute revente ou cession non autorisée. La vente de ces billets au grand public est réalisée exclusivement par l’UEFA. Par conséquent, les billets offerts à la vente par des revendeurs non autorisés (y compris dans les médias sociaux, sur les marchés et sur les plateformes secondaires de billetterie) sont proposés en violation des conditions générales de billetterie.

L’UEFA fait activement valoir ses conditions générales de billetterie, notamment en surveillant Internet afin de lutter contre la vente non autorisée de billets de match. L’UEFA prend des mesures (y compris l’annulation des billets) pour lutter contre ce fléau et intentera une action en justice contre tout revendeur non autorisé.

Haut