Vainqueurs du classement du fair-play de l’UEFA pour la saison 2017/18

La Finlande, l’Irlande du Nord et les Îles Féroé sont en tête du classement du fair-play de l’UEFA 2017/18 dans leur catégorie respective et feront don de leurs gains aux clubs amateurs ou professionnels de leur choix pour des projets en relation avec le fair-play ou avec le respect.

De jeunes supporters finlandais.
De jeunes supporters finlandais. ©Jussi Eskola

La Finlande, l’Irlande du Nord et les Îles Féroé sont les lauréats des trois catégories dans le classement final du fair-play de l’UEFA 2017/18.

Les supporters nord-irlandais donnent de la voix.
Les supporters nord-irlandais donnent de la voix.©Getty Images

La Finlande a remporté la distinction relative au fair-play global avec 8596 points, tandis que l’Irlande du Nord a remporté la distinction portant sur l’amélioration de la note globale du fair-play d’une saison à l’autre, avec une progression de 7976 points pour 2016/17 à 8489 points pour 2017/18.

Les supporters du club des Îles Féroé KÍ Klaksvík.
Les supporters du club des Îles Féroé KÍ Klaksvík.©Domenic Aquilina

La distinction relative au comportement des spectateurs a été remportée par les Îles Féroé. La Finlande avait terminé première du classement dans la catégorie relative au comportement des spectateurs avec 8954 points, mais comme elle avait déjà remporté la distinction relative au fair-play global, la distinction dans la catégorie relative au comportement des spectateurs a été attribuée aux Îles Féroé, classées deuxième avec 8818 points.

L’association classée en tête dans chacune des trois catégories recevra EUR 50 000 à offrir à des clubs amateurs ou professionnels de son choix, pour des projets en lien avec le fair-play ou le respect.

Le classement final du fair-play de l’UEFA 2017/18 est basé sur les résultats de fair-play obtenus lors de tous les matches des compétitions interclubs et pour équipes nationales de l’UEFA disputés entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018.

Le classement est établi sur la base du rapport sur le fair-play de l’UEFA dressé au terme de chaque match par le délégué de match de l’UEFA, en consultation avec les arbitres et l’observateur d’arbitres.

Seules les associations ayant disputé au minimum 36 matches ont été prises en compte dans le classement final. Cette limite est obtenue en divisant le nombre total des matches de l’UEFA par le nombre d’associations membres de l’UEFA participantes.

Haut