Versements de solidarité 2017/18 pour le développement des jeunes

Cette année, les clubs européens de première division recevront de l’UEFA des versements de solidarité accrus pour le développement de leurs programmes juniors. Les paiements sont effectués à partir des recettes générées par les compétitions interclubs de l'UEFA au cours de la saison 2017/18.

Grâce à un magnifique retourné, Gareth Bale marque le deuxième but du Real Madrid en finale de l’UEFA Champions League 2017/18 contre Liverpool.
Grâce à un magnifique retourné, Gareth Bale marque le deuxième but du Real Madrid en finale de l’UEFA Champions League 2017/18 contre Liverpool. ©Getty Images

Cette année, les clubs européens de première division recevront de l’UEFA des versements de solidarité accrus pour le développement de leurs programmes juniors. Les paiements sont effectués à partir des recettes générées par les compétitions interclubs de l’UEFA au cours de la saison 2017/18.

Tableau des versements

Un montant total de EUR 125,44 millions provenant des recettes de l'UEFA Champions League et l'UEFA Europa League 2017/18 contre EUR 124,37 millions en 2016/17, est mis à disposition pour distribution aux clubs par l’intermédiaire de leur ligue professionnelle ou leur association nationale.

De ce montant, 80 % seront distribués aux associations nationales ou aux ligues dont au moins un club a participé à la phase de groupes de la Champions League et 20 % aux associations nationales et/ou aux ligues sans club participant à la phase de groupes de la Champions League. Les clubs devront utiliser ces paiements pour leurs programmes de développement des juniors et leurs projets relatifs aux communautés locales.

Seuls les clubs qui n’ont participé à la phase de groupes ni de la Champions League ni de l'Europa League lors de la saison 2017/18 auront droit à une part de ces versements de solidarité.

Les montants suivants seront distribués pour la saison 2017/18 :

• 17 associations et/ou ligues avec des participants dans la phase de groupes de la Champions League 2017/18 (EUR 100,36 millions, contre EUR 99,49 millions en 2016/17) ;

• 38 associations et/ou ligues sans participant dans la phase de groupes de la Champions League 2017/18 (EUR 25,09 millions, contre EUR 24,87 millions en 2016/17).

Les paiements sont basés sur le système de distribution introduit trois ans auparavant. Celui-ci a été convenu par l’UEFA en étroite collaboration avec l’Association des clubs européens (ECA).

Le pourcentage de solidarité attribué aux clubs n’ayant participé à la phase de groupes ni de la Champions League ni de l'Europa League, qui est destiné aux programmes de développement des juniors, s’élève à 5 % des recettes brutes totales des deux compétitions.

Par ailleurs, cette distribution aux associations nationales et/ou aux ligues n’est plus basée uniquement sur la valeur de marché. Conformément aux nouvelles dispositions en matière de distribution, 60 % des montants disponibles seront distribués à parts égales entre toutes les associations nationales et/ou ligues, et 40 % suivront la valeur du marché TV de chaque association dans la Champions League. Il en résulte des allocations plus importantes pour les clubs issus d’associations ne faisant pas partie de l’élite.

En principe, les fonds sont à partager à parts égales parmi les clubs de première division qui n’ont participé aux matches de groupes ni de la Champions League ni de l'Europa League. Mais les associations nationales/ligues peuvent proposer d’inclure des clubs de deuxième division ou choisir différents critères de distribution, qui doivent être approuvés, pour autant qu’ils soient basés sur des critères définis en matière de formation des juniors.

Pour qu’un club reçoive des fonds, il doit mettre en œuvre un programme de développement des juniors approuvé conformément au manuel national sur la procédure d’octroi de licence aux clubs agréé par l’UEFA.

 

Haut