UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Un deuxième mandat pour Gravina en Italie

Gabriele Gravina a appelé à « un football plus pérenne » en Italie après sa réélection à la présidence de la Fédération italienne de football (FIGC).

Gabriele Gravina s’adresse à l’assemblée de la FIGC, à Rome.
Gabriele Gravina s’adresse à l’assemblée de la FIGC, à Rome. Marco Rosi/Getty Images

Gabriele Gravina entame son deuxième mandat à la tête de la Fédération italienne de football, après sa première élection en 2018. « Nous sommes prêts pour la deuxième période de notre match », a-t-il déclaré après l’annonce des résultats.

Le juriste de 67 ans a souligné sa détermination à diriger la barque du football italien en ces temps difficiles dus à la pandémie de COVID-19. « Notre communauté a souffert des répercussions de la pandémie aux niveaux social et financier, indique-t-il. Mais nous ne pouvions pas nous arrêter et nous ne nous arrêterons pas.

» Nous avons toujours été une équipe au sein de laquelle chacun doit faire sa part pour le bien de tous. J’ai proposé une stratégie et je suis confiant qu’elle peut nous mener à la victoire. Nous devons donner aux supporters italiens un football plus beau et plus pérenne. Je pense qu’il est grand temps de chausser nos crampons et d’entamer la deuxième période de notre match. »

Attentes vis-à-vis de l’EURO

Sous la présidence de Gravina, l’équipe nationale italienne, grande absente de la Coupe du monde de la FIFA 2018, est allée de l’avant. Roberto Mancini, l’entraîneur principal, a mené les Azzurri tout au long d’une phase de groupe impressionnante qui les a qualifiés pour l’UEFA EURO 2020. L’Italie devrait rencontrer la Turquie lors du match d’ouverture du tournoi, le 11 juin à Rome.

Né à Castellaneta, dans le sud de l’Italie, Gabriele Gravina a été président du club de football Castel di Sangro entre 1984 et 1996. À cette époque, le club de la commune éponyme, d’environ 5000 habitants, a gravi les échelons pour atteindre la Serie B.

Professeur en management du sport et en organisation d’événements sportifs à l’Université de Teramo, il a aussi dirigé la délégation de l’équipe nationale des moins de 21 ans pendant plusieurs années. En 2015, il a été élu à la présidence de la Lega Pro, la troisième division italienne, une fonction qu’il a assurée jusqu’à ce qu’il devienne président de la FIGC.