Grâce au programme de dépistage, l’UEFA a pu organiser une reprise du jeu réussie en maintenant plus de 97 % des matches prévus

Un effort massif à l'échelle européenne a permis à l’UEFA d’organiser plus de 500 matches depuis août grâce à un programme de dépistage très efficace dans le cadre de son Protocole de reprise du jeu.

©UEFA

Le Protocole de reprise du jeu de l’UEFA a fait du football professionnel un des environnements les plus sûrs dans le monde. Entre le 5 août et le15 octobre, 526 matches au total ont eu lieu dans le cadre des dix compétitions suivantes de l’UEFA : Champions League, Europa League, Women’s Champions League, Youth League, Super Coupe, Futsal Champions League, Nations League, matches de barrage en vue de l’EURO 2020, Championnat d’Europe des moins de 21 ans et European Qualifiers en vue de l’EURO féminin.

Pour ces matches, 61 851 tests COVID-19 ont été effectués, dont seulement 341 se sont révélés positifs, ce qui constitue 0,55 % des personnes testées. Le protocole établit très clairement les étapes à suivre en cas d’infections au coronavirus détectées au sein d’une équipe. Par exemple, sur les 213 matches disputés au cours des tours de qualification pour les compétitions interclubs masculines de cette saison, trois ont été reprogrammés, trois se sont disputés sur terrain neutre en raison du virus, et seulement trois ont été annulés.

S’exprimant à ce sujet, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré : « Cela a été une réussite incroyable de parvenir à jouer plus de 97 % des matches prévus. En outre, le nombre de tests positifs est très bas, moins de 1 %. Le Protocole de reprise du jeu que nous avons mis en place est solide et garantit la sécurité de toutes les personnes concernées, même durant ces temps difficiles où la pandémie progresse sur le continent, et nous rend confiants dans le fait que nos compétitions se dérouleront comme prévu. Ce protocole est aussi un hommage à toutes les personnes impliquées et prouve que les matches peuvent se jouer en toute sécurité. »

L’ensemble des 81 matches de barrage en vue de l’UEFA EURO 2020, matches de l’UEFA Nations League et matches amicaux centralisés en octobre ont eu lieu comme prévu tandis que, durant la même période internationale, 47 des 49 matches de qualification des moins de 21 ans se sont disputés et les deux matches restants ont été repoussés.

Concernant les tests effectués lors de toutes les compétitions, 53,9 tests ont été réalisés en moyenne par équipe et 11,8 tests par équipe arbitrale, par match. Moins de la moitié des tests positifs concernait les joueurs et l’autre moitié, les membres de la délégation de l’équipe et les arbitres.

L’UEFA Europa League représente la compétition pour laquelle le plus grand nombre de tests a été effectué (20 932 au total).

Toutes compétitions confondues, seuls trois matches ont été annulés, ce qui représente 1,4 %. Le Protocole, un système de dépistage rigoureux et efficace et un effort collaboratif interdisciplinaire en matière de logistique ont permis de préparer le terrain pour une reprise du jeu en toute sécurité et la poursuite des compétitions européennes d’élite.