Publication par l’UEFA des résultats de l’étude sur les investissements dans les installations d’entraînement et le secteur junior en Europe

Les versements de solidarité de l’UEFA aux clubs, qui ont dépassé EUR 1 milliard les dix dernières années, constituent la majeure partie des budgets consacrés au développement des joueurs juniors. Ce nouveau rapport offre un aperçu unique de la manière dont les clubs utilisent ces fonds pour leur développement à long terme, dans une optique de durabilité de leur stratégie opérationnelle.

L’UEFA publie aujourd’hui un tout nouveau rapport interactif offrant un aperçu unique des investissements dans les installations d’entraînement et le secteur junior en Europe. Les répercussions de la pandémie de COVID-19 laissant planer l’incertitude sur l’avenir des finances du football, il est plus important que jamais de réaliser des investissements de qualité dans le développement des juniors et dans les infrastructures afin de contribuer au développement des joueurs.

Le Paysage des investissements dans les installations d’entraînement et le secteur junior de l’UEFA (rapport en anglais) présente un aperçu complet des 950 installations d’entraînement utilisées par 673 clubs de football européens. Ces informations ont été réunies par le Centre de recherche et d’analyse de l’UEFA au cours de l’année dernière.

Ce rapport permet aussi d’en savoir plus sur les investissements que les clubs de première division consacrent au secteur junior et au développement des jeunes joueurs, qui sont en partie financés par les versements de solidarité aux clubs de l’UEFA, et contient une analyse par pays qui donne des informations locales aux clubs, aux médias et aux supporters.

Cliquez ici pour télécharger le rapport intégral (en anglais).

Principales conclusions

Feyenoord fait partie des 53 clubs qui ont inauguré un nouveau centre d'entraînement au cours des deux dernières années.
Feyenoord fait partie des 53 clubs qui ont inauguré un nouveau centre d'entraînement au cours des deux dernières années.

- Pour 2020, le budget annuel estimé des clubs de première division européens consacré au développement des juniors s’élève à un total de EUR 870 millions.

- Le montant total des versements de solidarité distribués aux participants aux compétitions de l’UEFA en vue d’être consacrés au développement de la relève dépasse EUR 1 milliard sur la dernière décennie, et sur une base annuelle, il a plus que triplé au cours des dix dernières années, passant de EUR 43 millions en 2008/09 à EUR 139 millions en 2018/19.

- Des fonds de solidarité de l’UEFA ont été versés à 1629 clubs en dix ans.

- Quelque 53 clubs de première division de 33 pays ont inauguré de nouveaux centres d’entraînement au cours des deux dernières années, sachant qu’au moins 27 clubs supplémentaires en possèdent un en construction.

- Au cours des cinq dernières années, les investissements réalisés par les clubs de première division européen se sont élevés à plus de EUR 1 milliard.

- Parmi les clubs disposant d’une équipe féminine, 76 % utilisent les mêmes installations pour les équipes masculines et féminines.

Relever les standards

L’une des principales fonctions de l’UEFA en sa qualité d’instance dirigeante du football européen est de contribuer à relever les standards sur le terrain et en dehors.

Les installations d’entraînement et les académies juniors représentent le cœur de l’écosystème du football européen, et ce d’autant plus dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et de ses répercussions sur les institutions de football. Avec l’intégration d’exigences supplémentaires en matière d’infrastructures d’entraînement dans l’édition 2018 du Règlement de l’UEFA sur l’octroi de licence aux clubs et le fair-play financier, l’importance de ces deux composantes a été une nouvelle fois soulignée.

Ce rapport offre un premier aperçu du paysage général en Europe, où les besoins et les ressources spécifiques varient entre les associations nationales, dans le sillage de l’introduction des exigences supplémentaires pour l’octroi de licence.

Financements de solidarité pour le développement des joueurs juniors

Les versements de solidarité de l’UEFA aux clubs qui ne disputent pas les compétitions de l’UEFA constituent la deuxième plus importante source de financement des centres d’entraînement et du développement des joueurs juniors.

Ces paiements sont distribués en vue d’investissements dans les programmes de développement des joueurs juniors et dans les projets relatifs à la collectivité locale, et ils représentent environ 19 % des budgets de développement des joueurs juniors dans les clubs de première division européens.

Les clubs de première division en Europe consacrent actuellement EUR 870 millions par an, au total, au développement des joueurs juniors. Les dix premiers pays en matière de budget moyen des clubs sont les suivants :

Le budget total que les clubs de première division européens ont consacré au développement des jeunes joueurs en 2020 est de EUR 870 millions.
Le budget total que les clubs de première division européens ont consacré au développement des jeunes joueurs en 2020 est de EUR 870 millions.SPORTSFILE

Angleterre, EUR 6,1 millions
Allemagne, EUR 5,3 millions
France, EUR 4,7 millions
Italie, EUR 4,6 millions
Espagne, EUR 3,4 millions
Russie, EUR 2,8 millions
Suisse, EUR 2,7 millions
Pays-Bas, EUR 1,9 million
Portugal, EUR 1,8 million
Belgique, EUR 1,7 million

Variation dans l’ensemble du paysage européen

Le rapport souligne les différences d’affectation des fonds entre les associations.

Par exemple, pour des raisons climatiques, les clubs de Finlande, Suède, Norvège et Russie ont tendance à utiliser des terrains en gazon synthétique ou des terrains hybrides sur l’ensemble de leurs installations d’entraînement. De leur côté, les clubs danois possèdent le plus grand nombre de terrains d’entraînement, du fait d’une connexion directe entre le secteur du football de base et les équipes seniors dans l’ensemble des clubs de première division du Danemark.

Par ailleurs, tandis que les investissements dans les installations d’entraînement varient entre les clubs, l'investissement moyen des clubs dans ce domaine au cours des cinq dernières années dépasse les EUR 5 millions en Allemagne, en Hongrie, en Espagne et en Suisse, ce qui prouve l’engagement de ces clubs en faveur du développement à long terme, dans une optique de durabilité de leur stratégie opérationnelle.

En Bosnie-Herzégovine, en Croatie, au Danemark, en Écosse, en Finlande, en Hongrie, aux Îles Féroé et en Islande, 100 % des clubs de première division ont modernisé leurs installations ces dix dernières années.

Des informations, statistiques et données complémentaires sur ce sujet sont disponibles dès aujourd’hui dans le Paysage des investissements dans les installations d’entraînement et le secteur junior de l’UEFA (rapport en anglais).

- L’UEFA publiera bientôt le Guide de bonnes pratiques de l’UEFA en matière de construction et de gestion des centres techniques, qui indique les étapes à suivre en matière de conception, de construction et de gestion de nouvelles installations.

Versements de solidarité de l’UEFA : comment ça marche ?