Soutien de la Fondation UEFA pour l’enfance à des projets dans quatre pays d’Afrique subsaharienne

La Fondation UEFA pour l’enfance, en collaboration avec Inter Campus, soutient en Angola, au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Ouganda des projets visant à donner aux enfants un meilleur accès à l’éducation grâce au football.

Le projet « Black ’n Blue », mené en collaboration par Inter Campus et la Fondation UEFA pour l'enfance.
Le projet « Black ’n Blue », mené en collaboration par Inter Campus et la Fondation UEFA pour l'enfance. @ContigoInterCampus

Dans quatre pays d’Afrique subsaharienne, les enfants bénéficient du partenariat noué entre la Fondation UEFA pour l’enfance et Inter Futura, une organisation placée sous l’égide du FC Internazionale Milano.

Des projets seront soutenus en Angola, au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Ouganda.
Des projets seront soutenus en Angola, au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Ouganda.@ContigoInterCampus

Inter Futura contribue à la gestion d’Inter Campus, un projet social qui soutient des milliers d’enfants défavorisés dans le monde chaque année. Inter Campus et la Fondation UEFA pour l’enfance ont déjà collaboré par le passé dans le cadre de deux projets, en Israël et en Palestine ainsi qu’au Venezuela. 

Le projet « Black ’n Blue » d’Inter Campus est mené en Angola, au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Ouganda. Il vise à améliorer l’éducation des enfants en utilisant le football comme catalyseur. Pour abattre les barrières entre les communautés, les représentants locaux ont l’occasion de se rencontrer et de partager leurs expériences personnelles.

Quatre pays

En République démocratique du Congo, les enfants bénéficient déjà de cette initiative.
En République démocratique du Congo, les enfants bénéficient déjà de cette initiative.@ContigoInterCampus

Bien qu’il y ait de nombreux problèmes à résoudre dans chaque pays, les thèmes majeurs ci-dessous ont été priorisés pour chacun. 

  • Angola : amélioration de la santé et prévention de la délinquance, en utilisant le football comme outil de prévention et de développement pour les enfants à risque.

  • Cameroun : amélioration de l’intégration ethnique, en particulier dans les zones rurales, en utilisant le football comme outil d’éducation pour la paix dans un pays où beaucoup considèrent le sport presque comme une religion.

  • République démocratique du Congo : assistance aux enfants des rues dans les zones rurales, aussitôt que possible. 

  • Ouganda : amélioration de l’égalité des sexes afin de réduire la pauvreté chez les femmes, en utilisant le football comme catalyseur pour que davantage d’enfants bénéficient d’une éducation.

Soutenir l’éducation grâce au football

La Fondation UEFA pour l’enfance s’est unie à Inter Campus pour essayer d’améliorer le quotidien d’enfants défavorisés.

Les programmes visent à soutenir l'éducation des enfants grâce au football.
Les programmes visent à soutenir l'éducation des enfants grâce au football.@ContigoInterCampus

Les problèmes que peuvent rencontrer ces enfants vont des mauvaises conditions sanitaires au manque de nourriture, ce qui affecte leur développement physique. Par un travail sur les terrains de football et en dehors, et en s’appuyant sur un réseau solide de partenaires, Inter Campus s’emploie à adoucir ces conditions difficiles et à enclencher un cercle vertueux qui bénéficiera aux générations futures.

Le but d’Inter Campus est de soutenir l’éducation grâce au sport en général et au football en particulier, et de réduire l’inégalité des sexes en promouvant la participation des filles. Les activités organisées prennent la forme de seize visites d’une semaine en clinique et de visites de suivi (quatre dans chaque pays). Des programmes spécialisés sont aussi créés grâce aux connaissances des partenaires locaux et à l’expérience d’Inter Campus.

L’objectif poursuivi est d’impliquer 1500 enfants sur les quatre pays. Une délégation d’entraîneurs locaux suivra en outre une formation spéciale pour pouvoir transmettre les compétences acquises à leurs collègues sur place, dans le but que des milliers d’enfants puissent bénéficier de ce programme ces prochaines années dans les quatre pays.

Javier Zanetti a joué à l'Inter pendant près de deux décennies.
Javier Zanetti a joué à l'Inter pendant près de deux décennies.©UEFA.com

« Je suis heureux que le partenariat fructueux entre Inter Campus et la Fondation UEFA pour l’enfance soit renouvelé pour deux années », a déclaré Javier Zanetti, vice-président du FC Internazionale Milano et ancien joueur du club pendant près de deux décennies..

Et d'ajouter : « Il s’agit du troisième projet sur lequel nous travaillons ensemble, après ceux menés en Israël et en Palestine ainsi qu’au Venezuela, et, comme toujours, nos deux organisations ont le même objectif : aider autant d’enfants que possible et améliorer leur vie, tout autour du globe. »

Le football, ce puissant outil

Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, qui préside le Conseil de Fondation de la Fondation UEFA pour l’enfance, salue le travail accompli depuis 2015 et la manière dont le football est utilisé dans un intérêt social.

Aleksander Čeferin préside le Conseil de Fondation de la Fondation UEFA pour l'enfance.
Aleksander Čeferin préside le Conseil de Fondation de la Fondation UEFA pour l'enfance.©UEFA.com

« Ayant eu l’occasion d’être impliqué personnellement dans divers projets, j’ai pu voir de mes propres yeux que le football est un outil extrêmement puissant, a-t-il affirmé. Que ce soit dans des camps de réfugiés partout dans le monde, dans des banlieues difficiles de villes européennes ou dans des zones de conflit oubliées, toutes les activités soutenues par la Fondation UEFA pour l’enfance ont renforcé mon désir de voir le football européen assumer son rôle dans le développement social des jeunes tout autour du globe. » 

» Je souhaite aussi rendre hommage au FC Internazionale Milano, qui, par l’intermédiaire d’Inter Campus, travaille sans relâche pour améliorer la vie des enfants, afin qu’ils puissent rêver d’un avenir meilleur. »

Un million d’enfants

Depuis la création de la Fondation UEFA pour l’enfance il y a cinq ans, près d’un million d’enfants ont bénéficié de sa large palette d’activités dans le monde entier, et elle a apporté son soutien à des projets menés dans cent pays, sur les cinq continents.

Grâce au sport en général et au football en particulier, la Fondation s’efforce de redonner espoir aux enfants vivant dans un contexte difficile et de les aider à atteindre leurs objectifs de vie.