La Fondation UEFA pour l’enfance soutient le fonds d’intervention COVID-19 de Common Goal

Les deux organisations tentent d’offrir des solutions immédiates et efficaces à ceux qui ont été frappés le plus durement par la pandémie, dans le monde entier.

Juan Mata, Aleksander Čeferin et Jürgen Griesbeck.
Juan Mata, Aleksander Čeferin et Jürgen Griesbeck. ©UEFA

Moins de 24 heures après la création du fonds d’intervention COVID-19 de Common Goal, la Fondation UEFA pour l’enfance a rejoint cette initiative, devenant ainsi le premier supporter institutionnel du fonds.

Le soutien de la Fondation envoie un message clair de solidarité dans le football et aidera Common Goal à avoir un impact positif grâce à son réseau existant d’organisations caritatives qui travaillent avec des jeunes de plus de 100 communautés gravement touchées par le coronavirus.

Alekander Čeferin a rejoint Common Goal en novembre 2017.
Alekander Čeferin a rejoint Common Goal en novembre 2017.

« En ces temps difficiles qui touchent de nombreux pays et, en particulier, les populations les plus fragiles, il est important de coordonner et d’organiser des actions adaptées à chaque situation », a déclaré Aleksander Čeferin, président de l’UEFA et de la Fondation UEFA pour l’enfance. 

« C’est pour cette raison que le Conseil de Fondation a décidé de rejoindre cette initiative, afin de permettre au football d’assumer sa responsabilité sociale. »

Contribuer à un changement positif

Aleksander Čeferin soutient Common Goal depuis longtemps puisqu’il a rejoint l’organisation en novembre 2017. Les membres de l’initiative engagent 1 % de leur salaire annuel pour contribuer à un changement positif dans le monde.

La Fondation UEFA pour l'enfance contribuera au soutien apporté aux jeunes qui sont touchés par la pandémie.
La Fondation UEFA pour l'enfance contribuera au soutien apporté aux jeunes qui sont touchés par la pandémie.©UEFA.com

La contribution de la Fondation UEFA pour l’enfance au fonds d’intervention COVID-19 de Common Goal permettra de soutenir les jeunes qui sont frappés par la pandémie. Outre les objectifs à court terme, la Fondation s’assurera que l’assistance soit maintenue après l’intervention d’urgence initiale, en ciblant en particulier des communautés dans des zones de conflit. 

Plateforme Live Match

Les joueurs du monde entier étant confinés chez eux, Common Goal a créé la plateforme Live Match, qui les invite à consacrer les 90 minutes qu’ils ne passent plus à jouer sur le terrain à une action positive qui bénéficie à la communauté en cette période difficile.

La plateforme Live Match donnera aux supporters la possibilité d'interagir avec des joueurs.
La plateforme Live Match donnera aux supporters la possibilité d'interagir avec des joueurs.©UEFA.com

Juan Mata, milieu de terrain de Manchester United qui a créé Common Goal en août 2017, inaugurera le premier Live Match à 19h00 HEC (18h00 UTC) le 9 avril, en utilisant sa plateforme Instagram pour se connecter avec les supporters et avec Serge Gnabry, attaquant du FC Bayern Munich. 

« Il s’agit d’une mesure très positive pour le fonds d’intervention COVID-19 de Common Goal, et je souhaite remercier la Fondation UEFA pour l’enfance, a déclaré Juan Mata. Afin de surmonter la crise du coronavirus et les autres défis auxquels l’humanité est confrontée, nous devons coordonner les efforts individuels et travailler ensemble, en équipe. J’encourage non seulement mes coéquipiers de Common Goal, mais aussi tous les autres footballeurs et tous les leaders du football du monde entier à s’unir pour que nous sortions de cette crise. Nous devrions aussi profiter de cet élan pour jouer un rôle clé face aux autres problèmes qui frappent l’humanité. »

Juan Mata se servira également de la plateforme Live Match pour prendre contact avec une organisation communautaire basée sur le football qu’il soutient par l’intermédiaire de Common Goal et pour encourager chacun à faire un don au fonds d’intervention COVID-19 de Common Goal.

« Sur le terrain, le football n’est pas un jeu individuel. Même le meilleur joueur du monde ne peut pas obtenir d’excellents résultats sans un travail d’équipe, a ajouté Serge Gnabry.

C’est pareil en dehors du terrain. Nous devons concevoir une nouvelle manière de penser à travers le football, qui soit fondée sur la collaboration internationale et l’esprit d’équipe. Common Goal n’est pas une affaire d’égos individuels. Nous travaillons ensemble pour lutter contre les plus grands problèmes dans le monde. »

La plateforme Live Match de Common Goal est ouverte à tous les joueurs, managers et leaders du football : chacun doit consacrer 90 minutes pour soutenir des initiatives visant à compenser les dommages causés au sein des communautés par le coronavirus.

« Au cœur de cette crise, le football a la chance de réaliser son plein potentiel en jouant un rôle déterminant dans le façonnement du monde. Ensemble, avec le soutien de tous ceux qui aiment le football, ce sport dispose d’une occasion réelle d’avoir un impact positif », a insisté Jürgen Griesbeck, CEO de Common Goal. « Nous sommes heureux de bénéficier de la confiance et du soutien de la Fondation UEFA pour l’enfance. »

Comment soutenir le fonds d’intervention COVID-19 de Common Goal

Pour faire un don au fonds d’intervention COVID-19 de Common Goal, cliquez sur le lien suivant : www.common-goal.org/Donate

Les joueurs qui souhaitent s’engager auprès de Common Goal peuvent le faire ici : www.common-goal.org/Join/SignUp/Player

En plus de verser un don au fonds d’intervention ou de s’engager auprès de Common Goal, les particuliers et les organisations du monde du football, et au-delà, sont encouragés à rejoindre la plateforme Live Match, qui sera lancée ce soir par Juan Mata.

Au sujet de Common goal

Common Goal compte actuellement près de 150 membres, qui versent au minimum 1 % de leurs revenus provenant du football à un réseau mondial d’organisations caritatives à fort impact qui ouvrent des perspectives aux jeunes défavorisés en utilisant le football comme principal outil. Ses membres sont notamment des joueurs, comme Giorgio Chiellini, Alex Morgan, Kasper Schmeichel, Eniola Aluko, Shinji Kagawa, Mats Hummels et Megan Rapinoe, mais aussi des entraîneurs, comme Jürgen Klopp et Julian Nagelsmann, et des leaders du secteur du football, comme le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin. Ce mouvement soutient le réseau streetfootballworld, qui comprend 135 organisations communautaires basées sur le football et vise uniquement à fournir un soutien et des services essentiels en lien direct avec la pandémie de coronavirus à plus de 200 communautés de 90 pays et à plus de 2 millions de jeunes.