Résolution de la communauté du football européen concernant une réponse coordonnée à l’impact du COVID-19 sur les compétitions

L’UEFA, l’Association des clubs européens, European Leagues et la FIFPro, division Europe, signent une résolution sur la manière dont le football européen devrait réagir aux défis que pose la pandémie de COVID-19.

Résolution de la communauté du football européen concernant une réponse coordonnée à l’impact du COVID-19 sur les compétitions
Résolution de la communauté du football européen concernant une réponse coordonnée à l’impact du COVID-19 sur les compétitions ©UEFA.com

1. L’UEFA a convoqué hier une réunion urgente par vidéoconférence avec les représentants de l’Association des clubs européens (ECA), de European Leagues (EL) et de la FIFPro, division Europe (ci-après conjointement dénommées « les Parties ») afin que tous réfléchissent en commun sur la situation exceptionnelle que le football européen traverse actuellement du fait de la crise sanitaire mondiale causée par la pandémie de COVID-19 et envisagent des solutions pratiques pour la communauté du football européen afin de faire face à cette situation perturbante, difficile et sans précédent.

2. En tant que représentants d’organisations majeures de football professionnel à l’échelle européenne, les Parties considèrent qu’il est de leur devoir de prendre leurs responsabilités en élaborant une approche européenne unie en réponse à la pandémie mondiale qui a conduit à la suspension de la grande majorité des compétitions sur le continent.

3. Dans cet esprit et tout en réitérant leur engagement fondamental à protéger la santé, la sécurité et le bien-être des joueurs, des clubs, des supporters, des arbitres, du personnel et de la communauté du football au sens large, les Parties ont discuté et ont convenu à l’unanimité des principes d’un plan d’urgence concernant la saison sportive 2019/20.

4. Ces principes comprennent notamment les points suivants :

• Compétitions pour équipes nationales

  • Les matches de barrage de la phase de qualification en vue de l’UEFA EURO 2020 prévus pour mars 2020 seront reportés à la période de matches internationaux de juin 2020, sous réserve d’un réexamen de la situation.
  • L’UEFA EURO 2020, qui devait se dérouler du 12 juin au 12 juillet 2020, se jouera du 11 juin au 11 juillet 2021. Ce report permettra à ce tournoi final d’être une grande fête du football pour tous les supporters du continent.
  • Les journées de matches 3 et 4 des European Qualifiers, actuellement prévues pour juin 2021, seront reprogrammées.
  • La phase finale de l’UEFA Nations League, l’EURO des M21 de l’UEFA et l’EURO féminin de l’UEFA, qui devaient tous se disputer entre juin et juillet 2021, seront également reprogrammés en conséquence.
  • Les clubs mettront leurs joueurs à la disposition des équipes nationales pour l’ensemble des tournois reprogrammés.

• Compétitions interclubs

  • Les Parties s’engagent à terminer l’ensemble des compétitions interclubs nationales et européennes d’ici à la fin de la saison sportive actuelle, c’est-à-dire d’ici au 30 juin 2020 au plus tard, si la situation s’améliore et que la reprise du jeu s’avère possible et raisonnable.
  • Des créneaux exclusifs du calendrier pourraient être limités, le cas échéant, voire abandonnés, ce qui pourrait potentiellement entraîner la programmation de matches de championnats nationaux en milieu de semaine et de matches interclubs de l’UEFA le week-end.
  • Les tours de qualification de l’UEFA Champions League et de l’UEFA Europa League pourraient être adaptés en cas d’achèvement de la saison sportive 2019/20 après le 30 juin 2020.

• Groupes de travail

  • Un groupe de travail composé de représentants de l’UEFA, des ligues et des clubs sera constitué immédiatement en vue d’examiner les questions actuelles de calendrier et de concevoir des solutions permettant la reprise et/ou l’achèvement de la saison actuelle d’une manière cohérente.
  • Un deuxième groupe de travail composé de représentants de l’UEFA, des ligues, des clubs et des joueurs sera constitué ultérieurement et chargé d’évaluer les répercussions économiques, financières et réglementaires de la pandémie de COVID-19 et de proposer des mesures qui puissent contribuer à atténuer les conséquences de la pandémie.


5. Les Parties sont convaincues que ce plan d’urgence représente le meilleur plan d’action à ce stade. En effet, il tient compte tant des conseils des experts internationaux en santé publique que des mesures de restriction prononcées par les gouvernements nationaux et par les autorités locales. Il permet également une certaine flexibilité, commandée par les circonstances, dans l’espoir de pouvoir reprendre le jeu en présence des supporters de football sur l’ensemble du territoire européen, dès que ce sera prudent et approprié, afin que la saison sportive puisse être menée à son terme.

6. Les Parties continueront à suivre de près la situation quotidiennement et, dans l’intervalle, elles encouragent l’ensemble de la communauté du football à prendre toutes les précautions nécessaires.

7. Enfin, les Parties soulignent qu’elles sont en pensées avec toutes les personnes et les communautés touchées par le COVID-19.

Aleksander Čeferin, président de l’UEFA
Andrea Agnelli, président de l’ECA
Lars-Christer Olsson, président de EL
Bobby Barnes, président de la FIFPro, division Europe

La résolution signée par les Parties concernées peut être consultée ici.