Visite du président de la FAW

Le président de l'association galloise de football, Trefor Lloyd Hughes, était au siège de l'UEFA, à Nyon, pour des discussions sur l'avenir du jeu.

Michel Platini (à gauche) et le président de l'Association galloise Trefor Lloyd Hughes
Michel Platini (à gauche) et le président de l'Association galloise Trefor Lloyd Hughes ©UEFA

Le président de la Football Association of Wales (FAW, Association de football du Pays de Galles, lien en anglais), Trefor Lloyd Hughes, s'est rendu à la Maison du football européen, à Nyon.

M. Hughes préside l'Association galloise depuis août 2012. Il a rencontré le président de l'UEFA Michel Platini et les membres éminents de l'administration de l'UEFA pour discuter de la relation entre l'instance européenne et la FAW, en particulier dans le cadre du programme HatTrick de l'UEFA et du Programme de développement du football féminin (PDFF).

Le Pays de Galles, membre de l'UEFA depuis 1954, accueillera deux grands événements très prochainement : le tour final du Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA dans le sud-ouest du pays, entre le 19 et le 31 août de cette année ; puis, en 2014, la Super Coupe de l'UEFA, qui oppose le vainqueur de l'UEFA Champions League à celui de l'UEFA Europa League. Le match aura lieu au Cardiff City Stadium.

L'ouverture d'un Centre national d'entraînement, en avril à Newport, pourrait être le catalyseur servant à détecter et former les futurs John Charles, Ian Rush, Ryan Giggs ou Gareth Bale, qui brille particulièrement en ce moment du coté du Tottenham Hotspur FC.

"C'est un grand honneur de rencontrer le président de l'UEFA", a déclaré M. Hughes à UEFA.com. "J'ai admiré Michel Platini en tant que joueur et il est bon d'être ici pour parler football avec lui."

"Les sujets dont nous avons discuté nous ont réunis sur toute la ligne et j'en suis heureux" a-t-il ajouté. "Nous avons discuté du développement du jeu, de l'avenir du jeu, et de comment le Pays de Galles peut apporter sa contribution si cela est possible."

M. Hughes s'est félicité de bénéficier de l'aide de l'UEFA à la fois sur le plan sportif et des infrastructures. "Nous sommes une très petite nation de football", a-t-il fait remarquer, tout en soulignant le grand coeur du Pays de Galles. "Si nous n'avions pas l'aide de l'UEFA, nous aurions plus de difficultés. Je pense que la façon dont l'UEFA a travaillé avec nous a été absolument incroyable."

La FAW se tourne vers l'avenir avec confiance, en particulier avec le Centre national d'entraînement qui ouvre ses portes au printemps. "C'est un grand pas en avant", a déclaré M. Hughes, "et il a été rendu possible grâce à l'aide de l'UEFA. Ensuite, nous accueillerons le Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans (de l'UEFA) et la Super Coupe (de l'UEFA), ce qui est un honneur absolument fantastique pour le Pays de Galles."

Trefor Lloyd Hughes s'est pris d'amour pour le football sur son île d'Anglesey, dans son petit club du Bodedern FC, puis il y a occupé des postes administratifs avant de devenir dirigeant dans les ligues locale, puis régionale. Hughes est entré à la Football Association of Wales (FAW) en 1989, où il a d'abord fait office de trésorier, puis de vice-président. Il en a été élu président l'été dernier.

Quel serait le plus grand souhait d'un homme dévoué au football gallois ? "Je dois être honnête, c'est d'aller en phase finale du Championnat d'Europe (de l'UEFA) ou de la Coupe du Monde (de la FIFA)", a-t-il répondu. Le Pays de Galles a joué sa dernière Coupe du Monde en 1958.

Mais les féminines des moins de 19 ans joueront l'EURO cette saison. "Je suis heureux que nos filles des moins de 19 en soient arrivées là (elles seront hôtes de la compétition). C'est un grand moment de fierté pour tout le monde au Pays de Galles, en particulier pour ceux qui sont impliqués dans l'organisation". Les équipes et leur supporters vont à coup sûr apprécier la chaleur et le charme de l'accueil gallois en août prochain.