UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le Prix du Président de l'UEFA décerné à Kopa

Comptant parmi les plus grands noms du football français, Raymond Kopa a reçu le Prix du Président de l'UEFA en 2010 à l'occasion d'une cérémonie qui se tenait à Reims.

Raymond Kopa brandit son Prix sous les applaudissements
Raymond Kopa brandit son Prix sous les applaudissements ©AFP

Comptant parmi les plus grands noms du football français, Raymond Kopa a reçu le Prix du Président de l'UEFA en 2010 à l'occasion d'une cérémonie qui se tenait à Reims samedi.

Kopa, qui a éclaboussé de son talent les équipes du Stade de Reims et du Real Madrid CF au cours d'une carrière mémorable dans les années 1950 et 1960, s'est vu remettre le prix par le président de l'UEFA Michel Platini avant le match de Ligue 2 entre le Stade de Reims et Le Havre AC au stade Auguste Delaune.

Raymond Kopa est le dernier lauréat en date parmi de grands joueurs à recevoir le Prix du Président de l'UEFA, hommage rendu aux accomplissements d'exception, à l'excellence professionnelle et aux qualités personnelles exemplaires.

Kopa, désormais âgé de 79 ans, a aidé le Real Madrid à remporter trois Coupes des clubs champions européens de suite en 1957, 1958 et 1959, et était le fer de lance de l'équipe de Reims qui participait à la finale de la première édition de cette compétition en 1956. Également sélectionné à 45 reprises avec la France (18 buts), il terminait troisième de la Coupe du Monde de la FIFA 1958 où il était élu joueur de la compétition.

Kopa suit les traces d'autres légendes du football qui ont reçu, des mains de Michel Platini, le Prix du Président de l'UEFA : son ancien coéquipier du Real Madrid Alfredo di Stéfano (2007), l'exceptionnel Anglais Sir Bobby Charlton (2008) et la superstar portugaise Eusébio (2009).

Kopa, fier de recevoir une telle distinction, s'est dit ravi de marcher sur les traces de ses illustres prédécesseurs. "Je porte une admiration sans fin et un profond respect pour les joueurs qui ont reçu ce prix", a-t-il déclaré. "Mon grand ami Alfredo di Stéfano, avec qui j'ai partagé tant de glorieux moments ; Bobby Charlton, symbole même de la classe sur le terrain et qui mérite le titre de Sir ; et l'incroyable Eusébio, dont le talent a illuminé le football mondial pendant tant d'années."

"Raymond Kopa possédait un drible ensorcelant", a déclaré Michel Platini au sujet de son compatriote. "Ceux qui l’ont vu jouer parlent d’un phénomène presque chorégraphique, avec une couverture de balle diabolique."

"Il a crevé le petit écran noir et blanc de nos vieilles télés en bois", continue le président de l'UEFA. "Il a suscité d’immenses passions et soulevé une société encore timide qui avait tant soif de modernité. L’héritage sportif de Raymond Kopa est immense. C'est l'un des fondateurs du football français. Il a ouvert la voie à Platini et Zidane, leur permettant de décrocher les succès de 1984 (succès de la France à l'UEFA EURO) et 1998 (Coupe du Monde de la FIFA)."

Parents et amis étaient réunis à Reims pour partager ce moment avec Kopa, à commencer par Just Fontaine, son coéquipier en 1958, recordman du nombre de buts inscrits en une seule phase finale de Coupe du Monde (13 buts). "Je suis ravi de pouvoir rendre hommage à la carrière de Raymond en compagnie de sa famille et de ses amis les plus proches", a déclaré Fontaine.

Représentant le Real Madrid et successeur de Raymond Kopa parmi les stars du club castillan, Emilio Butragueño s'est déclaré ravi d'assister à la cérémonie rémoise. "C'est un honneur d'être ici avec Michel Platini pour fêter la récompense accordée à Raymond Kopa", a-t-il dit, rappelant que Kopa était une idole de son père lorsqu'il jouait au Real. "Raymond Kopa est synonyme des meilleurs moments de l'Histoire du Real Madrid", ajoutait Butragueño.