Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Joseph Dagan, le pionnier des tirs au but, est décédé

Joseph Dagan, l’ancien secrétaire général de l’Association de football d'Israël qui avait joué un rôle central dans le lancement officiel des tirs au but du point de réparation, s'est éteint à l’âge de 93 ans.

Joseph Dagan (à droite) reçoit l’Ordre du Mérite de l’UEFA en rubis des mains du président de l'UEFA Lennart Johansson, à Stockholm, en 2002.
Joseph Dagan (à droite) reçoit l’Ordre du Mérite de l’UEFA en rubis des mains du président de l'UEFA Lennart Johansson, à Stockholm, en 2002. ©IFA

L’ancien secrétaire général de l’Association de football d'Israël (IFA) Joseph Dagan, qui avait joué un rôle prépondérant en faveur de la procédure de tirs au but du point de réparation, s'est éteint à l’âge de 93 ans.

À la suite d’un match du Tournoi olympique de football en 1968, où Israël avait été éliminé par la Bulgarie en quart de finale après qu’un tirage au sort eut départagé les deux équipes (résultat du match 1-1), Dagan avait uni ses forces avec Michel Almog, futur président de l’IFA, pour proposer le recours aux tirs au but du point de réparation afin de déterminer le vainqueur d’un match nul.

L’année suivante, Almog, qui présidait alors la commission technique de l’IFA et qui prendrait par la suite la tête de l’IFA, proposa officiellement à l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA, d’introduire des tirs au but du point de réparation. Les débats qui s’ensuivirent conduisirent à l’approbation officielle des tirs au but du point de réparation par le législateur du football, l'International Football Association Board (IFAB), en 1970.

Ancien journaliste sportif, Dagan a aussi servi l’association en qualité d’entraîneur et de directeur des relations extérieures. Il a également joué un rôle central dans l’adhésion de l’IFA à l’UEFA, en 1994.

L’UEFA lui a rendu hommage en 2002 lors de son Congrès à Stockholm, en lui décernant l’Ordre du Mérite de l’UEFA en rubis en reconnaissance des services qu’il a rendus au football. « Joseph Dagan a joué un rôle capital dans le développement du football en Israël, et nous l'en remercions », a déclaré le CEO de l’IFA, Rotem Kamer.

Haut