L’ancien entraîneur allemand globe-trotter Rudi Gutendorf est décédé

Rudi Gutendorf, qui a entraîné 55 équipes, dans 32 pays, sur cinq continents, s’est éteint à l’âge de 93 ans.

Rudi Gutendorf a entraîné des équipes du monde entier.
Rudi Gutendorf a entraîné des équipes du monde entier. ©Getty Images

Le football allemand ainsi que des clubs et des équipes nationales du monde entier pleurent la disparition de l’entraîneur Rudi Gutendorf, qui est décédé à l’âge de 93 ans.

Au cours d’une carrière d’entraîneur qui lui a permis de parcourir le monde, Gutendorf a pris les rênes de 55 équipes, dans 32 pays, sur cinq continents. Son esprit curieux, son envie d’en savoir plus sur diverses cultures et sa faculté à transmettre le football étaient remarquables.

Le livre Guinness World Records dénombre 18 équipes nationales et deux équipes olympiques, l’Iran et la Chine. Ses passages dans les clubs de Stuttgart, Schalke, 1860 Munich, Hambourg et Duisbourg composent les grands moments de sa carrière nationale d’entraîneur. Il a notamment conduit Duisbourg à la deuxième place de la première édition de la Bundesliga, en 1963/64. À l’échelle internationale, il a été le sélectionneur du Chili, de l’Australie et de Trinité-et-Tobago, entre autres.

Ses efforts inlassables ont été récompensés à deux reprises par la plus haute distinction civile allemande, la Croix fédérale du mérite.

Ailier droit sous le maillot du TuS Neuendorf, club avec lequel il avait atteint les demi-finales du championnat d’Allemagne, Gutendorf avait dû mettre fin à sa carrière de joueur à cause de la tuberculose. Le légendaire Sepp Herberger – qui allait remporter la Coupe du monde de la FIFA 1954 en tant que sélectionneur de l’équipe d’Allemagne de l’Ouest – ne tarda pas à le prendre sous son aile, avant que les Blue Stars Zurich ne lui offrent son premier poste d’entraîneur, en 1955.

La dernière équipe qu’il a entraînée était la sélection des moins de 23 ans des Samoa, en 2003. Gutendorf était un personnage qui sortait de l’ordinaire. Son travail au Rwanda à la fin des années 1990 lui a valu des louanges, alors que le pays était encore marqué par la guerre civile et le génocide de 1994.

Son autobiographie, Mit dem Fussball um die Welt (Autour du monde avec le football), relatent les aventures footballistiques du natif de Coblence.

Haut