Le football européen perd Pierre Delaunay

Pierre Delaunay, secrétaire général de l'UEFA de 1956 à 1959 et ancien secrétaire général de la Fédération française de football (FFF), nous a quittés à l'âge de 99 ans.

Pierre Delaunay, ancien secrétaire général de l'UEFA, en 2005
Pierre Delaunay, ancien secrétaire général de l'UEFA, en 2005 ©Flash Press

Pierre Delaunay, deuxième secrétaire général de l’UEFA, est décédé à l'âge de 99 ans.

Pierre Delaunay fut secrétaire général de l’instance dirigeante du football européen de 1956 à 1959, alors qu'elle vivait encore ses premières années. Il succéda à son père Henri Delaunay, décédé le 9 novembre 1955, qui fut le premier secrétaire général de l’UEFA après la fondation de cette dernière, le 15 juin 1954.

Pierre Delaunay a été secrétaire général de l'UEFA de 1956 à 1959.
Pierre Delaunay a été secrétaire général de l'UEFA de 1956 à 1959.©UEFA.com

Pierre Delaunay, né le 9 octobre 1919 et ancien secrétaire de la Ligue professionnelle française, était considéré comme le successeur idéal de son père. Après avoir assuré une période d’intérim, le Français a été officiellement nommé secrétaire général de l’UEFA lors de l’assemblée générale de 1956, à Lisbonne.

Il succéda aussi à son père en tant que secrétaire général de la Fédération française de football (FFF) et remplissait les deux fonctions de son bureau à Paris, l’UEFA n’ayant pas encore de siège. Il servit sous la conduite du Danois Ebbe Schwartz, premier président de l’UEFA, qui entra en fonction après la fondation de l’UEFA, en 1954.

En 1960, l’UEFA quitta Paris pour la capitale fédérale suisse, Berne, et Pierre Delaunay décida de rester en France. Le Suisse Hans Bangerter le remplaça en tant que secrétaire général. Pierre Delaunay continua de travailler à la FFF et de prendre part aux séances du Comité exécutif de l’UEFA en tant que membre jusqu’en 1962. Au terme du mandat, il resta membre du Comité d’organisation du Championnat d’Europe jusqu’en 1969.

Pierre Delaunay (à gauche) lors d’une séance de l’UEFA en 1959.
Pierre Delaunay (à gauche) lors d’une séance de l’UEFA en 1959.©UEFA archives

Durant son mandat de secrétaire général, l’UEFA a poursuivi son essor en tant qu’organisation dirigeante du football européen. La Coupe des clubs champions européens, compétition phare des clubs européens regroupant alors les clubs champions de leur pays, avait déjà été fondée en avril 1955. Le processus de création d’une nouvelle compétition européenne pour les équipes nationales A, la Coupe d’Europe des nations, qui deviendra le Championnat d’Europe de l’UEFA, était lancé en 1958. Pierre Delaunay était un fervent défenseur de la vision de son père quant à une compétition pour équipes nationales européennes, et contribua à faire en sorte qu’elle devienne réalité.

Après avoir quitté la FFF, Pierre Delaunay devint antiquaire à Versailles et accepta la proposition d’écrire un livre intitulé 100 ans de football en France, retraçant le premier siècle de football dans son pays.

Pierre Delaunay resta proche du football et de l’UEFA en tant que membre de l’Amicale des anciens, une association regroupant les anciens membres de commissions de l’UEFA.

Il prit fait et cause pour l’unité et la solidarité de la famille du football. Après avoir quitté ses fonctions de secrétaire général, il écrivait dans l’édition de janvier 1960 du Bulletin officiel de l’UEFA : « Quand on sait l’extraordinaire engouement des foules pour le football, sa puissance de pénétration dans tous les milieux et l’influence morale qu’il exerce sur la jeunesse, nous devons tous, dirigeants européens, être pénétrés de nos responsabilités ».

« Il nous faudra, ainsi, nous opposer à toute division, faire passer les considérations personnelles après l’intérêt général, continuer à faire de grands efforts pour mieux nous comprendre, échanger activement nos idées comme le recommandent au surplus nos propres statuts…»

L’actuel secrétaire général de l’UEFA, Theodore Theodoridis, a déclaré : « Les convictions de Pierre Delaunay concernant l’unité et la puissance du football perdurent dans l'organisation aujourd'hui. »

« Pierre Delauney a joué un rôle clé dans la mise en place de ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Championnat d’Europe de football de l’UEFA, qui fut la vision de son père. L’EURO fêtera son 60e anniversaire l’année prochaine avec la plus grande célébration de l'unité européenne jamais organisée. Ce sera un hommage merveilleux à tout ce qu’il a défendu. »

« Le football est le sport numéro un et des personnalités telles que Pierre Delaunay nous ont appris à mettre cette popularité au service de tous. »

L’UEFA et la communauté du football européen présentent leurs plus sincères condoléances à la famille de Pierre Delaunay.

Haut