Des "moments passionnants" à venir

Le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino évoque les nouveautés et les prochaines échéances excitantes qui attendent l'UEFA.

Le dernier Comité exécutif de l'UEFA de l'année 2014 s'est tenu à Nyon, en Suisse. Plusieurs décisions ont été prises.

Le football de sélection a été au centre des débats lors de la réunion du Comité exécutif à Nyon, jeudi – avec la mise en place future d'une nouvelle compétitions masculine et la désignation de l'organisateur du grand rendez-vous de 2017 pour les féminines.

Le Comité, présidé par le président de l'UEFA Michel Platini, a donné son feu vert à la formule et au calendrier de l'UEFA Nations League, dont le coup d'envoi sera donné en 2018 et qui fera souffler un vent de fraîcheur sur le football de sélection européen. Par ailleurs, les Pays-Bas ont été désignés pour l'organisation du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA à l'été 2017 – et tout laisse penser que le tournoi va accompagner la progression du football féminin.

"Cela avance vite sur cette UEFA Nations League", a fait savoir le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino sur UEFA.com. "Nous commençons en septembre 2018. Ce seront des moments passionnants pour les inconditionnels des compétitions par équipe nationale. Cette compétition n'ajoute pas de dates à ce que nous avons actuellement, mais créera un nouvel enthousiasme pour le football de nations. Il a cette Nations League, les éliminatoires en Europe et bien sûr l'EURO 2020 dans treize pays différents."

L'introduction de l'UEFA Nations League a été approuvée par les associations membres de l'UEFA lors du Congrès ordinaire de l'UEFA à Astana (Kazakhstan) et l'épreuve va donner un peu plus de sel au football de sélection, considéré comme une source d'identité et de fierté nationales, tant par les joueurs que par les supporters.

Le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA en Suède a battu de nombreux records et démontré une nouvelle fois la popularité grandissante du football féminin. La décision du Comité exécutif pour 2017 offre aux Pays-Bas une magnifique opportunité de promouvoir le sport au féminin, surtout que le tournoi va prendre une nouvelle dimension.

"La KNVB, l'Association néerlandaise de football, va accueillir l'EURO 2017 féminin - le premier EURO avec 16 équipes. Il y aura sept stades aux Pays-Bas", a précisé M. Infantino. "Les Pays-Bas viennent juste de se qualifier pour la Coupe du Monde, alors félicitations à eux. Nous sommes impatients d'assister à un tournoi palpitant de football féminin. Ils ont pris la huitième place destinée aux équipes européennes en venant à bout de l'Italie en barrages."

Le Comité exécutif a également pris des décisions concernant la situation en Crimée. "C'est une situation délicate, comme nous le savons tous", a rappelé M. Infantino. "Ces dernières semaines et ces derniers mois, nous avons eu plusieurs discussions avec les autorités en Ukraine et en Russie, avec les associations de football d'Ukraine et de Russie. Le Comité exécutif a décidé aujourd'hui de classer la Crimée comme en zone spéciale jusqu'à nouvel ordre."

"Cela signifie concrètement que cette zone sera supervisée par un membre du Comité exécutif, M. František Laurinec ; que les trois clubs qui jouent actuellement dans les ligues russes de Crimée devront arrêter de jouer dans ces compétitions à compter du 1er janvier de l'année prochaine ; et surtout que l'UEFA a décidé d'aider le financement du football chez les jeunes en Crimée, avec quelques projets spéciaux que nous allons mettre sur pied dans les autres réunions du Comité exécutif."

Haut