Milan accueillera la finale 2016 de l'UEFA Champions League

Le Comité exécutif de l'UEFA a confirmé, entre autres, les stades des finales 2016 des compétitions interclubs européennes.

045 - L'UEFA Youth League intégrera les champions nationaux juniors à compter de la saison 2015/16.

Le Comité exécutif de l’UEFA s'est réuni aujourd'hui à la Maison du football européen, à Nyon, en Suisse, et a pris une série de décisions, notamment concernant les sites des finales 2016 des compétitions interclubs européennes, la conversion de l'UEFA Youth League en compétition permanente avec une nouvelle formule, et les nouvelles procédures en cas de commotion cérébrale.

Les sites des finales 2016 des compétitions interclubs de l'UEFA ont été désignés : le Stade Giuseppe Meazza, à Milan, en Italie, accueillera la finale de l'UEFA Champions League le 28 mai 2016, le Parc Saint-Jacques, à Bâle, en Suisse, verra se jouer la finale de l'UEFA Europa League, le 18 mai 2016, tandis que la Super Coupe de l'UEFA sera disputée le 9 août 2016 au Lerkendal Stadion, à Trondheim, en Norvège.

Par ailleurs, le mécanisme de distribution des primes suspendues sans condition en raison du non-respect des règles de fair-play financier a été ratifié. Tous les montants seront entièrement redistribués aux autres clubs participant aux compétitions interclubs de l'UEFA, car ces clubs ont été affectés par le non-respect des règles de fair-play financier.

Une proportion de 80 % de ces montants est distribuée à parts égales aux clubs qui ont disputé la phase de groupe de l'UEFA Champions League ou de l'UEFA Europa League, à l'exception de ceux qui ont signé un accord de règlement. Les 20 % restants sont distribués à parts égales aux clubs éliminés lors de la phase de qualification de l'UEFA Champions League ou de l'UEFA Europa League, à l'exception de ceux qui ont signé un accord de règlement.

Comme aucune décision définitive concernant les montants suspendus sous condition n'est attendue de l'Instance de contrôle financier des clubs avant la fin 2014, les critères susmentionnés peuvent être appliqués comme suit pour la saison 2013/14 :

• Montants suspendus : environ EUR 24 millions

• 80 % pour les clubs ayant participé à la phase de groupe de l'UEFA Champions League/UEFA Europa League (73 clubs), soit environ EUR 260 000 par club

• 20 % pour les clubs éliminés lors de la phase de qualification de l'UEFA Champions League/UEFA Europa League (155 clubs), soit environ EUR 30 000 par club

Ce mécanisme de distribution a été discuté et convenu au préalable avec l'Association des clubs européens (ECA).

Le Comité exécutif de l'UEFA a réaffirmé son opposition à la propriété de joueurs par des tiers, et a demandé une nouvelle fois à la FIFA de prendre les mesures nécessaires afin de l'interdire. Il a confirmé qu'il se penchera sur les moyens d'interdire la propriété de joueurs par des tiers dans ses compétitions si la FIFA n'agit pas dans ce domaine.

Le Comité exécutif de l’UEFA a également confirmé que l'UEFA Youth League sera conservée en tant que compétition permanente, avec une formule différente à compter de la saison 2015/16. Le nombre d'équipes en compétition sera porté de 32 à 64. La voie de l'UEFA Champions League est conservée, avec la même formule et le même système qu'actuellement. Une voie parallèle pour les champions juniors nationaux est ajoutée. Les champions nationaux juniors des 32 associations les mieux placées au classement par coefficient des clubs de l'UEFA ont accès à cette voie. Ces équipes disputent deux tours de qualification sous la forme de matches aller et retour. Les huit vainqueurs de la voie des champions disputent des matches de barrage (matches uniques) contre les huit deuxièmes de groupe de la voie de l'UEFA Champions League, les vainqueurs de ces matches se qualifiant pour les huitièmes de finale, aux côtés des vainqueurs de groupe de la voie de l'UEFA Champions League. Une phase à élimination directe sous la forme de matches uniques se déroule ensuite, les quatre dernières équipes en lice disputant le tournoi final.

Dans le domaine médical, le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé une nouvelle procédure pour les cas de commotion cérébrale, qui sera appliquée avec effet immédiat dans les compétitions de l'UEFA. En cas de commotion cérébrale présumée, l'arbitre doit interrompre le jeu pendant au maximum 3 minutes afin de permettre l'évaluation du joueur blessé par son médecin d'équipe. Le joueur concerné n'est autorisé à reprendre le jeu que si le médecin d'équipe confirme expressément à l'arbitre qu'il est en état de le faire.

L'introduction d'un passeport biologique des sportifs – un outil antidopage novateur, fiable et valable sur le plan juridique qui contribuera à renforcer l'efficacité du programme antidopage de l'UEFA – a été ratifiée pour application à partir de la saison 2015/16 de l'UEFA Champions League. Le dopage qui n'est pas détecté au moyen d'une analyse directe peut être attesté par des changements intervenant au niveau du profil biologique du joueur.

Enfin, le Comité exécutif de l'UEFA a reçu un rapport sur la séance entre l'Union russe de football (RFS) et la Fédération ukrainienne de football (FFU) qui s'est déroulée avant la séance du Comité exécutif de l'UEFA, à Nyon, au cours de laquelle la situation des clubs de Crimée a été discutée. Les discussions ont été constructives et structurées, et les deux parties font preuve de bonne volonté. Il a été décidé de créer un groupe de travail, qui présentera un rapport dans un mois environ. Les parties restent optimistes qu'une solution puisse être trouvée qui permette de jouer au football en Crimée dans le respect des Statuts de l'UEFA et de la FIFA.

Par ailleurs, le Comité exécutif de l'UEFA a décidé de lever l'interdiction de disputer des matches de compétitions de l'UEFA en Israël, actualisant ainsi la décision prise par le Comité d'urgence de l'UEFA le 16 juillet 2014 en raison de la situation sécuritaire qui régnait à l'époque dans la région.

Le mécanisme de distribution des contributions de solidarité aux clubs pour les joueurs participant aux European Qualifiers et à l'UEFA EURO 2016 a aussi été défini et sera similaire à celui appliqué lors de l'UEFA EURO 2012.

Parmi les autres décisions prises par le Comité exécutif de l’UEFA, il convient de relever :

• la ratification d'un Code de conduite en matière d'intégrité (voir communiqué de presse n° 044) ; et

• l'approbation du Règlement du Championnat d'Europe féminin de l’UEFA 2015-17.

Le Comité exécutif de l’UEFA se rendra demain à Genève, où il sélectionnera les 13 villes hôtes de l'UEFA EURO 2020. La prochaine séance du Comité exécutif de l'UEFA sur deux jours aura lieu à Nyon, en Suisse, les 4 et 5 décembre 2014.

Haut