L’hymne de l'UEFA Nations League

Les supporters de football en Europe et au-delà auront bientôt l’habitude d’entendre retentir l’hymne de l’UEFA Nations League, la nouvelle compétition débutant dans quelques jours seulement.

La composition musicale traduit toute l’énergie et le dynamisme se trouvant derrière le branding de cette nouvelle compétition, qui vise à souligner que « chaque match est important ».

L'hymne de l'UEFA Nations League a été joué en janvier dernier à l'occasion du tirage au sort de la compétition, à Lausanne.
L'hymne de l'UEFA Nations League a été joué en janvier dernier à l'occasion du tirage au sort de la compétition, à Lausanne.©Getty Images

« L’UEFA Nations League suscitera encore plus d’engouement sur le terrain, avec des matches plus importants et plus compétitifs que jamais », a déclaré Guy-Laurent Epstein, directeur Marketing d’UEFA Events SA.

« Il est important d’avoir une marque et, plus particulièrement, un hymne qui saisissent toutes les émotions provoquées par le football joué au plus haut niveau. Je suis convaincu que, avec le temps, ce nouvel hymne reflétera la passion et le suspense générés par cette compétition. »

Giorgio Tuinfort et Franck van der Heijden ont composé ce nouvel hymne et l’ont enregistré avec l’aide du Netherlands Radio Choir (chœur de la radio néerlandaise) et du Radio Philharmonic Orchestra (Orchestre philharmonique de la radio néerlandaise), basés à Hilversum, aux Pays-Bas.

« Nous avons cherché à composer une œuvre qui symbolise l’unité mais aussi les émotions que fait naître une compétition très sérieuse, a confié Giorgio Tuinfort. Il est très important de penser au cadre dans lequel sera joué le morceau, et d’imaginer des centaines de milliers de personnes applaudir, rire et, parfois, pleurer. Cela m’a poussé à créer une œuvre qui regroupe tous ces facteurs émotionnels. »

L’hymne, en latin, a été joué pour la première fois en public en janvier dernier, à l’occasion du tirage au sort de l'UEFA Nations League, à Lausanne. Les paroles retranscrivent l’unité des supporters et l’importance de la compétition pour les nations concernées.

« Si les footballeurs se livrent une bataille acharnée sur le terrain, ils unissent aussi les peuples, a ajouté Giorgio Tuinfort. Pour nous, c’est le message le plus important. »

 

Haut