Le site officiel du football européen

La Croatie pour une revanche à domicile

Publié: lundi, 6 février 2012, 15.28HEC
Pour son premier quart de finale, la Croatie s'apprête à laver l'affront subi en Coupe du Monde, en décembre dernier, devant une salle comble.
par Wayne Harrison et Bernard Jurišić
de Split
La Croatie pour une revanche à domicile
Dario Marinović inscrit le premier de ses deux buts contre la République tchèque ©Sportsfile
  
Publié: lundi, 6 février 2012, 15.28HEC

La Croatie pour une revanche à domicile

Pour son premier quart de finale, la Croatie s'apprête à laver l'affront subi en Coupe du Monde, en décembre dernier, devant une salle comble.

La Croatie a une double raison d'attendre ce quart de finale du Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA 2012 avec impatience : elle jouera devant une salle comble acquise, à sa cause, et pourra se venger d'une récente et cuisante défaite en Coupe du Monde (4-1). Double finaliste malheureuse, l'Ukraine n'a qu'à bien se tenir.

Avec 10 000 supporters qui poussent, on va être durs à battre
Dario Marinović, attaquant croate
Si on joue à notre vrai niveau, peu importe le nombre de supporteurs. On gagnera, c'est sûr
Valeriy Legchanov, capitaine de l'Ukraine

Pour l'attaquant croate Dario Marinović, meilleur buteur croate de la phase finale, l'élimination du Mondial n'est pas oubliée : "Nous sommes très heureux de les affronter car les plaies sont encore à vif". "En tant que pays organisateur, jouer un quart de finale est une motivation suffisante. Mais contre l'Ukraine, nous en avons une supplémentaire. On espère juste que le temps sera meilleur pour pouvoir jouer à guichets fermés. Avec 10 000 supporters qui poussent, on va être durs à battre", ajoute-t-il.

La Croatie a impressionné en terminant première du Groupe A devant la Roumanie et la République tchèque. Et malgré ce nouveau chapitre écrit dans l'Histoire, pour Mato Stanković, l'équipe "n'a pas encore atteint le niveau qui est le sien. Elle peut faire mieux au prochain match".

Lors de la victoire au cordeau 5-4 face aux Tchèques, la Spaladium Arena avait vibré dans le furia des supporters. Une ambiance qui laisse le capitaine ukrainien Valeriy Legchanov de marbre.

"Jouer à Split devant 10000 supporteurs ne nous fait pas peur", déclare celui qui s'est fendu d'un coup du chapeau contre la Slovénie (6-3). "On a l'habitude. Il y a six mois, on a pris le Brésil chez elle devant 15000 personnes. Si on joue à notre vrai niveau, peu importe le nombre de supporteurs. On gagnera, c'est sûr."

Mis à jour le: 07/12/12 10.11HEC

En relation

https://fr.uefa.com/futsaleuro/season=2012/matches/round=2000147/match=2008813/prematch/preview/index.html#la+revanche+croate